Synchrotron 4G : les premiers électrons ont été injectés dans le nouvel anneau de stockage

sep article



 

FIL INFO – C’est une « étape importante » dans l’ouverture du Synchrotron de 4e génération de Grenoble : les premiers électrons ont été injectés dans le nouvel anneau de stockage le lundi 2 décembre. Le projet d’EBS (Extremely brilliant source) se maintient sur les rails et fixe d’ores et déjà son ouverture aux utilisateurs scientifiques pour le 25 août 2020.

 

 

Un pas de plus vers l’ou­ver­ture du Synchrotron 4e géné­ra­tion de Grenoble : lundi 2 décembre, les pre­miers élec­trons ont été injec­tés dans le nou­vel anneau de sto­ckage de l’ESRF (European syn­chro­tron radia­tion faci­lity). Une nou­velle qui n’a rien d’a­nec­do­tique : « L’injection des pre­miers élec­trons marque le suc­cès de la phase d’installation d’une nou­velle géné­ra­tion de syn­chro­tron et le début des tests machine », sou­ligne ainsi l’ESRF dans un com­mu­ni­qué.

 

Le nouvel anneau de stockage ESRF-EBS © ESRF - Stef Candé

Le nou­vel anneau de sto­ckage ESRF-EBS. © ESRF – Stef Candé

 

« Voir les pre­miers élec­trons cir­cu­ler est un exploit et le résul­tat du tra­vail acharné et de l’ex­per­tise des équipes qui y tra­vaillent depuis 2015 », insiste pour sa part Pantaleo Raimondi, inven­teur de l’an­neau de sto­ckage nou­velle géné­ra­tion. Baptisé EBS (pour Extremely brilliant source), le syn­chro­tron nou­velle géné­ra­tion doit per­mettre une étude de la struc­ture de la matière au niveau ato­mique plus pré­cise et plus rapide que ses pré­dé­ces­seurs.

 

 

Ouverture prévue le 25 août 2020

 

Aucun doute pour le direc­teur géné­ral de l’ESRF : la nou­velle tech­no­lo­gie en déve­lop­pe­ment « four­nira à la com­mu­nauté scien­ti­fique inter­na­tio­nale un nou­vel outil pour repous­ser les fron­tières de la science ». Francesco Sette salue ainsi « un moment de fierté pour l’ensemble de la com­mu­nauté des syn­chro­trons ». Et n’ou­blie pas de remer­cier les vingt-deux pays par­te­naires de la créa­tion de l’ESRF-EBS.

 

Synchrotron européen de Grenoble (ESRF) sur la presqu’île scientifique. © ESRF

Synchrotron euro­péen de Grenoble (ESRF) sur la presqu’île scien­ti­fique. © ESRF

 

Le cap reste fixé, à savoir une ouver­ture de l’EBS en 2020. Un « calen­drier serré », sou­ligne le Synchrotron. Les pro­chaines étapes ? L’optimisation de l’an­neau de sto­ckage, « pour obte­nir les para­mètres de fais­ceau néces­saires au redé­mar­rage du pro­gramme expé­ri­men­tal », est pré­vue d’ici le 2 mars 2020. Avant une mise en ser­vice de la machine et une reprise du pro­gramme expé­ri­men­tal. Et enfin une ouver­ture aux uti­li­sa­teurs scien­ti­fiques fixée au 25 août.

 

Florent Mathieu

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
2286 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.