Actualité

Emmanuel Macron fait des RER métropolitains, dont celui de Grenoble, une "grande ambition nationale"

Travaux sur la ligne Grenoble-Gap : après l’op­ti­misme, la douche froide du Collectif de l’Étoile fer­ro­viaire de Veynes

Travaux sur la ligne Grenoble-Gap : après l’op­ti­misme, la douche froide du Collectif de l’Étoile fer­ro­viaire de Veynes

FIL INFO — Alors que le Collectif de l’Étoile fer­ro­viaire de Veynes affi­chait son opti­misme quant à des tra­vaux pro­chains sur la ligne fer­ro­viaire Grenoble-Gap, le ton a net­te­ment changé au len­de­main de la réunion du comité de pilo­tage. Malgré l’en­ga­ge­ment devant la presse du secré­taire d’État aux Transports, les finan­ce­ments de l’État se font encore attendre.

D’humeur chan­geante, le Collectif de l’Étoile fer­ro­viaire de Veynes ? Alors que les défen­seurs de la ligne Grenoble-Gap affi­chaient leur opti­misme dans un com­mu­ni­qué daté du 24 sep­tembre, le ton est radi­ca­le­ment dif­fé­rent dans un autre en date du… 27 sep­tembre. La réunion du comité de pilo­tage de la ligne orga­ni­sée le samedi 26 sep­tembre à la pré­fec­ture de Gap n’a fina­le­ment pas répondu à leurs attentes.

Travaux sur la ligne Grenoble-Gap : l'État souffle-t-il le chaud et le froid ? Un train TER en gare de Clelles © Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes

Un train TER en gare de Clelles © Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes

Quelles attentes ? Un enga­ge­ment finan­cier de l’État pour la réa­li­sa­tion des tra­vaux jugés urgents sur la ligne fer­ro­viaire, tels qu’an­non­cés par le secré­taire d’État aux Transports Jean-Baptiste Djebbari. Une contri­bu­tion qui prend la forme d’un feu vert pour le lan­ce­ment des opé­ra­tions, la Métropole de Grenoble et le Département de l’Isère ayant d’ores et déjà acté leur propre par­ti­ci­pa­tion budgétaire.

Des solu­tions alter­na­tives plu­tôt que des tra­vaux sur la ligne ?

Mais au final, estime le col­lec­tif, « l’État-stratège s’est avéré défaillant, lais­sant libre cours aux ges­ti­cu­la­tions et impré­ci­sions de SNCF Réseau plu­tôt que de taper du poing sur la table ». Y a‑t-il eu une erreur d’in­ter­pré­ta­tion sur les motifs mêmes de la réunion ? « Il n’a jamais été ques­tion que des déci­sions soient prises lors de la réunion », aurait ainsi assuré la pré­fète des Hautes-Alpes Cécile Bigot-Dekeyzer au col­lec­tif, pour le moins incrédule.

Alors que le Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes attend des travaux sur la ligne Grenoble-Gap, l'État souffle, à ses yeux, le chaud et le froid.Mobilisation du Collectif de l'Étoile ferroviaire de Veynes pour la sauvegarde de la gare de Luz-la-Croix-Haute © Collectif de l'étoile ferroviaire de Veynes

Mobilisation du Collectif de l’Étoile fer­ro­viaire de Veynes pour la sau­ve­garde de la gare de Luz-la-Croix-Haute © Collectif de l’é­toile fer­ro­viaire de Veynes

Pire encore : loin de par­ler de tra­vaux, le comité de pilo­tage aurait lon­gue­ment débattu des « solu­tions alter­na­tives » au fer­ro­viaire sur la ligne. Si le report total sur des cars a été rejeté, une liai­son par voie rou­tière en direc­tion de Briançon et Gap, via une cor­res­pon­dance sur la ligne Paris-Modane, serait à l’é­tude. Soit quatre heures de tra­jet. De quoi sus­ci­ter l’i­ro­nie : « L’État des cars Macron a déci­dé­ment du mal à renon­cer au bitume ! », moque le communiqué.

Au final, le col­lec­tif dénonce une manœuvre de SNCF Réseau, qui choi­si­rait de tem­po­ri­ser le lan­ce­ment des tra­vaux et de « jouer la carte du pes­si­misme » en arguant de pos­sibles sur­coûts. Sans pour autant dédoua­ner le gou­ver­ne­ment : « L’entreprise est sous tutelle de l’État, qui est donc maître à bord », écrivent les défen­seurs de la ligne. Qui envi­sagent à pré­sent de « dur­cir leurs actions » si l’en­ga­ge­ment de l’État ne se pré­cise pas très pro­chai­ne­ment. Et font savoir qu’une lettre ouverte a été adres­sée à Jean-Baptiste Djebbari.

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Cyrielle Chatelain réélue pré­si­dente du groupe éco­lo­giste à l’Assemblée natio­nale et « pos­sible » can­di­date au perchoir

FLASH INFO - Cyrielle Chatelain a été réélue, mardi 16 juillet 2024, présidente du groupe parlementaire écologiste. Renommé “groupe écologiste et social”, celui-ci intègre les Lire plus

L’élue isé­roise Sophie Romera quitte LFI et rejoint L’Après : « Je suis tou­jours libre, peut-être encore plus insoumise »

FOCUS - Sophie Romera, conseillère départementale et municipale d'opposition de Fontaine, a annoncé, vendredi 12 juillet 2024, son départ de La France insoumise. Elle rejoint Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Les livreurs à vélo et des élus prennent la pose devant leur nouveau local situé 8, rue Saint-François à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
La Ville de Grenoble met un local flam­bant neuf à la dis­po­si­tion des livreurs de repas à domicile

FOCUS - La Ville de Grenoble a décidé de mettre gratuitement à disposition des livreurs de repas à vélo un local situé en plein cœur Lire plus

Soixante-dix jeunes Isérois relient Grenoble à Nice à vélo élec­trique pour pro­mou­voir le don du sang

EN BREF - Quelque 70 jeunes Isérois, âgés de 15 à 17 ans, ont pris le départ du projet Grenoble-Nice, vendredi 12 juillet 2024, devant Lire plus

Gazage des pigeons: des associations animalistes annoncent un “happening” devant la mairie de Vienne le 17 juillet
Gazage des pigeons : des asso­cia­tions ani­ma­listes annoncent un “hap­pe­ning” devant la mai­rie de Vienne

FLASH INFO - L'Association justice animaux Savoie (Ajas) et l'association Paris animaux Zoopolis (Paz) annoncent l'organisation d'un “happening” devant l'hôtel de Ville de Vienne, mercredi Lire plus

Flash Info

|

16/07

19h53

|

|

14/07

11h04

|

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

Les plus lus

Culture| Festivités du 14 juillet : feux d’ar­ti­fice, bals, concerts et ani­ma­tions dans les com­munes de la métro­pole grenobloise

Politique| Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

Politique| Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

Agenda

Je partage !