Opération désherbage du Rassemblement national d’Échirolles pour dénoncer un « laisser-aller » de la municipalité

sep article

Creative Mobilities Mou

 

FIL INFO — Le Rassemblement national d’Échirolles organise une opération symbolique de désherbage manuel dans le quartier de la Commanderie mercredi 21 août. Objectif ? Dénoncer ce qu’il considère comme un « laisser-aller » de la municipalité en matière d’entretien des espaces verts. Et, plus généralement, la politique de la Ville, accusée de « bétonner » au mépris du besoin de nature en ville.

 

 

Le « retour de la nature en ville » pour améliorer le cadre de vie des habitants ? Des thèmes courants dans les discours et les actions des élus écologistes grenoblois… que l’on retrouve cette fois dans la bouche du conseiller municipal Rassemblement national d’Échirolles Alexis Jolly. Le RN Échirolles organise ainsi une « opération désherbage » mercredi 21 août pour dénoncer « le laisser-aller de l’entretien des espaces verts » de l’équipe municipale de Renzo Sulli.

 

Alexis Jolly, conseiller municipal Rassemblement national d'Échirolles © DR

Alexis Jolly, conseiller municipal Rassemblement national d’Échirolles © DR

 

Aucun doute pour l’élu RN, le cadre de vie des Échirollois se dégrade. « Ce n’est pas seulement à cause de la délinquance, mais aussi parce que l’entretien des espaces verts n’est pas effectué », affirme ainsi Alexis Jolly. Qui participera donc, aux côté d’une « petite dizaine » de militants et sympathisants du Rassemblement national, à cette action symbolique de désherbage manuel dans le quartier de la Commanderie.

 

 

Le RN attaque la politique d’espaces verts de la municipalité échirolloise

 

Pourquoi la Commanderie ? Pas de raison particulière, assure l’élu. « Nous avons regardé où nous pourrions être utiles, mais ça aurait pu être Jaurès ou le centre-ville », explique-t-il. Non sans évoquer un embroussaillement général de la commune. « Force est de constater que bon nombre de grands axes, de rues, de trottoirs sont laissés pour compte. Sur le cours Jean-Jaurès, il y a même des buissons qui poussent sur les routes ! », dénonce-t-il.

 

Sur sa page Facebook, le RN Échirolles publie des photos des mauvaises herbes poussant sur les axes d'Échirolles. © RN Échirolles

Sur sa page Facebook, le RN Échirolles publie des photos des herbes et arbustes poussant sur les axes d’Échirolles. © RN Échirolles

La proposition d’Alexis Jolly ? Plus de rotation pour les agents municipaux en charge des espaces verts de la commune. Qui se doivent, selon lui, d’utiliser des méthodes « respectueuses de l’environnement » et de privilégier par ailleurs le désherbage manuel. « C’est sûr que ça demande beaucoup de travail, mais c’est aussi un investissement qu’il faut réaliser pour améliorer le cadre de vie des habitants », insiste l’élu.

 

L’action symbolique de désherbage est donc une manière pour le RN de critiquer vertement la politique de la municipalité en matière d’espaces verts. Et de prôner le retour de la nature en ville.

 

« La Ville a bétonné, les bâtiments ont peu à peu remplacé les parcs publics et les moindres espaces verts ! », déplore Alexis Jolly. Qui appelle de ses vœux le retour des arbres et de la verdure « pour que les gens puissent respirer et pour réduire les îlots de chaleur ».

 

 

Des thèmes de campagne à venir ?

 

Le RN a-t-il viré au vert ? L’élu d’opposition tempère. « On en a assez de l’écologie punitive : il existe beaucoup d’idées à mettre en œuvre pour inviter les habitants à plus d’écologie sans grandes contraintes. » Des idées et des propositions, précise-t-il, qui seront dévoilées « dans les prochaines semaines ». Un art du “teasing” (annonce aguicheuse) qui n’est évidemment pas étranger à la proximité des municipales, même si Alexis Jolly se refuse pour le moment à toute déclaration sur ce sujet.

 

Hôtel de Ville d'Échirolles © Florent Mathieu - Place Gre'net

Hôtel de Ville d’Échirolles. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Des thèmes de campagne se dessinent pour autant déjà. « L’écologie ce n’est pas seulement interdire les voitures Diesel : ça passe aussi par l’entretien des espaces verts de manière raisonnée, par le tri des déchets, par la fin de la bétonisation dans les communes et la végétalisation des places et des avenues… si, derrière, un entretien est réalisé ! », conclut le conseiller municipal Rassemblement national.

 

Florent Mathieu

 

commentez lire les commentaires
8618 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. Tout est mieux que la gestion gauchiste. A une exception – je trouve que le maire de SMH ( PCF) est plutôt lucide

    sep article
  2. Grenoble, Echirolles, mêmes négligences, mêmes maux.

    sep article