Plan blanc express au CHU de Grenoble. Vingt-quatre heures après l'avoir déclenché, les autoritaires sanitaires ont levé le dispositif de crise.

Crise aux urgences du CHU de Grenoble où la moi­tié des lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion de courte durée ont dû être fermés

Crise aux urgences du CHU de Grenoble où la moi­tié des lits d’hos­pi­ta­li­sa­tion de courte durée ont dû être fermés

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

EN BREF - La situation devient tendue aux urgences du CHU de Grenoble. À la grève vient se greffer une pénurie de médecins qui met à mal le fonctionnement du service. D'où la fermeture de la moitié des lits d'hospitalisation de courte durée. Pour tenter d'assurer la permanence des soins, la direction du CHU fait désormais appel à des ressources internes et externes. Tout en conseillant aux patients de s'orienter vers la médecine de ville.

 

 

Malaise au CHU de Grenoble : après le rapport Couty, la direction a mis en place un plan d'actions pour améliorer les conditions de travail. Verdict dans un un ? © Patricia Cerinsek

Situation tendue au CHU de Grenoble où les urgences ont dû fermer la moitié des lits d'hospitalisation de courte durée. © Patricia Cerinsek

Situation tendue aux urgences du CHU de Grenoble, où la moitié des lits de l'unité d'hospitalisation de courte durée – soit dix des vingt lits – sont fermés. En cause ? La pénurie de médecins, désormais chronique, pour faire tourner un service qui, à chaque épidémie de grippe, n'arrive plus à faire face à l'afflux de patients.

 

Mais en ce début du mois de janvier, ce ne sont pas les traditionnels virus qui grippent la machine. Juste le manque de praticiens, sur fond d'une grève qui dure depuis plusieurs mois. D'après la direction, 20 % des postes ne sont pas pourvus aux urgences. La CGT, elle, en compte 25 %.

 

Le 8 janvier dernier encore, le CHU multipliait les appels à candidature en vue de pourvoir ses postes de titulaires comme de remplaçants. Résultat ? Sur la quarantaine de médecins urgentistes, une dizaine manquent toujours à l'appel.

 

 

Les médecins spécialistes en renfort pour faire tourner les urgences

 

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 55 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Les Urgences nocturnes du CHU Grenoble-Alpes en fonctionnement “adapté” face au manque d'effectifs
Les urgences noc­turnes du CHU Grenoble-Alpes en mode de fonc­tion­ne­ment “adapté” faute d’ef­fec­tifs suffisants

FOCUS - La rumeur courrait depuis plusieurs jours, voire plusieurs semaines: comme plusieurs autres services en France, les urgences nocturnes du CHU Grenoble-Alpes passent en Lire plus

Syndicats et collectifs appellent au boycott d'une visite d'évaluation au CHU Grenoble-Alpes
Syndicats et col­lec­tifs appellent au boy­cott d’une visite d’é­va­lua­tion au CHU Grenoble-Alpes

EN BREF - Plusieurs organisations syndicales et collectifs dénoncent des visites réalisées au CHU Grenoble-Alpes dans le cadre d'une évaluation de la qualité des soins, Lire plus

Rassemblement très suivi à Grenoble mardi 7 juin pour demander plus de moyens pour l'hôpital
Rassemblement très suivi à Grenoble mardi 7 juin pour deman­der plus de moyens pour l’hôpital

FOCUS - Près de 300 personnes se sont réunies devant les urgences du CHU Grenoble-Alpes, mardi 7 juin, pour dénoncer le malaise au sein de Lire plus

Voiron: les urgences toujours soumises à des "adaptations", soignants et usagers appellent à la mobilisation
Le ser­vice des urgences adultes de l’hô­pi­tal de Voiron adapte à nou­veau son fonc­tion­ne­ment pour cette fin d’an­née 2021

FLASH INFO - Après un bref retour à la normale, le service des urgences adultes de Voiron, toujours mobilisé, se voit à nouveau contraint, tout Lire plus

Monique Sorrentino, directrice générale du CHU Grenoble Alpes. © DR
Urgences du Chuga : « Ce n’est pas en lan­çant des alertes que nous ferons pous­ser des pro­fes­sion­nels de santé » selon Monique Sorrentino

FOCUS - Où en est le service d'urgences du CHU Grenoble-Alpes (Chuga) après des mois durant lesquels les établissements de santé du Sud-Isère ont tiré Lire plus

Les Urgences de Voiron reprennent un fonctionnement normal... jusqu'au 14 décembre
Les Urgences de Voiron reprennent un fonc­tion­ne­ment nor­mal… jus­qu’au 14 décembre

FLASH INFO — Retour à la “normale” pour les Urgences de Voiron, pour une durée limitée. Depuis le jeudi 9 décembre et jusqu'au mardi 14 Lire plus

Flash Info

|

24/06

13h49

|

|

24/06

10h01

|

|

24/06

8h54

|

|

23/06

15h35

|

|

23/06

13h00

|

|

23/06

10h34

|

|

22/06

17h25

|

|

22/06

12h17

|

|

22/06

11h24

|

|

22/06

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF épi­sode 35 : « Le second tour des légis­la­tives en Isère »

Législatives| Carte inter­ac­tive légis­la­tives 2022 : l’en­semble des résul­tats du second tour en isère

Législatives| Résultats des légis­la­tives 2022 en Isère : 4 dépu­tés Ensemble, dont Olivier Véran, 4 élus Nupes, un LR et un RN

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin