Une nou­velle sai­son de La Source de Fontaine à la fois acces­sible et exigeante

Une nou­velle sai­son de La Source de Fontaine à la fois acces­sible et exigeante

FOCUS – La salle de spec­tacles fon­tai­noise La Source vient de débu­ter sa nou­velle sai­son tout feu toute flamme. Le tout avec des pro­po­si­tions entre décou­vertes grand public et artistes de renom. Tour d’horizon avec Ludivine Bosc, assis­tante de pro­duc­tion et char­gée de communication.

La salle de spectacle La Source, avenue Lénine, à Fontaine. © Léa Raymond - placegrenet.fr

La salle de spec­tacle La Source, ave­nue Lénine, à Fontaine. © Léa Raymond – pla​ce​gre​net​.fr

Eclectisme, voici le cré­neau de La Source. En témoigne ce début de sai­son mar­qué tout à la fois par un concert pour la paix, hono­rant les tra­di­tions man­dingues, et un autre des jeunes artistes pop Shake Shake Go. 

« On pro­pose des for­mats éclec­tiques pour croi­ser les publics, explique Ludivine Bosc, assis­tante de pro­duc­tion. Les spec­ta­teurs viennent car il suivent un groupe ou pour décou­vrir un autre type de musique. Le but est de sus­ci­ter la curio­sité et d’habituer le public au lieu. » 

Un cré­neau qui semble en tout cas gagnant car La source a connu l’an der­nier une fré­quen­ta­tion en hausse. Le tout notam­ment grâce à « des tarifs acces­sibles ». « Le fait d’être un éta­blis­se­ment public nous offre la chance de ne pas pou­voir être en défi­cit », sou­ligne en outre Ludivine Bosc.

Des styles et des for­mats multiples

Si les styles musi­caux pré­sen­tés sont mul­tiples, La Source montre une cer­taine appé­tence pour le jazz, le rock et la pop. Outre Jean-Louis Murat qui se pro­duira le 21 novembre, notons par exemple le 14 novembre Elias Dris, « un artiste en train de mon­ter et pro­gres­si­ve­ment pro­grammé dans des fes­ti­vals. Il vien­dra pré­sen­ter son uni­vers folk et pop. »

« À la Source, on est dans un croi­se­ment entre le jazz, le rock et la pop. Mais le public vient aussi décou­vrir d’autres musiques, d’autres esthé­tiques, comme la musique du monde. » Le 16 octobre, se pro­duira ainsi Vaudou Game, groupe qui mélange afro-funk des années 70 et des rituels Vaudou du Togo. « Ça peut par­ler à plein de gens ! »

La salle La Source à Fontaine a présenté sa nouvelle saison 2019-2020 avec des propositions entre découvertes grand public et artistes de renom.

Vaudou Game ©Julien Lebrun

Toujours dans le domaine « world music », Fawzi Al-Aiedy, « une figure de la scène jazz orien­tale, un grand artiste de Oud », vien­dra le 12 novembre jouer de la musique tra­di­tion­nelle arabe, notam­ment d’Irak. Et Ifriqiyya Electrique, qui mélangent rock indus et culture ber­bère, don­ne­ront quant à eux un concert « impro­bable » le 28 novembre.

Cette sai­son, la musique est vrai­ment trai­tée « sous toutes ses formes ». Lieu dédié à la musique, La Source peut en effet aussi bien accueillir du théâtre musi­cal, des BD concerts, du ciné-concert… « Il est pos­sible de tout dif­fu­ser à par­tir du moment où la qua­lité est là. »

Le pro­jet pianocéan

Notons, par exemple, le 8 octobre la confé­rence Non mais t’as vu c’que t’écoutes ?, dans laquelle le musi­cien ensei­gnant en musique Sapritch ana­lyse le mou­ve­ment “mains­tream” et « revi­site la musique actuelle. » 

Autre pro­jet inté­res­sant, celui le 5 novembre de Pianocéan, une lec­ture photo concert. « L’artiste est par­tie jouer du piano sur un voi­lier. Avec sa meilleure amie pho­to­graphe, elles en ont fait un livre photo album. Elle vient par­ler de son expé­rience. »

Mettre en avant les artistes alen­tour 

« Notre but est aussi d’ouvrir La Source à des asso­cia­tions locales, à des artistes du coin pour bras­ser le public sur le ter­ri­toire. On accueillera par exemple La ligue d’impro de Fontaine. » Ainsi que, le 12 octobre, l’Harmonie Echo des Balmes, « un orchestre semi-pro­fes­sion­nel clas­sique et jazz qui fête ses cin­quante ans. » Ou encore un concert de Barefoot Iano le 20 novembre. « L’artiste basé sur Grenoble fêtera à La Source la sor­tie de son album. »

