Actis confie la gestion de la résidence Le Moulin de Canel à l’association d’aide aux migrants Entraide Pierre Valdo

sep article

 

FIL INFO— Deuxième convention signée entre le bailleur social Actis et l’association Entraide Pierre Valdo. Après un conventionnement de gestion de l’Hôtel social Vercors en juin 2019, les deux partenaires se sont engagés dans la gestion du bâtiment Le Moulin de Canel.

 

 

Pour la deuxième fois en l’espace de quelques mois, le bailleur social grenoblois Actis signe une convention de gestion de résidence avec l’association Entraide Pierre Valdo. En juin 2019, les deux partenaires signaient en effet une première convention pour la gestion de l’Hôtel social Vercors, rue du Vercors à Grenoble. Avant d’en signer une deuxième le mardi 20 août, cette fois pour la gestion de la résidence grenobloise Le Moulin de Canel, rue Denfert-Rochereau.

 

Signature de convention entre Walter Monnet, directeur général de l’association Entraide Pierre Valdo, et Stéphane Duport-Rosand, directeur général d’Actis © Actis

Signature de convention entre Walter Monnet, directeur général de l’association Entraide Pierre Valdo, et Stéphane Duport-Rosand, directeur général d’Actis. © Actis

 

La vocation sociale et la gestion associative du Moulin de Canel ne sont pas nouvelles : l’immeuble était jusqu’ici géré par l’association Un toit pour tous, contrainte pour des raisons financières de renoncer à cette gestion. « Actis cherchait un organisme qui puisse proposer un projet pour cette résidence à Grenoble », écrit le bailleur social pour expliquer son choix de se tourner de nouveau vers Entraide Pierre Valdo.

 

 

Accueil et accompagnement des demandeurs d’asile

 

Depuis une quarantaine d’années, l’association d’inspiration protestante Entraide Pierre Valdo (anciennement Centre Pierre Valdo) œuvre à l’accueil et à l’accompagnement des migrants, réfugiés et demandeurs d’asile.

 

Le Moulin de Canel à Grenoble © Jérôme Oddoux architecte

Le Moulin de Canel à Grenoble © Jérôme Oddoux architecte

Elle gère à ce titre plusieurs centres d’accueil ainsi que des structures d’hébergement dans les départements de la Loire, de la Haute-Loire, du Rhône, de l’Ardèche et du Vaucluse.

 

« L’association s’attache (…) à l’intégration des réfugiés statutaires, l’accompagnement des personnes en cours de procédure de demande d’asile, l’inclusion sociale et professionnelle de personnes en situation de grande difficulté, ainsi que l’enfance et la jeunesse », souligne Actis. Qui rappelle que l’une de ses « missions essentielles » est le développement de « tout type d’habitat afin de répondre aux différents besoins des habitants et des territoires ».

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
3423 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Confier la gestion de logements sociaux à une association satellite de l’église évangélique vaudoise, qu’est-ce qui pourrait mal se passer ? (sarcasme)

    Je ne voterai jamais pour Piolle, non parce qu’il est de gauche, mais à cause de sa connivence avec les bigots en tout genre (il se revendique lui-même « catho-humaniste »).

    sep article