© Joël Kermabon - Place Gre'net

Réforme des retraites : nouvelle manifestation à Grenoble après les annonces d’Édouard Philippe

Réforme des retraites : nouvelle manifestation à Grenoble après les annonces d’Édouard Philippe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

REPORTAGE VIDÉO – Une manifestation contre la réforme des retraites à réuni 1 800 personnes selon la police – 5 000 selon les syndicats – à Grenoble ce 12 décembre. Soit le lendemain même des annonces d’Édouard Philippe, qui n’ont pas réussi à convaincre les manifestants. Considérant que « le compte n’y est pas », les syndicats déjà mobilisés, désormais rejoints par la CFDT, annoncent la poursuite du mouvement. Et appellent à une nouvelle journée nationale de mobilisation ce prochain mardi 17 décembre.

 

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

Nouvelle mobi­li­sa­tion à Grenoble après les annonces d’Édouard Philippe. © Joël Kermabon – Place Gre’net

Les annonces du Premier ministre Édouard Philippe concer­nant la réforme des retraites n’ont pas convaincu les quelque 1 800 mani­fes­tants – 5 000 selon les syn­di­cats – qui ont une nou­velle fois battu le pavé gre­no­blois, ce jeudi 12 décembre. Un troi­sième épi­sode depuis la pre­mière mobilisation.

 

Un peu moins fourni que celui de ce 10 décembre, le cor­tège inter­syn­di­cal* et inter­pro­fes­sion­nel est parti de la gare pour ral­lier la place de Verdun où il s’est dis­persé vers 11 h 30. Encore plus déter­mi­nés, les mani­fes­tants ont réclamé l’a­ban­don pur et simple du nou­veau sys­tème à points, la pièce maî­tresse de la réforme.

 

« Nous vou­lons le retrait de ce pro­jet et invi­tons les sala­riés à se mettre en grève »,  a déclaré Élisa Balestrieri, de la CGT Isère. Qui donne ren­dez-vous pour ce mardi 17 décembre, date à laquelle l’in­ter­syn­di­cale a d’ores et déjà appelé à une nou­velle mobi­li­sa­tion nationale.

 

 

Une « ligne rouge » a été franchie avec un âge pivot fixé à 64 ans

 

Pour les syn­di­cats, le compte n’y est pas dans les annonces d’Édouard Philippe. Et dire qu’ils sont déçus serait un doux euphé­misme. Mieux ou plu­tôt pire, le Premier ministre a même réussi à se mettre à dos le pre­mier syn­di­cat fran­çais, en l’oc­cur­rence la CFDT. La cen­trale syn­di­cale réfor­miste et par­ti­sane d’une réforme sys­té­mique prive ainsi le gou­ver­ne­ment d’un pré­cieux allié en rejoi­gnant la contes­ta­tion.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Un ren­fort ines­péré  pour les oppo­sants et qui pour­rait bien faire bas­cu­ler le rap­port de force entre le gou­ver­ne­ment et des syn­di­cats qui, tous, rejettent désor­mais en bloc son pro­jet de réforme. Pour Laurent Berger, le patron de la CFDT , une « ligne rouge » a en effet été fran­chie avec l’ins­tau­ra­tion d’un âge pivot à 64 ans.

 

De fait, si le futur sys­tème uni­ver­sel de retraite main­tient l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans, il pré­voit un « âge d’é­qui­libre » fixé à 62 ans et 4 mois, à comp­ter du 1er jan­vier 2022. Ce der­nier aug­men­te­rait ensuite de 4 mois par an pour arri­ver à 64 ans en 2027. Le tout accom­pa­gné d’un « sys­tème de bonus-malus », peu ou prou cal­qué sur celui des retraites complémentaires.

 

 

Des représentants syndicaux très remontés contre les annonces gouvernementales

 

De quoi ali­men­ter les craintes des syn­di­cats. En effet, estiment-ils, ce dis­po­si­tif pour­rait contraindre à devoir tra­vailler quelques mois, voire quelques années sup­plé­men­taires pour opti­mi­ser les droits à la retraite.

 

Tout l’in­verse de ce qu’ils deman­daient, à savoir ne pas obli­ger les tra­vailleurs à coti­ser plus long­temps. Ce sont donc des repré­sen­tants syn­di­caux très remon­tés contre les annonces gou­ver­ne­men­tales qui se sont expri­més au cours de cette mani­fes­ta­tion. Retour en images sur cette troi­sième jour­née d’ac­tion qui, bien qu’a­ni­mée, s’est dérou­lée dans le plus grand calme.

