Place publique apporte son soutien au collectif Grenoble en commun d’Éric Piolle pour les municipales

sep article

 

FIL INFO – L’instance iséroise de Place publique a annoncé, ce vendredi 8 novembre, soutenir Grenoble en commun d’Éric Piolle pour les municipales. Après délibération, ses membres grenoblois assurent se mobiliser pour « la victoire des idées écologistes et de solidarité » en mars 2020.

 

 

© Place publique Isère

Militants lors d’une marche pour le cli­mat. © Place publique Isère

Les mili­tants gre­no­blois de Place publique, parti lancé fin 2018 par Raphaël Gluckmann, apportent leur sou­tien au mou­ve­ment citoyen Grenoble en com­mun d’Éric Piolle. C’est ce qu’ont annoncé, ce ven­dredi 8 novembre, Cyril François et Thierry Lehnebach, réfé­rents ter­ri­to­riaux de Place publique Isère.

 

Ces der­niers voient en effet dans cette ini­tia­tive, « l’amplification de pra­tiques démo­cra­tiques et l’accélération de la trans­for­ma­tion éco­lo­gique et sociale du ter­ri­toire ».

 

« Place publique s’est créé sur l’ambition d’encourager la trans­for­ma­tion de notre modèle de société, de notre éco­no­mie et de nos pra­tiques », pour­suivent les mili­tants. Leur credo ? « Les prin­cipes d’égalité des droits humains, de fémi­nisme, de jus­tice sociale et éco­lo­gique ».

 

 

« Amplifier la mobilisation en faveur de la justice climatique et la réduction des inégalités »

 

Pour mener à bien ce pro­jet poli­tique, les réfé­rents déclarent vou­loir « favo­ri­ser le rap­pro­che­ment entre élus, citoyens et acti­vistes ». Et ainsi « retis­ser du lien entre tous les acteurs du ter­ri­toire ». Avec, en coro­laire, la volonté de ras­sem­bler, tout comme d’autres col­lec­tifs dans la course, « au-delà des éti­quettes ». Ce au ser­vice « d’un pro­jet ambi­tieux et fédé­ra­teur qui réponde aux urgences éco­lo­giques et sociales » : celui du col­lec­tif Grenoble en com­mun qui « répond à toutes ces aspi­ra­tions » selon Place publique.

 

Logo de Place publique. DR

Logo de Place publique. DR

Pour ce qui est de la poli­tique locale, les mili­tants pré­co­nisent un retour aux fon­da­men­taux. « C’est en par­tant des idées de nos rues, des quar­tiers […] que le citoyen pourra la réin­ves­tir », affirment-ils. Et d’ap­pe­ler élus et citoyens à « ampli­fier la mobi­li­sa­tion en faveur de la jus­tice cli­ma­tique et la réduc­tion des inéga­li­tés ».

 

Des inéga­li­tés qui « per­sistent à Grenoble, qu’elles soient sociales, ter­ri­to­riales, ou cultu­relles », estiment les réfé­rents. Quel rôle entend jouer Place publique sur l’é­chi­quier des muni­ci­pales ? « Nous serons force de pro­po­si­tions pour par­ti­ci­per à l’avenir de Grenoble. Nous nous mobi­li­se­rons pour garan­tir la vic­toire des idées éco­lo­gistes et de soli­da­rité pour le scru­tin de mars 2020 ». Le tout « en renou­ve­lant les visages, les idées et les pra­tiques poli­tiques », concluent les auteurs du com­mu­ni­qué.

 

Joël Kermabon

 

Ouverture Musée Champollion
commentez lire les commentaires
3920 visites | 7 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 7
  1. Toujours des proxies des pas­tèques qui touchent des sub­ven­tions de Piolle pour après lui « appor­ter leur sou­tien »

    On les recon­naît par les mots-clés : « jus­tice sociale « , « soli­da­rité », « trans­for­ma­tion éco­lo­gique « , « fémi­nisme » etc

    sep article
  2. L’écologie à Grenoble avec les verts & rouges, la bonne blague ! Au fait c’est quoi Place publique ?

    sep article
    • JK

      10/11/2019
      13:10

      Bonjour

      Pour répondre à la ques­tion « c’est quoi Place Publique ? », un lien dis­po­nible tout au début du fin d’info éclai­rera votre lan­terne.

      sep article
  3. Cette info est sidé­rante de flou ! Peut-on connaitre le nombre d’adhé­rents à Place publique Grenoble (2?)? Y a t il eu un vote ? Avec quel inti­tulé ? Et quel résul­tat ? La trans­pa­rence est aux fon­da­tions de toute dyna­mique démo­cra­tique. Place publique hors sol ? L’article doit nous éclai­rer, là ça res­semble vrai­ment à de la mani­pu­la­tion, non ?

    sep article
    • JK

      09/11/2019
      16:01

      Bonjour

      Place publique s’est contenté d’a­dres­ser un com­mu­ni­qué aux dif­fé­rentes rédac­tions. Nous avons tenté de les joindre mais sans suc­cès pour l’ins­tant. Bien évi­dem­ment s’ils avaient tenu une confé­rence de presse nous aurions pu leur poser quelques ques­tions car loca­le­ment ce parti ne s’é­tait mani­festé qu’au moment des élec­tions euro­péennes. Notez que ce que vous appe­lez un article est un fil info donc for­cé­ment non exhaus­tif.

      sep article
  4. Bonjour
    Puisqu’il s’a­git d’un article de presse (et non d’un com­mu­ni­qué), est-il pos­sible d’a­voir quelques infor­ma­tions élé­men­taires sur « place publique » Grenoble : com­bien d’adhé­rents sur cette com­mune ? com­bien de réunion(s) par an ? quel vote de cette « déci­sion » ? com­bien de votants ? avec quel énoncé ?
    Le lec­teur bien sûr n’est pas dupe mais dans un mou­ve­ment qui reven­dique en per­ma­nence des prin­cipes d’é­thique, ce manque de trans­pa­rence est sidé­rant (pour ne pas dire révol­tant).

    sep article
  5. Nous aussi on est trois avec mon ham­ster et on va pas tar­der à dire à qui on apporte notre sou­tif.

    sep article