Treize kilos de cannabis et un fusil d’assaut saisis lors d’une opération anti-drogue dans le centre-ville de Grenoble

sep article

Creative Mobilities Mou

FIL INFO – Opération anti-drogue mardi 30 avril au matin dans le quartier de l’Alma dans le centre-ville de Grenoble. Treize kilos de cannabis ont été saisis ainsi qu’un fusil d’assaut et deux gilets pare-balles. Sept personnes ont été interpellées.

 

 

Coup de filet anti-drogue mardi 30 avril au matin dans le centre-ville de Grenoble : 13 kilos de cannabis et un fusil d'assaut ont été saisis © Image France 3 Alpes.

Coup de filet anti-drogue mardi 30 avril au matin dans le centre-ville de Grenoble : 13 kilos de cannabis et un fusil d’assaut ont été saisis © Image France 3 Alpes.

Douze kilos de résine et un kilo d’herbe de cannabis ainsi que 410 grammes de cocaïne ont été saisis mardi 30 avril au matin dans le centre-ville de Grenoble lors d’une opération anti-drogue menée par les policiers de la Sûreté départementale sous l’autorité du parquet.

 

Le coup de filet a mobilisé une quarantaine de policiers dans le quartier de l’Alma-Três-Cloitres, le quartier des antiquaires, une grande partie de la matinée.

 

Les perquisitions, notamment dans plusieurs caves d’immeubles comme le relate France 3 Alpes, ont permis aux forces de l’ordre de mettre également la main sur 2 600 euros en numéraire mais aussi un fusil d’assaut et deux gilets pare-balles, a fait savoir le procureur de la République de Grenoble, Eric Vaillant, tard dans la soirée.

 

L’opération s’est soldée par l’interpellation de sept personnes dont deux mineurs.

 

 

PC

commentez lire les commentaires
4300 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. mmmm sinon on crée un monopole d’état concédé au Tabac pour compenser la baisse de la vente du tabac.
    Comme çà la qualité est contrôlée, et allez, rigolons avec le Maroc, une obligation de production européenne 😀
    Et surtout on éduque. on éduque. on éduque.
    Le cabanis est DANGEREUX pour le cerveau, et il faudra se rendre compte qu’a l’instar de la prohibition aux US, ne pas regarder laisse le champ libre aux mafieux, aux personnes à problème et à une qualité de m….
    On éduque: quand j’ai été Erasmus les seuls à avoir un rapport sain avec ceci était les hollandais.
    On éduque: il y a des risques ils doivent être expliqués,
    On éduque: « tuer » le coté transgressif de la chose,
    On éduque: comme les AA il faut des structures d’aides,

    Après, ce commerce « achète » la paix sociale dans les quartiers. enlever ces revenus revient à mettre le feu aux cités…. mais il faudra un jour poser vraiment le problème,

    sep article
  2. L’Alma: encore un quartier enclavé, loin de tout, où l’on a entassé des milliers de « victimes » dans des barres d’immeuble hideuses! Comme à Mistral, c’est encore la faute des policiers si ces pauvres jeunes sont interpellés ! Ah non? On me dit que l’Alma est un quartier typique du centre-ville, desservi par tous les transports en commun et par tous les services publics? Comme quoi la théorie de la victimisation est bidon! Faisons comme le préconisent certains, dépénalisons la vente de cocaïne, ça assèchera le trafic et procurera des rentrées fiscales! Je blague, bien-sûr: vendeurs et consommateurs = sanctions lourdes!!

    sep article
  3. Un bon debut car avec si peu de quantité saisie, les forces de l’ordre peuvent y retourner tous les jours à l’Alma ou les dans les autres citées. Le plus inquiétant ce sont les armes et équipements que détiennent ces trafiquants?

    sep article