À noter éga­le­ment, le pas­sage de Julie Bally le 10 novembre, qui se pro­duira avec un groupe ita­lien cold wave. « L’artiste gre­no­bloise de rock indé est en train de gran­de­ment évo­luer. Elle a d’ailleurs été signée par un “boo­ker” [agent, ndlr] natio­nal. »

Toujours dans l’optique de favo­ri­ser les créa­tions locales, une date est dédiée chaque semestre à un groupe qui répète dans les stu­dios de La Source. Car « c’est vrai­ment un lieu de pra­tique et de dif­fu­sion ama­teur et pro­fes­sion­nel », assure Ludivine Bosc. Pour preuve, « l’or­chestre des profs du conser­va­toire de musique de Fontaine et de l’agglomération gre­no­bloise vien­dra jouer les grands thèmes de Star Wars », le 4 octobre. 

Des pro­jets expé­ri­men­taux à La Source

Si Grenoble est un ter­reau fer­tile de la scène expé­ri­men­tale, La Source tient à la valo­ri­ser. « Grenoble est une ville où naissent de nom­breuses pro­po­si­tions expé­ri­men­tales. Il n’y a qu’à voir le 102 rue d’Alembert ! Nous avons beau­coup d’artistes dans le coin, autant dans la musique que dans le cinéma. S’ils ne sont pas for­cé­ment connus ici, d’un point de vue natio­nal, ils le sont. L’expérimental est un petit milieu. »

L’Ensemble 1

Mardi 1er octobre jouera donc l’Ensemble 1, « qui réunit 22 musi­ciens, du chant, des machines… L’esthétique est aty­pique et c’est une créa­tion Ovni. Ils vont impro­vi­ser en direct sur des images. De manière géné­rale, les gens sont éton­nés par la musique expé­ri­men­tale. Mais fina­le­ment, c’est ce que l’on entend dans les films à tra­vers les musiques d’ambiance. » De quoi convaincre les plus sep­tiques donc !

Alice Colmart

ACo

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Fête de la musique 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Fête de la musique 2024 : les bons plans à ne pas rater à Grenoble et dans l’agglo

ÉVÈNEMENT - Jour du solstice d'été, le vendredi 21 juin 2024 marque cette année la 43e édition de la Fête de la musique instituée par Lire plus

Grenoble : la Guinguette élec­trique s’in­talle sur le par­vis Andry-Farcy pour trois semaines de concerts

ÉVÉNEMENT - La sixième édition de la Guinguette électrique prend ses marques sur l'esplanade Andry-Farcy à Grenoble du mercredi 19 juin au samedi 6 juillet Lire plus

Mobilisation du comité de soutien à la MJC-théâtre Prémol, devant la mairie de Grenoble, à l'occasion d'une rencontre avec les élues aux Cultures et à la Jeunesse, lundi 10 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : pour sau­ver la MJC-théâtre Prémol, son comité de sou­tien pro­pose de décro­cher le label « Éducation popu­laire pour la culture »

FOCUS - La MJC-théâtre Prémol à Grenoble va-t-elle devoir céder la gestion du théâtre à l'association Le centre des Arts du récit ? Il semblerait Lire plus

Une Journée du matrimoine à Grenoble pour mettre en lumière le rôle des femmes dans la Révolution française
Grenoble : une Journée du matri­moine pour mettre en lumière le rôle des femmes dans la Révolution française

FLASH INFO - La Ville de Grenoble accueille une "Journée du matrimoine culturel" vendredi 14 juin 2024 à l'auditorium du Musée de Grenoble, sur le Lire plus

Mobilisation contre la fin de la MJC-théâtre, avec les jeunes de l'axe de création et Hakima Necib, porte-paroles du comité, samedi 2 juin 2024. © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Fin de la MJC-Théâtre Prémol à Grenoble : le comité de sou­tien dénonce « les méthodes orches­trées de cette muni­ci­pa­lité à la dérive »

FOCUS - La sentence redoutée a fini par tomber. Le conseil d'administration de la MJC1maison des jeunes et de la culture-théâtre Prémol devra remettre les Lire plus

Aconit, association de sauvegarde du patrimoine informatique, sur le point de "tout mettre à la benne"?
Aconit, asso­cia­tion de sau­ve­garde du patri­moine infor­ma­tique, sur le point de « tout mettre à la benne » ?

FOCUS - L'association grenobloise Aconit, dédiée à la sauvegarde du patrimoine informatique (et logiciel) serait-elle menacée dans son existence même? C'est ce qu'explique la structure, Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !