Trente médecins du CHU de Grenoble ont annoncé démissionner de leurs fonctions administratives si la ministre de la Santé ne rouvre pas les négociations.

Trente méde­cins du CHU de Grenoble menacent de démis­sion­ner si la ministre ne rouvre pas les négociations

Trente méde­cins du CHU de Grenoble menacent de démis­sion­ner si la ministre ne rouvre pas les négociations

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

FIL INFO – Trente méde­cins du CHU de Grenoble menacent de démis­sion­ner de leurs fonc­tions admi­nis­tra­tives si la ministre de la Santé ne rouvre pas les négo­cia­tions autour du plan hôpi­tal, ce 14 jan­vier. Et le mou­ve­ment, suivi par plus de mille pra­ti­ciens en France, fait déjà tâche d’huile…

Malaise au CHU de Grenoble : après le rapport Couty, la direction a mis en place un plan d'actions pour améliorer les conditions de travail. Verdict dans un un ?

Trente méde­cins du CHU de Grenoble prêt à démis­sion­ner de leurs fonc­tions admi­nis­tra­tives si la ministre ne rouvre pas le plan hôpi­tal © Patricia Cerinsek

Trente méde­cins du CHU de Grenoble – pra­ti­ciens, chefs de ser­vice ou chefs de pôle – annoncent dans une lettre adres­sée à Agnès Buzyn publiée par Libération, qu’ils vont démis­sion­ner de leurs fonc­tions admi­nis­tra­tives si des négo­cia­tions ne sont pas ouvertes dès ce 14 janvier.

Ils sont trente à Grenoble mais plus de mille méde­cins sur toute la France à abattre une der­nière carte pour convaincre la ministre de la Santé de reprendre un plan d’ur­gence qu’ils jugent insuf­fi­sant, « trop par­tiel et trop étalé dans le temps ».

Le col­lec­tif de méde­cins plaide pour la mise en place d’un volet natio­nal et d’un autre, régio­nal. Avec une réforme pro­fonde du mode de finan­ce­ment, mais aussi une reva­lo­ri­sa­tion « signi­fi­ca­tive » des salaires. Et un objec­tif natio­nal des dépenses d’assurance mala­die (Ondam) à la hau­teur, « n’imposant pas de nou­velles éco­no­mies aux hôpitaux ».

« Il manque 600 millions »

« Il manque 600 mil­lions, en plus des 200 mil­lions pré­vus par le nou­veau plan hôpi­tal du gou­ver­ne­ment (en effet sur les 300 mil­lions annon­cés, 100 mil­lions sont attri­bués aux Ephad qui en ont bien besoin) », sou­lignent-ils.

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Grève au CHU de Grenoble. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Pour ces méde­cins, et comme répété depuis plu­sieurs mois, il y a urgence. « La dégra­da­tion des condi­tions de tra­vail des pro­fes­sion­nels est telle qu’elle remet en cause la qua­lité des soins et menace la sécu­rité des patients », alertent-ils. Une der­nière fois ?

Le mou­ve­ment a d’ores et déjà fait boule de neige. Dans la fou­lée, cinq mille pro­fes­sion­nels de santé ont, eux aussi, annoncé démis­sion­ner de leurs fonc­tions admi­nis­tra­tives dans une lettre ouverte à Agnès Buzyn.

Patricia Cerinsek

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

En grève depuis le 9 décembre 2021 pour une hausse des salaires, les salariés d'Arkema Jarrie ont décidé de durcir le mouvement en votant une grève illimitée, ce lundi 20 décembre, à l'issue d'une AG tenue devant l'usine. © Hubert Franchi
Les sala­riés d’Arkema Jarrie, mobi­li­sés depuis douze jours pour de meilleurs salaires, revotent une grève illimitée

FOCUS - En grève reconductible depuis le 9 décembre 2021, les salariés d'Arkema, à Jarrie, ont décidé de durcir le mouvement en revotant une grève Lire plus

Discussion dans les couloirs de l'état-major du Sdis de l'Isère à Fontaine. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Les sapeurs-pom­piers en grève du Sdis 38 obtiennent des avan­cées de la direc­tion mais res­tent sur leurs gardes

  REPORTAGE VIDÉO - Les sapeurs-pompiers de l'Isère étaient en grève ce jeudi 4 juillet à l'appel des syndicats Autonome SPP-PATS et CGT Sdis Isère. Lire plus

La loi Santé qui doit être adoptée d'ici l'été inquiète la CGT en Isère. Plusieurs mesures de fond sont prévues pour être légiférées par ordonnances.
L’association des Jeunes dia­bé­tiques de l’Isère pointe l’ur­gence à faire évo­luer le sys­tème de santé

FIL INFO - L'association des Jeunes diabétiques de l'Isère monte une nouvelle fois au créneau. Non pour alerter sur le manque de moyens au CHU Lire plus

Lueur d’es­poir à GE Hydro après l’an­nonce par la direc­tion de la reprise des négociations

FIL INFO - Les négociations sur le plan social qui menace 345 emplois sur le site de General Electric Hydro (GE Hydro) vont reprendre « Lire plus

Deux ans que la Compagnie des Alpes espère faire rentrer le Chinois Fosun, propriétaire du Club Med, dans son capital. Avec le coup de pouce de Macron ?
Compagnie des Alpes : la France va-t-elle lais­ser filer l’un de ses fleu­rons touristiques ?

ENQUÊTE - Le plus gros opérateur de domaines skiables au monde est-il à vendre ? Voilà bientôt deux ans que la Compagnie des Alpes espère Lire plus

GE Hydro : les sala­riés gre­no­blois amers après cinq mois de négo­cia­tion du plan social

FOCUS - La date du 19 décembre a scellé la fin de la négociation du plan social frappant les salariés de GE Hydro. Un jalon Lire plus

Flash Info

|

13/08

8h35

|

|

13/08

1h08

|

|

12/08

20h21

|

|

12/08

17h28

|

|

12/08

13h07

|

|

11/08

17h55

|

|

11/08

16h56

|

|

11/08

16h19

|

|

11/08

15h45

|

|

11/08

11h00

|

Les plus lus

Environnement| L’incendie dans le sec­teur Voreppe – La Buisse devient cri­tique avec l’ou­ver­ture d’un front de flammes atti­sées par le vent

Environnement| Canicule : le dépar­te­ment de l’Isère passe en alerte jaune à comp­ter du samedi 6 août 2022

Environnement| Un incen­die dû à la foudre ravage une ving­taine d’hec­tares de végé­ta­tion assé­chée à La Buisse près de Voreppe

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin