Les abords de l’école Marceau sécurisés pour la rentrée, après l’accident survenu en juin

sep article

Notre indépendance c

 

FOCUS – Une assistante maternelle et deux jeunes enfants ont été percutés par un chauffard à proximité de l’école Marceau, le 14 juin dernier. De quoi décider la Ville de Grenoble et la Métropole à sécuriser les abords de l’établissement scolaire pour la rentrée et à revoir le dispositif selon les résultats dès l’automne. Cette école n’est cependant pas la seule à avoir besoin d’une telle attention.

 

 

Ecole Marceau à Grenoble © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

École Marceau à Grenoble © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Rue Marceau, les auto­mo­bi­listes roulent sou­vent trop vite, bien au-delà des 30 km/h en vigueur. Une vitesse exces­sive qui s’ex­plique peut-être par le large gaba­rit de cet axe reliant le quar­tier Championnet au bou­le­vard Foch de Grenoble.

 

De quoi don­ner l’illu­sion à l’automobiliste peu scru­pu­leux qu’il peut prendre ses aises… L’un des rares pan­neaux de signa­li­sa­tion exhor­tant à ralen­tir n’a ainsi que peu d’ef­fet.

 

Problème : le sec­teur est très fré­quenté par les enfants puisque le groupe sco­laire Marceau se trouve à l’angle des rues Sergent-Bobillot et Marceau.

 

 

L’accident rue Marceau, tant redouté, s’est produit…

 

Finalement, l’ac­ci­dent que parents et rive­rains redou­taient tant est sur­venu le 14 juin der­nier. Une nou­nou et deux jeunes enfants ont été ren­ver­sés par un chauf­fard, alors même qu’ils tra­ver­saient la rue Marceau sur un pas­sage-pié­ton.

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

commentez lire les commentaires
4959 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Cette muni­ci­pa­lité réagit comme un amoeba : tel­le­ment pré­vi­sible et com­plè­te­ment inef­fi­ca­ce­ment. L’accident du 14 Juin était due au chauf­feur qui a fait tom­ber une ciga­rette sur son pan­ta­lon, pas à l’ex­cès de vitesse . Comment les jolis pan­neaux ins­tal­lés devant l’ecole pour­ront aider a ce type de com­por­te­ment ?!

    sep article
    • Ah, oui, un pauvre chauf­feur qui n’est pas maître de son véhi­cule de plus d’1 tonne 5, en pleine ville et à proxi­mité d’une école. Pendant que vous y êtes, il avait aussi le soleil dans les yeux et la nou­nou avec les gosses à débou­ler sans regar­der sur le pas­sage pié­ton en se jetant sous le roues de la voi­ture ? Je ne sais pas com­ment on appelle des per­sonnes qui cherchent des excuses à ce genre d’in­di­vi­dus. Enfin, si je le sais mais la décence m’in­ter­dit de m’a­bais­ser à leur niveau.
      Cependant, votre posi­tion ren­force celle que je pro­pose : virer un maxi­mum de voi­tures pour évi­ter ce genre de situa­tions. Merci pour votre démons­tra­tion !

      sep article
  2. Pierre, quelle misère dans la réflexion !
    D’un côté, vous hur­lez au loup quand la muni­ci­pa­lité et la métro­pole tentent de réduire la place du tra­fic moto­risé au pro­fit de la marche à pied, de l’u­sage du vélo ou des trans­ports en com­mun et de l’autre, vous hur­lez au loup quand les mêmes laissent trop de place à ce même tra­fic moto­risé.
    Je vais résu­mer votre pen­sée ainsi que cer­tains de vos petits cama­rades :
    – quand quel­qu’un avec qui vous n’êtes pas d’ac­cord dit blanc, vous dites noir.
    – quand quel­qu’un avec qui vous n’êtes pas d’ac­cord dit noir, vous dites blanc.
    Je pense que per­sonne n’est dupe.

    Par contre, en matière de pro­po­si­tions, les vôtres sont inexis­tantes. Allez, je vais me re-citer :
    Une solu­tion serait de geler une par­tie des rues autour des écoles lors des entrées / sor­ties sco­laires. C’est le prin­cipe de rue des écoles déjà appli­qué dans pas mal de com­munes : https://www.ruedelavenir.com/wp-content/uploads/2019/05/VilleEnfantsFiche5AbordsEcoles.pdf

    Bien évi­dem­ment, vous allez, avec congé­nères (en un seul mot), hur­ler qu’on veut l’as­phyxie de la ville et sa mort éco­no­mique en créant d’é­normes bou­chons de moto­ri­sés sources de pol­lu­tion inima­gi­nable et patati et patata. Mais à un moment donné, il fau­drait savoir ce qu’on veut, non ?

    sep article
  3. Pour sécu­ri­ser Grenoble, viront les laxistes de la muni­ci­pa­lité et com­plice de la Metropole en 2020.

    sep article
  4. Municipalité d”#Eric Piolle, agis­sez AVANT le pire. Vivement 2020 !

    sep article