Moins de services et des horaires réduits pour la déchetterie de Fontaine ? Jean-Paul Trovero fustige la politique de la Métro

sep article

Notre indépendance c

FIL INFO – Le maire de Fontaine dénonce dans un communiqué une délibération de Grenoble-Alpes Métropole instaurant des labels pour les déchetteries de son territoire. Avec un label « proxi », la déchetterie de Fontaine ne bénéficiera pas des mêmes services et des mêmes horaires que les déchetteries « maxi ».

 

 

« Les Fontainoises et les Fontainois devront-ils se consi­dé­rer comme des citoyens de seconde zone ? », s’in­ter­roge le maire de Fontaine Jean-Paul Trovero dans un com­mu­ni­qué. Les rai­sons de la colère ? L’adoption par Grenoble-Alpes Métropole d’un nou­veau schéma direc­teur sur les déchet­te­ries de son ter­ri­toire, clas­sant les dif­fé­rents sites selon des labels « maxi », « proxi » et « proxi plus ». Avec, à la clé, un cer­tain nombre de ser­vices en plus… ou en moins.

 

Jean-paul Trovero, maire de Fontaine © Jules Peyron - Place Gre'net

Jean-Paul Trovero, maire de Fontaine. © Jules Peyron – Place Gre’net

 

C’est le cas de la déchet­te­rie de Fontaine, clas­sée « proxi » du fait de sa taille. Pour Jean-Paul Trovero, la rive gauche du Drac est ainsi « dotée d’une déchè­te­rie qui ne pourra plus accueillir ni nos ser­vices muni­ci­paux, ni les pro­fes­sion­nels qui inter­viennent sur la com­mune ». Aucune déchet­te­rie « maxi » n’é­tant pré­vue sur cette zone, ses 60 000 habi­tants devront « faire de nom­breux kilo­mètres inutiles pour se rendre dans une déchè­te­rie grand for­mat », juge encore le maire de Fontaine.

 

 

Le risque d’une recrudescence des dépôts sauvages

 

Jean-Paul Trovero a beau faire par­tie de la majo­rité métro­po­li­taine, son appel est resté vain durant la séance com­mu­nau­taire du 5 avril 2019. Une inter­ven­tion au cours de laquelle l’élu a indi­qué craindre une recru­des­cence des dépôts sau­vages autour de la déchet­te­rie de sa com­mune. « Ces dépôts existent déjà, c’est un vrai pro­blème, et ce n’est pas en met­tant la déchet­te­rie en proxi que l’on va amé­lio­rer la situa­tion », déplore le maire.

 

La déchetterie de Fontaine. © Google Maps

La déchet­te­rie de Fontaine. © Google Maps

 

Celui-ci n’ou­blie pas au pas­sage de fus­ti­ger les ser­vices de la Métro, en évo­quant « la hausse des conte­neurs qui res­tent sur la com­mune pen­dant trois semaines ou un mois sans être ramas­sés ». Et Jean-Paul Trovero de se tour­ner vers son col­lègue Georges Oudjaoudi, vice-pré­sident de la Métropole en charge de la pré­ven­tion, la col­lecte et la valo­ri­sa­tion des déchets : « J’ai une cin­quan­taine de pho­tos, prises ces quatre der­nières semaines. »

 

 

L’abstention de plusieurs maires

 

Quid de la pro­po­si­tion de la Métro de construire une déchet­te­rie « maxi » sur Fontaine, à condi­tion de dis­po­ser d’un ter­rain de grande taille, c’est-à-dire au moins 5 000 m2 ? « Un faux cadeau quand on sait que notre com­mune est doré­na­vant frap­pée d’inconstructibilité sur plus de la moi­tié de son ter­ri­toire », répond Jean-Paul Trovero dans son com­mu­ni­qué. Piste évo­quée par le maire : un éven­tuel démé­na­ge­ment de l’en­tre­prise Lely, sur lequel il n’a tou­te­fois que peu d’in­for­ma­tions.

 

Le président de la Métro Christophe Ferrari et le vice-président à la Collecte des déchets Georges Oudjaoudi visite le chantier de la déchèterie de Saint-Martin-d'Hères © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le pré­sident de la Métro Christophe Ferrari et le vice-pré­sident à la Collecte des déchets Georges Oudjaoudi lors de la visite du chan­tier de la déchè­te­rie de Saint-Martin-d’Hères. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

« Dans l’immédiat, je conti­nue à me battre pour que le ser­vice public ne recule pas dans ma ville, sur­tout quand il est payé direc­te­ment par les habi­tants », conclut le maire de Fontaine. Sans aller jus­qu’à voter contre la déli­bé­ra­tion, celui-ci s’est abs­tenu. À l’i­mage des maires de Seyssinet-Pariset, de Saint-Égrève et de Noyarey. Mais aussi de l’ad­joint au maire de Saint-Martin-d’Hères Jérôme Rubes… pour­tant éga­le­ment vice-pré­sident de la Métropole.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
3511 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. Un rigo­lot (par­don, conseillé Métropolitain) qui fait de l’auto-cri­tique alors ?

    sep article