Fervent partisan du Ric en France, Eric Piolle confirme son opposition au premier Ric grenoblois

sep article



 

FOCUS – « Pour ou contre les démolitions des logements sociaux à l’Arlequin ? » Tel est le thème du débat organisé à la Villeneuve, ce vendredi 27 septembre, dans le cadre de la campagne du premier référendum d’initiative citoyenne (Ric) grenoblois. À quelques heures de ce débat, d’aucuns s’étonnent des propos hostiles du maire de Grenoble à l’encontre de ce Ric local… en contradiction avec le soutien qu’il affiche vis-à-vis du Ric dans la presse nationale.

 

 

Eric Piolle, lors du conseil municipal du 4 février 2019 DR

Eric Piolle, lors du conseil muni­ci­pal du 4 février 2019. DR

La Ville de Grenoble n’apportera pas son sou­tien logis­tique à l’organisation du réfé­ren­dum d’initiative citoyenne qui se tient du 14 au 20 octobre 2019, à la Villeneuve. L’objet de ce Ric ? « Pour ou contre la démo­li­tion des loge­ments sociaux à l’Arlequin ? », dans ce quar­tier.

 

L’information a été confir­mée par le maire de Grenoble lui-même, lors du conseil muni­ci­pal de ce lundi 23 sep­tembre. Et ce, en réponse à la ques­tion orale de Guy Tuscher, conseiller muni­ci­pal d’op­po­si­tion du groupe Ensemble à gauche.

 

Un élu qui a éga­le­ment demandé à Eric Piolle de moti­ver le refus de la col­lec­ti­vité de par­ti­ci­per à la bonne tenue de ce réfé­ren­dum d’initiative citoyenne. Aucun texte légis­la­tif n’in­ter­dit en effet à la Ville de le faire, et les élec­tions muni­ci­pales ne peuvent être, selon lui, un pré­texte valable. Par ailleurs, cha­cun sait qu’Eric Piolle porte aux nues la démo­cra­tie locale. Alors pour­quoi ne pas sou­te­nir une ini­tia­tive d’ha­bi­tants quand elle se pré­sente, s’in­ter­roge-t-il ?

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
9114 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. sep article
  2. Piolle com­met là une erreur de débu­tant, à quelques mois de nou­velles élec­tions. Il devrait au contraire s’en ser­vir pour nour­rir des inflexions dans son man­dat à venir, peu importe le résul­tat d’ailleurs, il aura tout le temps pour moduler/adapter un pro­jet côté Arlequin.

    On ne peut pas constam­ment repro­cher aux autres de ne pas ins­tal­ler des outils de démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive et lorsqu’ils arrivent chez soi de les reje­ter sans contre pro­po­si­tion.

    Sur le fond néan­moins je suis une nou­velle fois déçu par Le Maire. Je suis inquiet d’un éven­tuel accord Noblecourt Piolle, où Piolle pour­rait récu­pé­rer la métro car il ne pourra plus se dédoua­ner de res­pon­sa­bi­li­tés, or à chaque oppo­si­tion un peu forte il joue pour le moment la même stra­té­gie : ce n’est pas moi c’est l’autre. Avec des RIC locaux demain, il racon­tera quoi ?

    sep article
  3. C’est une tech­nique de politicien,que je n’ar­rive pas à bien com­prendre.
    Le RIC , devient une obli­ga­tion chez les autres et tota­le­ment inap­pro­prié
    chez soi.C’est un peu comme la mixité sociale et cultu­relle dans les quar­tiers,
    obli­ga­toire pour les autres et impen­sable pour soi et sa famille …
    Quel bon­heur de pou­voir penser,qu’un jour le per­son­nel poli­tique arri­vera
    à mettre en pra­tique dans sa vie,ses propres dis­cours qui le font élire …

    sep article
  4. Et ça vous étonne ? Le roi du faite ce que je dis pas ce que je fais, en faux démo­crate qu’il est.

    sep article