Des transports gratuits pour la Marche pour le climat samedi 1er février ? Impossible, répond le Smmag

sep article

 

FIL INFO — Alors que la première Marche pour le climat grenobloise est annoncée samedi 1er février, le collectif pour la gratuité des transports demande au Smmag d’instaurer symboliquement la gratuité sur son réseau durant la journée. Réponse de son président ? Impossible… pour des raisons de droit électoral.

 

 

Des transports en commun gratuits pour la Marche pour le climat samedi 1er février à Grenoble ? C’est la demande que le Collectif pour la gratuité des transports publics dans l’agglomération grenobloise a adressée au président du Smmag Yann Mongaburu. Un message également envoyé aux membres du Syndicat mixte que sont Grenoble Alpes Métropole, le Pays voironnais et le Grésivaudan.

 

Rassemblement du collectif pour la gratuité des transports devant la mairie de Grenoble en octobre 2018 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Rassemblement du collectif pour la gratuité des transports devant la mairie de Grenoble en octobre 2018. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Le collectif note ainsi que le réseau Tag avait été rendu gratuit à l’occasion des fêtes de fin d’année, le samedi 14 décembre 2019. Et rappelle que la gratuité est déjà de mise sur le même réseau lors des pics de pollution. Pour les partisans des transports gratuits, « il est grand temps d’étendre cette mise en gratuité du réseau à d’autres moments qui soient, a minima, symboles d’un monde en rupture qui agit pour le climat et la justice sociale ».

 

 

La première Marche pour le climat de l’année 2020

 

Réponse de Yann Mongaburu ? La gratuité sur le réseau samedi 1er février est impossible… pour des questions de droit électoral. « Dans la période électorale où nous sommes, nous n’avons pas la possibilité de prendre des mesures qui auraient du être délibérées préalablement. Nous ne pourrons donc malheureusement pas donner suite à la proposition », confie à Place Gre’net le président du Syndicat mixte des mobilités de l’aire grenobloise.

 

Marche pour le climat à Grenoble en septembre 2019. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Marche pour le climat à Grenoble en septembre 2019. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Baptisée « Une Marche climat en Hiver », la manifestation du samedi 1er février s’organise pour soutenir la finalisation des travaux de la Convention citoyenne pour le climat. « Dans un contexte d’urgence toujours plus marqué par l’inaction environnementale et climatique, la Convention rendra ses conclusions, que nos gouvernants se sont engagés à écouter et mettre en œuvre », écrit ainsi le collectif Il est encore temps Grenoble.

 

Au programme de cette nouvelle marche grenobloise, la première de l’année 2020 ? « Une ambiance festive et déterminée pour affirmer notre engagement et exiger encore et toujours des actes à la hauteur », promettent encore les organisateurs. Qui donnent rendez-vous place Victor-Hugo à partir de 13 h 30. En espérant réunir autant de marcheurs qu’au mois de décembre 2019, où plusieurs milliers de personnes avaient alors battu le pavé.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
2090 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Il y a peut-être 1/4 des passagers qui montent en payant dans les bus et trams grenoblois (estimation haute). Pour le reste, la gratuité est de fait, les contrôles sont tellement rares qu’ils jouissent d’une impunité presque totale.

    J’ai même vu une fois la police intervenir pour sortir les contrôleurs d’un mauvais pas. Les passagers d’un bus s’étaient ligués contre eux, ne comprenant pas pourquoi on leur demandait de payer leur trajet.

    sep article