 

 

Joël Kermabon

 

 

* Les syn­di­cats CGT, FO, FSU, Solidaires, CNT, Usa, Unef, UEG et UNL

 

 

Solidaires appelle à la grève générale contre la réforme mais pas seulement…

 

Parmi les sec­teurs en lutte contre la réforme des retraites, celui des per­son­nels de l’Éducation natio­nale n’est pas en reste. « Le sys­tème de retraite par points est une nou­velle attaque contre notre sys­tème social, qui pro­met une baisse géné­rale des retraites pour toutes et tous. Nous ne lais­se­rons pas notre ave­nir et celui de nos enfants sacri­fiés au nom du pro­fit ! », clame la sec­tion édu­ca­tion de Solidaires Isère.

 

© Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Pour autant, la réforme des retraites n’est pas le seul axe de lutte des ensei­gnants. Ces der­niers, sou­te­nus par une inter­syn­di­cale* appellent ainsi à la grève géné­rale pour le « retrait total » du pro­jet de loi. Mais aussi pour obte­nir des réponses du gou­ver­ne­ment sur des reven­di­ca­tions catégorielles.

 

Notamment, le retrait de la loi Blanquer, la titu­la­ri­sa­tion des per­son­nels pré­ca­ri­sés de l’Éducation natio­nale et l’aug­men­ta­tion des salaires. C’est du moins ce qu’il res­sort d’une assem­blée géné­rale orga­ni­sée ce 10 décembre réaf­fir­mant la néces­sité de « construire et pour­suivre la grève ».  Avec, éri­gée en prin­cipe, « la soli­da­rité avec les tra­vailleuses et tra­vailleurs en lutte des autres sec­teurs ».

 

Pour le syn­di­cat, qui veut res­ter com­ba­tif, « seule la lutte paie ! » « Nous refu­sons les ten­ta­tives de divi­sion du mou­ve­ment et des sec­teurs par le gou­ver­ne­ment, qui pro­met des miettes afin de cal­mer notre colère », concluent les mili­tants de Solidaires.

 

* CGT éduc’ac­tion, le col­lec­tif Éducation 38, la CNT, FO, PAS, la FSU et Sud éducation.

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Joël Kermabon

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

La Ville de Grenoble annonce des mesures de "déprécarisation" pour ses agents éducation et jeunesse
La Ville de Grenoble annonce des mesures de « déprécarisation » pour ses agents éducation et jeunesse

FLASH INFO — "Poursuivre l’effort de déprécarisation des agent-es et améliorer leurs conditions de travail". Tel est le programme annoncé par la Ville de Grenoble Lire plus

Rassemblement intersyndical contre le maintien des épreuves du baccalauréat 2021

FIL INFO – La dénonciation du maintien des épreuves du baccalauréat était au centre du rassemblement de professeurs devant le rectorat de Grenoble ce jeudi Lire plus

Pour garder sa capacité d'investir, la Métro a choisi d'échelonner le rachat des actions que la ville de Grenoble détient dans Gaz Électricité de Grenoble.
Gaz électricité de Grenoble au secours de la Tag ? La redistribution des dividendes fait des étincelles

  FOCUS – À Grenoble, les dividendes de Gaz électricité de Grenoble, détenue à majorité par la Ville et la Métro, seront redistribués pour venir Lire plus

Mobilisation des salariés de Teisseire sur le site de Crolles. Photo DR
Inquiets pour l’avenir de leur usine à Crolles, les salariés de Teisseire entament une grève reconductible

  EN BREF - Les salariés de l'entreprise Teisseire basée à Crolles ont entamé une grève reconductible jeudi 8 avril. Ils souhaitent "un dialogue plus Lire plus

Manifestation contre la réforme de l'Assurance-Chômage samedi 10 avril 2021. © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : plusieurs centaines de manifestants dans la rue pour protester contre la réforme de l’Assurance-chômage

  REPORTAGE - Près de 500 personnes ont défilé dans les rues de Grenoble pour protester contre la réforme de l'Assurance-chômage qui doit entrer en Lire plus

Le site de l'usine FerroPem en Savoie. Photo DR
Fermetures d’usines Ferropem en Isère et Savoie : 352 emplois menacés, des élus montent au créneau

  FOCUS - Le comité d'entreprise européen de FerroGlobe, dont FerroPem est une filiale, a détaillé son plan de restructuration, le 20 mars 2021. Les usines Lire plus

Eco'V

Flash Info

|

24/09

22h40

|

|

24/09

14h42

|

|

24/09

9h18

|

|

23/09

22h35

|

|

23/09

13h57

|

|

23/09

10h21

|

|

23/09

9h40

|

|

22/09

12h47

|

|

22/09

11h34

|

|

22/09

10h50

|

L'Oeil de Perotto - La défaite d'Eric Piolle à la primaire écologiste, vue par Marc Perotto sur Place Gre'net

Les plus lus

Montagne| Première édition du Raid multisports Grenoble-Alpes le dimanche 19 septembre 2021

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Hexagone

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin