Action de "désobéissance civile" organisée par l'Alliance citoyenne : des femmes musulmanes en burkini se sont baignées à la piscine Jean Bron à Grenoble, ce dimanche 23 juin 2019 © Séverine Cattiaux - Placegrenet.fr

Le Printemps répu­bli­cain pro­pose sa « Charte des valeurs répu­bli­caines » aux can­di­dats aux muni­ci­pales à Grenoble

Le Printemps répu­bli­cain pro­pose sa « Charte des valeurs répu­bli­caines » aux can­di­dats aux muni­ci­pales à Grenoble

EN BREF — Le fon­da­teur et pré­sident du Printemps répu­bli­cain Amine El Khatmi est pré­sent à Grenoble pour une confé­rence jeudi 23 jan­vier. L’occasion de pré­sen­ter la Charte des valeurs répu­bli­caines que le mou­ve­ment pro­pose aux can­di­dats aux élec­tions muni­ci­pales de Grenoble. Un docu­ment qui prône la jus­tice sociale, la lutte contre les idéo­lo­gies iden­ti­taires et com­mu­nau­taires, et un res­pect strict des prin­cipes de laïcité.

« Douze enga­ge­ments pour faire vivre la République au quo­ti­dien ». Tel est le sous-titre de la Charte des valeurs répu­bli­caines que le mou­ve­ment du Printemps Républicain veut sou­mettre à l’en­semble des can­di­dats aux élec­tions muni­ci­pales du ter­ri­toire fran­çais. Un docu­ment que le fon­da­teur et pré­sident du Printemps répu­bli­cain Amine El Khatmi aura l’oc­ca­sion de défendre à l’oc­ca­sion d’une confé­rence à Grenoble, ce jeudi 23 jan­vier à 19 heures, Maison du Bois d’Artas.

Quand Laurent Wauquiez défendait fermement sa crèche dans l'enceinte de l'Hôtel de Région © Centre France - tous droits réservés

Quand Laurent Wauquiez défen­dait fer­me­ment sa crèche dans l’en­ceinte de l’Hôtel de Région. © Centre France – tous droits réservés

« Cette charte expli­cite les valeurs et prin­cipes de la République (…) et vise à réaf­fir­mer l’im­por­tance du prin­cipe de laï­cité, indis­so­ciable des valeurs de liberté, d’égalité et de fra­ter­nité », décrit le Printemps répu­bli­cain. Qui invite chaque citoyen impli­qué dans la cam­pagne des muni­ci­pales à la signer et à s’en­ga­ger à res­pec­ter les prin­cipes pro­po­sés. Et se réserve la pos­si­bi­lité de sou­te­nir une liste signa­taire… comme de refu­ser une signature.

Justice sociale, éga­lité et laïcité

Les articles de la charte ? Ceux-ci sont divi­sés en quatre cha­pitres. Le pre­mier, inti­tulé « Exemplarité du rôle de l’élu », pré­co­nise ainsi le « refus de toute alliance iden­ti­taire ». Dans le but de « faire bar­rage aux listes du Rassemblement natio­nal ainsi qu’à toutes for­ma­tions non répu­bli­caines ». La lutte contre le com­mu­nau­ta­risme et le « sépa­ra­tisme cultu­rel » compte aussi parmi les exi­gences, de même que le refus du « clien­té­lisme » et de la « cor­rup­tion ».

La Charte de la laïcité des services publics affichée à l'Hôtel de Ville de Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

La Charte de la laï­cité des ser­vices publics affi­chée à l’Hôtel de Ville de Grenoble. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Second cha­pitre : « Veiller à l’égalité des droits ». Le Printemps répu­bli­cain pré­co­nise le prin­cipe de « jus­tice sociale », sans « dis­tinc­tions entre les pré­ca­ri­tés » et via « le sau­ve­tage de nos ser­vices publics ». Autre exi­gence ? « L’égalité entre les femmes et les hommes », loin des « des pré­ju­gés dif­fé­ren­tia­listes, qu’ils soient de nature raciste, sexiste, cultu­ra­liste ou sociale ». Enfin, la lutte contre le racisme, l’an­ti­sé­mi­tisme et l’ho­mo­pho­bie compte parmi les items de la charte.

Le Printemps républicain soumet une Charte des valeurs républicaines aux candidats aux municipales, avec le respect de la laïcité en item principal.Amine El Khatmi présente à Grenoble son dernier ouvrage jeudi 23 janvier. © Fayard

Amine El Khatmi pré­sente à Grenoble son der­nier ouvrage jeudi 23 jan­vier. © Fayard

Cheval de bataille du Printemps répu­bli­cain, la laï­cité occupe une place impor­tante avec le cha­pitre « Veiller au strict res­pect de la laï­cité au quo­ti­dien ». Le mou­ve­ment appelle ainsi les can­di­dats à garan­tir la laï­cité dans les ser­vices publics, mais aussi à tra­vers ses liens avec des par­te­naires édu­ca­tifs et asso­cia­tifs. Ce grâce à des actions de pré­ven­tion de la radi­ca­li­sa­tion ou du conspi­ra­tion­nisme, et un regard porté sur la nature des conte­nus pro­po­sés par les associations.

Dernier cha­pitre : « Faire vivre les valeurs de la République ». Le mou­ve­ment pré­co­nise la créa­tion d’ins­tances et de chartes de la laï­cité. Mais aussi des temps de for­ma­tion des élus comme des agents au res­pect du devoir de neu­tra­lité des repré­sen­tants de la République.

Enfin, le Printemps répu­bli­cain prône la « diver­si­fi­ca­tion du com­merce local ». Notamment en « enca­drant la pro­li­fé­ra­tion de com­merces com­mu­nau­taires ». Ceci pour per­mettre « l’appropriation par toutes et tous des lieux de par­tage qui sont aussi des lieux du com­mun ». Et évi­ter que « l’établissement des lieux de vie d’une com­mune [se fasse] au détri­ment de la place des femmes dans les com­merces, ni de qui que ce soit ».

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

La Ville de Grenoble annonce céder la totalité de ses actions Grenoble habitat à la CDC Habitat pour la fin 2023
La Ville de Grenoble annonce céder la tota­lité de ses actions Grenoble habi­tat à la CDC Habitat pour la fin 2023

FOCUS - Grenoble habitat doit rejoindre le groupe CDC Habitat à la fin de l'année. C'est ce qu'annonce la Ville de Grenoble par voie de Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !