Déconfinement en Isère : un sas de trois semaines pour “une reprise prudente et progressive”

sep article



 

FOCUS – Le pré­fet de l’Isère a pré­senté, ce samedi 9 mai, les mesures de décon­fi­ne­ment appli­cables dans le dépar­te­ment à comp­ter de ce lundi 11 mai. Prudence, pro­gres­si­vité et adap­ta­bi­lité aux réa­li­tés du ter­rain, tels sont les trois grands prin­cipes d’un sas de trois semaines excluant, dans un pre­mier temps, tout retour à la vie d’a­vant le confi­ne­ment.

 

 

Lionel Beffre, préfet de l'Isère entouré de Aymeric Bogey, délégué de l'ARS pour l'Isère et de Viviane Henry, directrice académique lors de la présentation du plan de déconfinement en Isère. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Lionel Beffre, pré­fet de l’Isère, entouré d’Aymeric Bogey, délé­gué de l’ARS pour l’Isère, et de Viviane Henry, direc­trice aca­dé­mique, lors de la pré­sen­ta­tion du plan de décon­fi­ne­ment en Isère. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« La vie va reprendre dans notre pays sous une forme nou­velle », a pré­dit Lionel Beffre devant la presse, ce samedi 9 mai.

 

Après avoir dressé le bilan de près de deux mois de confi­ne­ment, le pré­fet a pré­senté les mesures de décon­fi­ne­ment appli­cables en Isère à comp­ter de ce lundi 11 mai. « Une nou­velle étape » gui­dée par les trois prin­cipes de la stra­té­gie concoc­tée par l’État : la pru­dence, la pro­gres­si­vité et l’a­dap­ta­bi­lité aux réa­li­tés du ter­rain.

 

Pourquoi la pru­dence ? Parce que, même si l’Isère est passé de l’o­range au vert, « rien n’ex­clut qu’il puisse y avoir une nou­velle pro­pa­ga­tion du virus », aver­tit Lionel Beffre.

 

La pro­gres­si­vité ? « Nous sommes dans une période qui amè­ne­rait jus­qu’à fin mai. Si les choses se passent bien, le gou­ver­ne­ment pour­rait alors prendre de nou­velles mesures pour la période sui­vante », pour­suit-il.

 

Enfin, il sera néces­saire, consi­dère le repré­sen­tant de l’État, de s’a­dap­ter aux spé­ci­fi­ci­tés du ter­rain. Ainsi, « il nous est demandé de pour­suivre, voire d’in­ten­si­fier le par­te­na­riat avec les élus locaux et, en pre­mier lieu, avec les maires », pré­cise Lionel Beffre.

 

 

Le dépistage, un enjeu majeur pour la réussite du déconfinement

 

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
3526 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Bonjour
    Mais non Mr le pre­fet la vie ne va pas repar­tir sous des formes nou­velles.…
    Nous aurons tou­jours autant d’in­com­pé­tent à des postes à res­pon­sa­bi­li­tés vous pou­vez me croire.

    BENYOUB.A

    sep article
  2. Bonjour
    Jamais juger une per­sonne par rap­port a ses dires mais le juger sur les faits .…
    Pandémie de covid-19, PAS UN MASQUE.…
    Mr le pre­fet heu­reu­se­ment que le ridi­cule ne tue pas.….

    BENYOUB.A

    sep article