Bientôt des trottinettes électriques à louer à Grenoble… si le décret est promulgué

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

 

FIL INFO – La décision est pour l’heure suspendue à la promulgation du décret encadrant la circulation des engins électriques. Mais Grenoble pourrait, dès novembre, accueillir ses premières trottinettes électriques proposées à la location par Cykléo, le nouveau délégataire du marché Métrovélo.

 

 

Les trottinettes électriques vont-elles bientôt faire leur entrée à Grenoble ? Trente-six trottinettes pourraient être proposées à la location dès ce mois de novembre dans les parcs de stationnement de la ville, gérées par Cykléo, le nouveau délégataire du marché Métrovélo.

 

La décision reste toutefois suspendue à la promulgation du décret prévu pour encadrer la circulation des engins électriques. Annoncé pour le 1er septembre, le texte n’est en effet toujours pas paru.

 

 

Des trottinettes bridées à 25 km/h ?

 

À l’automne dernier, le syndicat mixte des transports en commun (SMTC) de l’agglomération grenobloise avait posé quelques jalons. Dans un vœu adopté à l’unanimité, les élus demandaient le bridage de la vitesse des trottinettes à 25 km/h. Mais aussi une définition du trottoir en tant qu’espace réservé aux piétons et donc exclu aux trottinettes.

 

C’est d’ailleurs ce que prévoit la version initiale du décret attendu. Outre une vitesse maximale limitée à 25 km/h, le décret devrait autoriser la circulation des engins électriques sur les pistes cyclables. Lesquels seraient également tolérés sur les routes dont la vitesse est limitée à 50 km/h. Exit les trottoirs donc.

 

 

Les utilisateurs bientôt assujettis au code de la route

 

« Si les utilisateurs de rollers, skateboards ou trottinettes (sans moteur) sont considérés comme des piétons, aussi ils doivent rouler sur le trottoir, précise le ministère sur son site. Les engins de déplacements électriques (hoverboard, gyropodes, monoroue, trottinette électrique) sont interdits sur les voiries publiques (trottoirs et voies de circulation). »

 

Les premières trottinettes électriques en libre service sont annoncées à Grenoble dès novembre… si le décret encadrant leur circulation est promulgué.Jeune homme à trottinette qui attend au passage piéton, à Grenoble. © Muriel Beaudoing - placegrenet.fr

Un jeune homme à trottinette traverse sur un passage piéton, à Grenoble. © Muriel Beaudoing – placegrenet.fr

L’utilisation des trottinettes électriques sera par ailleurs interdite aux moins de 12 ans. Et ses utilisateurs devraient, au même titre que les cyclistes, être assujettis au code de la route. Avec obligation, entre autres, d’être équipés de feux avant et arrière et d’un klaxon. Enfin, le stationnement sur les trottoirs sera proscrit, à moins qu’il ne gêne pas la circulation des piétons, nuance le projet de décret.

 

Patricia Cerinsek

 

commentez lire les commentaires
2998 visites | 7 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 7
  1. GAM il fait être juste et ne pas généraliser : tous les jours et à tous les coins de rue, CERTAINS automobilistes font n’importe quoi: feux grillés, refus de priorité aux piétons/cycles/voitures, cyclistes frôlés, stationnement gênant, piétons renversés,
    etc.

    sep article
  2. De pire en pire

    sep article
  3. Noooooooooooooooooooon!
    Pas ça!
    Il y en a marre des crétins en deux roues et de l’anarchie totale!
    Déjà avec les cyclistes qui font n’importe quoi, on y arrive pas.

    sep article
    • A parce qu’avec les automobilistes c’est mieux ? Il vaut mieux un crétin en deux roues à vélo ou à trottinette qu’un abruti à 4 roues : on n’a plus de chance de pouvoir s’en sortir en cas d’accident et eux au-moins ne font pas de bruit ni ne polluent ni ne congestionnent la ville.
      Juste pour info, le bilan de l’accidentalité dans l’agglomération grenobloise de 2007 à 2016 (document de l’observatoire des déplacements de la métropole grenobloise) :
      – 83 % des accidents sont liés à des conflits impliquant une voiture
      – 25 % des accidents impliquent un deux routes motorisés (21 % pour les piétons et 11 % pour les cyclistes)
      – les conflits entre piétons et cyclistes ne représentent que 1,3% des accidents.

      Quand on a fait de la mauvaise foi sa marque de fabrique, on en arrive à écrire n’importe quoi.

      sep article
  4. Ping : Bientôt des trottinettes électriques à louer à Grenoble… si le décret est promulgué - Elettrico

  5. C’est déjà pas assez le foutoir avec les vélos et maintenant les trottinettes en plus? Avec Piolle le pire est toujours certain.

    sep article
    • Je suis d’accord avec vous : c’est clair qu’il manque de l’espace à certains endroits pour la circulation des vélos. Il est urgent de ré-affecter davantage l’espace public au profit des modes actifs (marche à pied et vélo et maintenant trottinette) au détriment de l’usage de la voiture en solo, grosse consommatrice d’espace et source de nombreuses nuisances.

      sep article