La Région expérimente VigiTER, système de vidéosurveillance en temps réel dans les trains TER

Fermetures de guichets : l’opposition socialiste accuse Laurent Wauquiez de plier devant la SNCF en dépit du moratoire

Fermetures de guichets : l’opposition socialiste accuse Laurent Wauquiez de plier devant la SNCF en dépit du moratoire

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

 

FIL INFO — Un moratoire qui n’en est pas un ? À travers la voix de son président Jean-François Debat, le groupe d’opposition Socialiste et démocrate de la Région Auvergne-Rhône-Alpes éreinte le moratoire signé entre la Région et la SNCF sur les fermetures de guichets de gare. Pour les socialistes, le texte prochainement soumis au vote n’empêche en rien les fermetures… et fait payer à la collectivité les mesures de remplacement.

 

 

Le mora­toire sur les fer­me­tures de gui­chets de gare en Auvergne-Rhône-Alpes, une vic­toire de la Région ? Pas vrai­ment, répond le groupe d’op­po­si­tion régio­nal Socialiste et démo­crate. Dans un com­mu­ni­qué en date du 12 sep­tembre, deux mois après la signa­ture du fameux mora­toire, le pré­sident du groupe Jean-François Debat estime que « Laurent Wauquiez n’a rien obtenu, mais [que] la Région va payer quand même ».

 

Jean-François Debat, aux côtés de Dominique Roux. © Joël Kermabon - Place Gre'net

Jean-François Debat, aux côtés de Dominique Roux. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

« Loin des coups de men­ton et des décla­ra­tions péremp­toires après la signa­ture du mora­toire, le pré­sident de région s’est mon­tré en vérité impuis­sant face à la SNCF », assène sans ména­ge­ment Jean-François Debat. Et pour cause : aux yeux du maire socia­liste de Bourg-en-Bresse, « la SNCF ne s’est enga­gée à rien (…) et c’est la Région qui paiera les mesures com­pen­sa­toires pour les usa­gers », en cas de nou­velles fermetures.

 

 

La Région « légitime les fermetures de guichets », accusent les socialistes

 

C’est à la lec­ture du rap­port sur le mora­toire que le groupe d’op­po­si­tion a déchanté. Selon les socia­listes, le texte qui sera sou­mis au vote le 19 sep­tembre « légi­time la fer­me­ture des gares et des gui­chets ». La phrase qui fait polé­mique ? « La Région admet que le modèle éco­no­mique du point de vente en gare connaît des pro­blèmes de via­bi­lité ». « Une vision stric­te­ment comp­table et libé­rale du ser­vice public », déplore Jean-François Debat.

 

Le conseil régional doit adopter le moratoire signé avec la SNCF lors de sa séance du 19 septembre © Conseil régional Rhône-Alpes

Le conseil régio­nal doit adop­ter le mora­toire signé avec la SNCF lors de sa séance du 19 sep­tembre 2019. © Conseil régio­nal Rhône-Alpes

 

Autre élé­ment de dis­corde ? « La Région va finan­cer elle-même les mesures pal­lia­tives à la fer­me­ture des gares ». Est men­tion­née ainsi l’ins­tal­la­tion de bornes auprès de com­merces locaux en cas de fer­me­ture de gui­chets… le tout sur les fonds de la Région. « En clair, le conseil régio­nal va finan­cer le retrait d’un ser­vice public, alors que la moindre des cohé­rences aurait été d’im­po­ser à la SNCF de payer ces mesures », ragent les élus d’opposition.

 

Une dis­po­si­tion déjà sous-enten­due en juillet 2019. Le mora­toire sti­pu­lait en effet que la SNCF s’en­ga­geait à « ne pas fer­mer un point de vente (…) tant qu’un dis­po­si­tif alter­na­tif effi­cace n[e serait] pas pro­posé en sub­sti­tu­tion ». Tandis que la Région se fixait pour tâche de trou­ver des solu­tions alter­na­tives, « avec un contact humain par­tout où cela sera[it] néces­saire ». Sans s’op­po­ser, dès lors, au prin­cipe de fer­me­ture de gui­chets dans les petits gares du territoire.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

F. Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Laurent Wauquiez annonce un plan d’aide de la Région pour les commerçants « impactés » par les manifestations

FIL INFO – Face à des commerçants « fortement impactés » par les manifestations de ces derniers mois, la Région annonce un plan de soutien d'un montant Lire plus

Transfert de technologie réussi pour les fondateurs de la startup grenobloise Moïz avec ses capteurs connectés autonomes

FIL INFO - Lauréat du grand prix au concours i-Lab 2018, le projet grenoblois de startup Moïz compte commercialiser en 2019 des capteurs connectés tout Lire plus

Des associations dénoncent la suppression du TGV Annecy-Marseille et demandent des lignes entre les Alpes et la Provence

FIL INFO - Dans un communiqué commun, trois associations de défense du ferroviaire dénoncent la suppression annoncée des TGV reliant Annecy à Marseille, assurés durant Lire plus

La campagne pour la succession de Laurent Wauquiez à la tête de la Région Auvergne Rhône-Alpes est lancée. Les écologistes ouvrent le ban.
La subvention de la Région à SOS Chrétiens d’Orient prévue pour être votée, puis re-retirée…

  FIL INFO - Retirée à quelques minutes du vote en juin dernier, la subvention de 22 000 euros de la Région Auvergne Rhône-Alpes à l'association SOS Lire plus

Flash Info

|

14/06

16h51

|

|

14/06

16h12

|

|

14/06

14h40

|

|

14/06

11h40

|

|

12/06

16h21

|

|

11/06

15h36

|

|

11/06

10h06

|

|

11/06

9h34

|

|

09/06

19h27

|

|

08/06

18h19

|

Les plus lus

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

À voir| Environ un millier de personnes à Grenoble pour la « Marche des libertés » et contre les idées d’extrême droite

Culture| Du vélo au Sénégal, deux expositions présentées au Musée dauphinois à l’occasion de sa réouverture

Culture| Grenoble Calling, une « histoire orale » du punk (et des punks) à Grenoble, des années 80 à nos jours

Abonnement| Régionales 2021 : la liste « Agir pour ne plus subir » souhaite faire entendre la voix des musulmans lors des élections

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin