Actualité

Dans un communiqué commun, Paris, Lille, Nantes, Clermont-Ferrand et Grenoble annoncent prendre un arrêté pour interdire les pesticides.© Joël Kermabon - Place Gre'net

Aux côtés de Paris, Lille, Nantes et Clermont-Ferrand, Grenoble adopte un arrêté anti-pesticides

Aux côtés de Paris, Lille, Nantes et Clermont-Ferrand, Grenoble adopte un arrêté anti-pesticides

EN BREF — Paris, Nantes, Lille, Clermont-Ferrand et Grenoble viennent d’enga­ger « une démarche concer­tée pour faire chan­ger la loi ». Les cinq villes annoncent ainsi, dans un com­mu­ni­qué com­mun, adop­ter un arrêté inter­di­sant l’u­sage des pes­ti­cides sur leur ter­ri­toire. Sans cacher avoir conscience du carac­tère illé­gal d’une telle décision.

« L’usage des pro­duits phy­to­sa­ni­taires chi­miques sera désor­mais inter­dit sur l’ensemble des ter­ri­toires de nos villes. » C’est par ces mots que cinq muni­ci­pa­li­tés de grandes ou moyennes villes de France annoncent, dans un com­mu­ni­qué com­mun, pro­non­cer un arrêté d’in­ter­dic­tion des pes­ti­cides sur leurs ter­ri­toires. Les com­munes en ques­tion ? Paris, Nantes, Lille, Clermont-Ferrand… et Grenoble.

Dans un communiqué commun, Paris, Lille, Nantes, Clermont-Ferrand et Grenoble annoncent prendre un arrêté pour interdire les pesticides.Un rassemblement des Coquelicots à Grenoble © Florent Mathieu - Place Gre'net

Un ras­sem­ble­ment des Coquelicots à Grenoble © Florent Mathieu – Place Gre’net

La sur­prise est rela­tive dans le cas de la capi­tale des Alpes : la muni­ci­pa­lité éco­lo­giste de Grenoble n’a jamais caché sa sym­pa­thie pour le mou­ve­ment des Coquelicots, qui réclame l’in­ter­dic­tion des pes­ti­cides sur l’en­semble du ter­ri­toire natio­nal. Tandis que sur les réseaux sociaux, le maire de Grenoble Éric Piolle saluait et sou­te­nait la déci­sion de son col­lègue de Langouët Daniel Cueff, pre­mier édile à avoir adopté un arrêté de ce type sur son territoire.

Des com­munes « conscientes du sta­tut juri­dique des arrêtés »

Grenoble avait déjà, à l’i­mage des quatre autres villes signa­taires de l’ar­rêté anti-pes­ti­cides, mis fin à l’u­ti­li­sa­tion de pro­duits chi­miques pour l’en­tre­tien de ses espaces verts. « Nous avons encou­ragé par dif­fé­rents dis­po­si­tifs les par­ti­cu­liers à s’en­ga­ger dans la même voie », ajoutent les com­munes. Un « encou­ra­ge­ment » qui prend désor­mais une dimen­sion coer­ci­tive, puisque l’ar­rêté pro­hibe l’u­ti­li­sa­tion des pes­ti­cides pour l’en­semble de la popu­la­tion des ter­ri­toires communaux.

Le Jardin des Dauphins à Grenoble. Depuis plusieurs années, la municipalité a banni l'usage des pesticides pour l'entretien de ses espaces verts. © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le Jardin des Dauphins à Grenoble. Depuis plu­sieurs années, la muni­ci­pa­lité a banni l’u­sage des pes­ti­cides pour l’en­tre­tien de ses espaces verts. © Florent Mathieu – Place Gre’net

« Les dif­fé­rents acteurs concer­nés seront sen­si­bi­li­sés à ce sujet par le biais d’une infor­ma­tion large que nos Villes dif­fu­se­ront et rap­pe­lant les alter­na­tives exis­tantes aux pes­ti­cides pour l’entretien des espaces verts », écrivent les muni­ci­pa­li­tés. En insis­tant prendre leurs déci­sions sur la base du « prin­cipe de pré­cau­tion », au nom de « la volonté poli­tique et la res­pon­sa­bi­lité de pro­té­ger la santé de nos habi­tants ».

Les cinq com­munes ne se font cepen­dant guère d’illu­sions : « Nous connais­sons le sta­tut juri­dique de tels arrê­tés », notent-elles, conscientes de leur illé­ga­lité. Pour elles, le but est avant tout « d’en­ga­ger une démarche concer­tée pour faire chan­ger la loi et concou­rir à la sau­ve­garde du patri­moine ines­ti­mable de la bio­di­ver­sité ». Un mes­sage adressé en somme au gou­ver­ne­ment. Et peut-être aux élec­teurs, à quelques mois des élec­tions municipales ?

Florent Mathieu

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le nou­veau centre de tri Athanor de La Tronche va trai­ter les déchets de 740 000 habi­tants de la région grenobloise

FOCUS - Le nouveau centre de tri Athanor a officiellement été inauguré mardi 9 juillet 2024 par les sept intercommunalités partenaires pour sa réalisation, depuis Lire plus

Grenoble : deux ex-élus attaquent la déli­bé­ra­tion octroyant un ter­rain de la Ville à moi­tié prix pour un « pseudo-habi­tat participatif »

FOCUS - Le tribunal administratif a examiné, vendredi 5 juillet 2024, le recours déposé par les anciens élus du groupe Ensemble à gauche contre la Lire plus

Le passage en sens unique pour les automobiles sur le cours Berriat de Grenoble (re)fait débat au conseil métropolitain
Cours Berriat à Grenoble : le pas­sage en sens unique a (re)fait débat au conseil métro­po­li­tain… mais se fera

FOCUS - Les aménagements en vue de la réalisation d'une chronovélo sur le tronçon du cours Berriat entre le cours Jean-Jaurès et le pont de Lire plus

Succès du rassemblement place Verdun "pour la démocratie et le progrès social" à l'appel des syndicats
Succès du ras­sem­ble­ment place de Verdun « pour la démo­cra­tie et le pro­grès social » à l’ap­pel des syndicats

FOCUS - Forte affluence sur la place de Verdun de Grenoble mardi 9 juillet à l'appel des syndicats CGT, FSU, Unsa et Solidaires, "pour la Lire plus

"LR collabos", "Mort au fascisme"... Le siège grenoblois des Républicains 38 ciblé par de (nouvelles) dégradations
« LR col­la­bos », « Mort au fas­cisme »… Le siège gre­no­blois des Républicains 38 ciblé par de (nou­velles) dégradations

FLASH INFO - "LR collabos", "sales racistes", "Ciotti T mort" ou encore "mort au fascisme"... Telles sont les amabilités qui ont été inscrites à la Lire plus

La Métropole annonce une recapitalisation (surprise) de 16 millions d'euros du bailleur social Grenoble Habitat
La Métropole annonce une reca­pi­ta­li­sa­tion sur­prise de 16 mil­lions d’eu­ros du bailleur social Grenoble Habitat

FOCUS - La Métropole grenobloise a annoncé avoir trouvé un accord avec la Ville de Grenoble pour une recapitalisation de 16 millions d'euros du bailleur Lire plus

Flash Info

|

10/07

15h12

|

|

09/07

15h36

|

|

09/07

11h24

|

|

07/07

10h36

|

|

05/07

19h12

|

|

05/07

11h23

|

|

04/07

18h57

|

|

04/07

17h13

|

|

04/07

16h03

|

|

04/07

15h15

|

Les plus lus

Économie| Les loca­taires de l’immeuble ABC « auto­nome » sur l’écocité Presqu’île à Grenoble déchantent : « On a l’impression de s’être fait avoir »

Culture| Dix-sept groupes à l’af­fiche du Cabaret frappé 2024 au jar­din de ville de Grenoble

Politique| Élections légis­la­tives : les résul­tats du second tour en Isère sur l’en­semble des dix circonscriptions

Agenda

Je partage !