Les abords de l’école Marceau sécurisés pour la rentrée, après l’accident survenu en juin

sep article

Creative Mobilities Mou

 

FOCUS – Une assistante maternelle et deux jeunes enfants ont été percutés par un chauffard à proximité de l’école Marceau, le 14 juin dernier. De quoi décider la Ville de Grenoble et la Métropole à sécuriser les abords de l’établissement scolaire pour la rentrée et à revoir le dispositif selon les résultats dès l’automne. Cette école n’est cependant pas la seule à avoir besoin d’une telle attention.

 

 

Ecole Marceau à Grenoble © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

École Marceau à Grenoble © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

Rue Marceau, les automobilistes roulent souvent trop vite, bien au-delà des 30 km/h en vigueur. Une vitesse excessive qui s’explique peut-être par le large gabarit de cet axe reliant le quartier Championnet au boulevard Foch de Grenoble.

 

De quoi donner l’illusion à l’automobiliste peu scrupuleux qu’il peut prendre ses aises… L’un des rares panneaux de signalisation exhortant à ralentir n’a ainsi que peu d’effet.

 

Problème : le secteur est très fréquenté par les enfants puisque le groupe scolaire Marceau se trouve à l’angle des rues Sergent-Bobillot et Marceau.

 

 

L’accident rue Marceau, tant redouté, s’est produit…

 

Finalement, l’accident que parents et riverains redoutaient tant est survenu le 14 juin dernier. Une nounou et deux jeunes enfants ont été renversés par un chauffard, alors même qu’ils traversaient la rue Marceau sur un passage-piéton.

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
4457 visites | 5 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 5
  1. Cette municipalité réagit comme un amoeba: tellement prévisible et complètement inefficacement. L’accident du 14 Juin était due au chauffeur qui a fait tomber une cigarette sur son pantalon, pas à l’excès de vitesse . Comment les jolis panneaux installés devant l’ecole pourront aider a ce type de comportement ?!

    sep article
    • Ah, oui, un pauvre chauffeur qui n’est pas maître de son véhicule de plus d’1 tonne 5, en pleine ville et à proximité d’une école. Pendant que vous y êtes, il avait aussi le soleil dans les yeux et la nounou avec les gosses à débouler sans regarder sur le passage piéton en se jetant sous le roues de la voiture ? Je ne sais pas comment on appelle des personnes qui cherchent des excuses à ce genre d’individus. Enfin, si je le sais mais la décence m’interdit de m’abaisser à leur niveau.
      Cependant, votre position renforce celle que je propose : virer un maximum de voitures pour éviter ce genre de situations. Merci pour votre démonstration !

      sep article
  2. Pierre, quelle misère dans la réflexion !
    D’un côté, vous hurlez au loup quand la municipalité et la métropole tentent de réduire la place du trafic motorisé au profit de la marche à pied, de l’usage du vélo ou des transports en commun et de l’autre, vous hurlez au loup quand les mêmes laissent trop de place à ce même trafic motorisé.
    Je vais résumer votre pensée ainsi que certains de vos petits camarades :
    – quand quelqu’un avec qui vous n’êtes pas d’accord dit blanc, vous dites noir.
    – quand quelqu’un avec qui vous n’êtes pas d’accord dit noir, vous dites blanc.
    Je pense que personne n’est dupe.

    Par contre, en matière de propositions, les vôtres sont inexistantes. Allez, je vais me re-citer :
    Une solution serait de geler une partie des rues autour des écoles lors des entrées / sorties scolaires. C’est le principe de rue des écoles déjà appliqué dans pas mal de communes : https://www.ruedelavenir.com/wp-content/uploads/2019/05/VilleEnfantsFiche5AbordsEcoles.pdf

    Bien évidemment, vous allez, avec congénères (en un seul mot), hurler qu’on veut l’asphyxie de la ville et sa mort économique en créant d’énormes bouchons de motorisés sources de pollution inimaginable et patati et patata. Mais à un moment donné, il faudrait savoir ce qu’on veut, non ?

    sep article
  3. Pour sécuriser Grenoble, viront les laxistes de la municipalité et complice de la Metropole en 2020.

    sep article
  4. Municipalité d’#Eric Piolle, agissez AVANT le pire. Vivement 2020!

    sep article