Plan blanc express au CHU de Grenoble. Vingt-quatre heures après l'avoir déclenché, les autoritaires sanitaires ont levé le dispositif de crise.

Crise aux urgences du CHU de Grenoble où la moitié des lits d’hospitalisation de courte durée ont dû être fermés

Crise aux urgences du CHU de Grenoble où la moitié des lits d’hospitalisation de courte durée ont dû être fermés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF – La situation devient tendue aux urgences du CHU de Grenoble. À la grève vient se greffer une pénurie de médecins qui met à mal le fonctionnement du service. D’où la fermeture de la moitié des lits d’hospitalisation de courte durée. Pour tenter d’assurer la permanence des soins, la direction du CHU fait désormais appel à des ressources internes et externes. Tout en conseillant aux patients de s’orienter vers la médecine de ville.

 

 

Malaise au CHU de Grenoble : après le rapport Couty, la direction a mis en place un plan d'actions pour améliorer les conditions de travail. Verdict dans un un ? © Patricia Cerinsek

Situation ten­due au CHU de Grenoble où les urgences ont dû fer­mer la moi­tié des lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion de courte durée. © Patricia Cerinsek

Situation ten­due aux urgences du CHU de Grenoble, où la moi­tié des lits de l’u­nité d’hos­pi­ta­li­sa­tion de courte durée – soit dix des vingt lits – sont fer­més. En cause ? La pénu­rie de méde­cins, désor­mais chro­nique, pour faire tour­ner un ser­vice qui, à chaque épi­dé­mie de grippe, n’ar­rive plus à faire face à l’af­flux de patients.

 

Mais en ce début du mois de jan­vier, ce ne sont pas les tra­di­tion­nels virus qui grippent la machine. Juste le manque de pra­ti­ciens, sur fond d’une grève qui dure depuis plu­sieurs mois. D’après la direc­tion, 20 % des postes ne sont pas pour­vus aux urgences. La CGT, elle, en compte 25 %.

 

Le 8 jan­vier der­nier encore, le CHU mul­ti­pliait les appels à can­di­da­ture en vue de pour­voir ses postes de titu­laires comme de rem­pla­çants. Résultat ? Sur la qua­ran­taine de méde­cins urgen­tistes, une dizaine manquent tou­jours à l’appel.

 

 

Les médecins spécialistes en renfort pour faire tourner les urgences

 

Continuez la lecture

Il vous reste 55 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Urgences de l’hôpital de Voiron : syndicats et collectifs réclament l’embauche immédiate de 9 médecins

FLASH INFO - Dans une lettre ouverte, un collectif de syndicats et de représentants des médecins urgentistes interpelle la direction du CHU de Grenoble sur Lire plus

La clinique d'Alembert à Grenoble, qui appartient au groupement hospitalier mutualiste, vendue demain au privé ? © Patricia Cerinsek
Reprise de la clinique mutualiste : les trois candidats pré-sélectionnés, le projet de coopérative écarté

  FIL INFO - Les trois candidats à la reprise du groupe hospitalier mutualiste de Grenoble ont été sélectionnés. Si l'on ne connaît pas leurs Lire plus

Plan blanc express au CHU de Grenoble. Vingt-quatre heures après l'avoir déclenché, les autoritaires sanitaires ont levé le dispositif de crise.
Patients réorientés des urgences vers la médecine de ville : le CHU de Grenoble candidat à l’expérimentation

  EN BREF - Le dispositif de réorientation de certains patients des urgences vers la médecine de ville proposé par le député de l'Isère Olivier Lire plus

Nouveau projet d’établissement au CHU Grenoble-Alpes : l’hôpital Sud sur la sellette ?

  ENQUÊTE – L'hôpital Sud va-t-il faire les frais de la réorganisation du CHU Grenoble-Alpes ? À Échirolles, la CGT tire la sonnette d'alarme, craignant Lire plus

Flash Info

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin