Plusieurs dizaines de personnes se sont mobilisées à proximité de la gare ce vendredi 28 juin au matin, cours Berriat, pour "exiger" une "immédiate mise à l'abri"

Des asso­cia­tions demandent une mise à l’a­bri des Roms qui campent près du quar­tier Saint-Bruno

Des asso­cia­tions demandent une mise à l’a­bri des Roms qui campent près du quar­tier Saint-Bruno

EN BREF – Plusieurs dizaines de per­sonnes se sont mobi­li­sées à proxi­mité de la gare ce ven­dredi 28 juin au matin, cours Berriat, pour « exi­ger » une « immé­diate mise à l’a­bri » des per­sonnes migrantes en cette période de cani­cule. À com­men­cer par les familles qui campent depuis quelque temps à la limite du quar­tier Saint-Bruno.

Les militants "exigent" une "immédiate mise à l'abri" des personnes à la rue.« Alors que nous sommes en pleine cani­cule et à la veille des vacances, des dizaines de per­sonnes migrantes (au moins 50, sans doute davan­tage), dont 3 bébés ! des han­di­ca­pés, des femmes enceintes sont à la rue », dénoncent diverses asso­cia­tions gre­no­bloises de défense des migrants.

« Alors que plu­sieurs d’entre eux sont deman­deurs d’a­sile et que l’État a l’o­bli­ga­tion de les loger, nous ne pou­vons accep­ter une telle situa­tion. Nous exi­geons une immé­diate mise à l’a­bri. »

À 10 heures ce ven­dredi matin, ces mili­tants asso­cia­tifs, accom­pa­gnés de sans domi­cile fixe et d’ha­bi­tants soli­daires ont rejoint les per­sonnes ins­tal­lés entre le quar­tier Saint-Bruno et la Gare de Grenoble, à la hau­teur du pont et de la rue du 4 sep­tembre. Objectif clai­re­ment affi­ché : pro­tes­ter contre les expul­sions estivales.

Le campement de fortune. © Nina Soudre - Placegrenet.fr

Le cam­pe­ment de for­tune où les Roms ont trouvé abri. © Nina Soudre – Placegrenet​.fr

Cela fait plu­sieurs semaines que des familles, roms pour la plu­part, se sont en effet ins­tal­lées près de l’arrêt de tram Saint Bruno. Et ce après avoir été expul­sées de plu­sieurs centres d’hébergement de l’agglomération sur déci­sion du pré­fet. Parmi les dizaines d’habitants du camp, plu­sieurs femmes enceintes et huit enfants de moins de deux ans. La plu­part des mineurs sont sco­la­ri­sés dans les écoles et col­lèges alentours.

Depuis quelques jours, la police passe régu­liè­re­ment pour exi­ger leur départ. Réunis en assem­blée géné­rale jeudi après-midi, les habi­tants du camp ont tou­te­fois décidé de ne pas se plier aux demandes du pré­fet et de mani­fes­ter pour aler­ter sur leur situation.

Un appel lancé aux com­munes de l’agglomération

Après de nom­breuses alertes envoyées aux col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, plu­sieurs asso­cia­tions* ont décidé de faire du bruit et d’adresser un appel aux mai­ries de l’agglomération afin qu’elles « prennent leur res­pon­sa­bi­lité ». Parmi elles des asso­cia­tions défen­dant le droit au loge­ment ou l’ac­cueil des migrants, ainsi que des syn­di­cats d’en­sei­gnants s’in­quié­tant plus par­ti­cu­liè­re­ment des condi­tions de vie des enfants.

Tous demandent ainsi « la prise en charge immé­diate de tous les jeunes migrants sco­la­ri­sés sur notre ter­ri­toire ainsi que de leur famille et ce mal­gré l’in­ter­rup­tion péda­go­gique de cet été, das le cadre du droit com­mun ». Entendez « la pro­tec­tion de l’en­fance » mais aussi, indique le cour­rier « par simple huma­nité ». Et ce « quelle que soit leur situa­tion admi­nis­tra­tive ».

Un méde­cin béné­vole s’est rendu sur place

En tout, entre 200 à 300 per­sonnes vivraient ainsi la même situa­tion dans l’agglomération. Mais sur­tout, pour Julien, mili­tant du Dal38, « il y a ce qui est visible, comme le camp, et ce qui est invi­sible ». En par­ti­cu­lier, le manque d’eau et l’absence de douches et de toi­lettes, pro­blé­ma­tique en cette période de canicule.

Jeudi et ven­dredi, un méde­cin béné­vole s’est rendu sur place afin de por­ter secours aux per­sonnes souf­frant de la cha­leur et du manque d’eau. Se met en place « une com­mu­nauté qui s’organise pour être soli­daire et s’épauler dans l’adversité », observe ainsi une habi­tante venue les soutenir.

Et pour la pre­mière fois depuis leur ins­tal­la­tion, sou­lignent les mili­tants, les deman­deurs d’asile ont éga­le­ment reçu une aide de la Ville de Grenoble : six packs de six bou­teilles d’eau.

La Ville rap­pelle le libre-accès des douches municipales

Peut-être en réac­tion à cette mobi­li­sa­tion, la Ville de Grenoble a par ailleurs excep­tion­nel­le­ment ouvert gra­tui­te­ment les douches muni­ci­pales ce samedi 29 juin de 8 heures à 13 heures « dans le cadre du plan cani­cule ». Ce ser­vice public d’accès à l’eau et à l’hygiène, 5 rue des Minimes, com­porte huit douches, dont une acces­sible aux per­sonnes à mobi­lité réduite.

Elles sont nor­ma­le­ment ouvertes du lundi au ven­dredi de 8 h 30 à 12 h 00 et de 14 h 30 à 17 h 45. Ces douches servent sur­tout aux per­sonnes sans domi­cile fixe. « Lieu d’hygiène, mais aussi lieu de repos, d’échanges et de convi­via­lité per­met­tant un temps de pause dans un quo­ti­dien par­fois dif­fi­cile pour cer­tains, les douches muni­ci­pales sont de plus en plus inves­ties par un public mar­gi­nal et en grande pré­ca­rité », indique la Ville.

Nina Soudre

* Soutiennent notam­ment cet appel le Droit au loge­ment (Dal) 38, la Coordination isé­roise de soli­da­rité avec les étran­gers migrants (Cisem),le Réseau édu­ca­tion sans fron­tières (RESF), le Centre d’in­for­ma­tion inter-peuples (CIIP), mais aussi la Fédération syn­di­cale uni­taire (FSU) 38 et le Syndicat natio­nal uni­taire des ins­ti­tu­teurs, pro­fes­seurs des écoles et PEGC (SNUIPP).

NS

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Nouvelle labellisation Grand Insep, dédiée à la performance sportive de haut niveau, pour le campus de la Brunerie de Voiron
Nouvelle label­li­sa­tion Grand Insep, dédiée à la per­for­mance spor­tive de haut niveau, pour le cam­pus de la Brunerie de Voiron

FLASH INFO - Le campus de la Brunerie de Voiron a vu son label Grand Insep renouvelé vendredi 27 janvier 2023, à l'occasion d'une cérémonie Lire plus

Le Mois décolonial de retour à Grenoble pour sa troisième édition, du 4 mars au 8 avril 2023
Le Mois déco­lo­nial de retour à Grenoble pour sa troi­sième édi­tion, du 4 mars au 8 avril 2023

FOCUS - La troisième édition du Mois décolonial se tient à Grenoble du 4 mars au 8 avril 2023, avec une quarantaine d’événements. La Ville Lire plus

Entre 11 500 et 27 000 manifestants se sont mobilisés contre la réforme des retraites le 7 février 2023 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestation du 7 février contre la réforme des retraites : mobi­li­sa­tion tou­jours sou­te­nue mais en baisse à Grenoble

REPORTAGE VIDÉO - Entre 11 500 et 27 000 manifestants ont défilé à Grenoble, mardi 7 février 2023, pour la troisième grande journée de mobilisation contre Lire plus

GHM de Grenoble : la Métropole vote un vœu au gou­ver­ne­ment, à l’ARS et aux mutuelles sur fond de chan­ge­ment de direction

FOCUS - Le conseil métropolitain a adopté à l'unanimité, vendredi 3 février 2023, un vœu sur le Groupe hospitalier mutualiste de Grenoble (GHM). Celui-ci fait Lire plus

Pourras-tu changer la photo stp ? Il y en dans la bib dont une avec une banderole sur la mixité.
Découverte de tags racistes, anti­sé­mites et homo­phobes au col­lège Aimé-Césaire de Grenoble

FLASH INFO - Des tags racistes, antisémites et homophobes ont été découverts au collège Aimé-Césaire de Grenoble, comme l'indique la Direction départementale de la sécurité Lire plus

Affaire du Dr V. : le chi­rur­gien ortho­pé­diste gre­no­blois attaque Jean-Marc Morandini en diffamation

FOCUS - Soupçonné d'avoir pratiqué des opérations sans justification médicale, le chirurgien orthopédiste grenoblois mis en examen pour "homicide involontaire" et "blessures involontaires" à l'encontre Lire plus

Flash Info

|

08/02

15h37

|

|

07/02

18h55

|

|

07/02

11h46

|

|

07/02

10h52

|

|

07/02

9h50

|

|

06/02

18h52

|

|

04/02

19h12

|

|

03/02

17h13

|

|

03/02

13h12

|

|

03/02

9h45

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 54 : « Une confé­rence reli­gieuse avec deux imams inter­dite à Echirolles »

Flash info| Explosion pos­si­ble­ment d’o­ri­gine cri­mi­nelle dans une épi­ce­rie ita­lienne de Grenoble dans la nuit du 29 au 30 jan­vier 2023

Abonnement| Réforme des retraites : blo­cage à Sciences Po Grenoble, le syn­di­cat Uni réagit, les blo­queurs répliquent

Agenda

Je partage !