Les écureuils roux pourront bientôt circuler en toute sécurité dans Grenoble

sep article



 

FIL INFO – Suite à plusieurs préconisations de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), la Ville de Grenoble vient de décider, lors du conseil municipal du 8 juillet, d’installer deux « écuroducs ». Des passages protégés pour empêcher les écureuils roux de l’agglomération de se faire écraser.

 

 

Fini les écu­reuils écra­sés ! Des pas­sages pro­té­gés vont être ins­tal­lés à Grenoble afin que ces char­mants petits ron­geurs roux puissent se bala­der dans la ville en toute sécu­rité. Une ini­tia­tive votée lundi 8 juillet, lors du der­nier conseil muni­ci­pal avant l’été, suite aux recom­man­da­tions de la Ligue de pro­tec­tion des oiseaux.

 

 

« Préserver et valoriser la biodiversité »

 

L’élaboration du Contrat vert et bleu de la Métropole en 2016 (adopté en 2017) a per­mis à la LPO d’adresser plu­sieurs pré­co­ni­sa­tions aux col­lec­ti­vi­tés de la métro­pole. Parmi les­quelles la réduc­tion des écra­se­ments d’écureuils roux, très fré­quents sur la com­mune de Grenoble.

 

La Ville de Grenoble a décidé d’installer deux passages protégés pour les écureuils. Ecureuil roux / DR

Écureuil roux. DR

La solu­tion trou­vée par la Ville ? Deux « écu­ro­ducs » amé­na­gés au-des­sus de la rue du 19 mars 1962, qui relie le Stade des Alpes au quar­tier Flandrin-Valmy en pas­sant notam­ment par le Parc Paul-Mistral.

 

Cette nou­velle voie royale pour les écu­reuils pren­dra la forme de cor­dages per­met­tant à l’animal de fran­chir les voies. De quoi faire dire à Lucille Lheureux, adjointe aux Espaces publics et à la Nature en ville, que « la Ville de Grenoble agit sur tous les fronts pour pré­ser­ver et valo­ri­ser la bio­di­ver­sité ».

 

Nina Soudre

 

Paysage>Paysages saison 04 été 2020 : spectacles expositions expériences en plein air en Isère
commentez lire les commentaires
10697 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. Jen trouve tout les.joird écra­sés sur.le bord des alpetes, a 600 m c une cata. Les chauf­fards se font plai­sirs à tout defon­cer sur.le pas­sage de leur grosse ber­ling pol­luantes

    sep article
  2. sep article
  3. Mais les gre­no­blois, pas !

    sep article
  4. Je suis heu­reux de consta­ter qu’en­fin nous nous
    occu­pons du sort des petits lutins roux, qui arpentent
    nos parcs urbains et qui mettent du baume au coeur
    des cita­dins .
    Merci à la LPO,de tra­vailler sans relâche à la défense
    de la vie ani­male de plus en plus mena­cée…

    sep article