La Métropole de Grenoble opère sa seconde collecte de textiles dans treize communes

sep article
Le Grand challenge le plus grand parcours d

FIL INFO – Grenoble-Alpes Métropole réalise jusqu’au 3 juin 2019 une collecte de textiles dans treize communes métropolitaines. Inaugurée à l’automne 2018, cette opération, qui vise à recycler les tissus, a déjà permis de récolter plus de 22 tonnes de textiles.

 

 

la collecte de textiles, la métropole

la collecte de textiles, la métropole. DR

La Métropole souhaite « réduire de 50 % le volume des ordures ménagères collectées et en recycler les deux tiers », dans la perspective du plan d’action déchets 2020-2030. Elle s’attaque désormais aux tissus. Et la première édition de la collecte de textiles menée à l’automne dernier a prouvé son efficacité : plus de 22 tonnes de textiles ont été récupérées en moins de deux mois. Ce qui témoigne « de la bonne sensibilisation et de la bonne participation des habitants », estime Georges Oudjaoudi, vice-président de la Métro délégué à la collecte.

 

Le but de cette opération ? Réduire la quantité de textiles envoyés à l’incinération, tout en favorisant une réutilisation durable de ces déchets. La Métropole veut ainsi « compléter l’offre actuelle de récupération proposée par de nombreuses associations et par les déchèteries métropolitaines ».

 

Une opération qui s’inscrit dans une démarche écologique globale, à côté d’autres innovations mises en place pour mieux recycler les déchets, comme la collecte des déchets alimentaires ou l’expérimentation Cliiink pour le tri du verre. Même s’il faudra attendre un peu pour évaluer l’impact de ces différentes expérimentations sur l’écologie.

 

 

Des conteneurs et des stands mis à disposition dans certaines communes

 

Concrètement, l’opération propose aux habitants de recycler leurs déchets textiles par deux moyens, en les déposants dans des conteneurs ou sur des stands. Depuis le 15 avril et jusqu’au 3 juin 2019, des conteneurs prévus à cet effet sont ainsi placés dans les communes de Champagnier, Fontaine, La Tronche, Le Sappey-en-Chartreuse, Miribel-Lanchâtre, Murianette, Poisat, Pont-de-Claix, Saint-Martin-d’Hères et Seyssinet-Pariset.

 

Schéma tri des déchets textiles, la collecte de textiles 2019

Schéma du tri des déchets textiles. DR

Du 4 au 25 mai, trois communes – Proveysieux, Saint-Martin-le-Vinoux et Meylan – mettront par ailleurs à disposition des stands de collecte.

 

Pour déposer ses déchets textiles, il suffit de les trier par catégories, puis de les mettre dans des sacs bien fermés. Les nombreux points de récolte sont là pour récupérer ensuite ces paquets.

 

Les textiles acceptés ? Les vêtements et sous-vêtements, le linge de maison, les chaussures, les sacs et les peluches. Mais attention, les textiles mouillés ou souillés par des produits chimiques sont refusés car ils présentent un risque pour le recyclage.

 

 

L’état des textiles détermine la direction des déchets vers trois pratiques : la réutilisation, le recyclage et l’élimination. Deux autres opérations de collecte de textiles sont déjà prévues pour l’automne 2019 et le printemps 2020.

 

PN

 

commentez lire les commentaires
1199 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.