François-Xavier Pénicaud du MoDem tance Laurent Wauquiez et appelle à quitter la majorité régionale

sep article
9,80 € par mois pour prendre le bus et le tram : et si c

FIL INFO – François-Xavier Pénicaud, le coordinateur régional du MoDem en Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé sa décision de quitter la majorité régionale. Le conseiller régional du Rhône reproche à Laurent Wauquiez des dérives de gouvernance et notamment d’avoir écarté son groupe des discussions sur plusieurs dossiers.

 

 

François-Xavier Pénicaud, conseiller régional MoDem en Auvergne Rhône-Alpes a annoncé sa décision de quitter la majorité régionale (capture écran vidéo Youtube Télélyon Métropole https://www.youtube.com/watch?v=NsIv-XEUcVM)

François-Xavier Pénicaud (capture écran vidéo Youtube Télélyon Métropole https://www.youtube.com/watch?v=NsIv-XEUcVM)

La majorité régionale se fissurerait-elle ? François-Xavier Pénicaud, conseiller régional et coordinateur régional du MoDem en Auvergne-Rhône-Alpes, a annoncé sa décision de quitter les rangs. Sans pour autant rejoindre ceux de l’opposition.

 

La proposition du président du MoDem du Rhône sera présentée ce jeudi 21 mars lors de la réunion du groupe MoDem et Indépendants. Mais son instigateur a d’ores et déjà annoncé sa décision et expliqué ses motivations.

 

« Un des piliers de cet accord [avec Laurent Wauquiez, ndlr] consistait à ce qu’une cloison étanche soit installée entre la politique régionale et la politique nationale », souligne François-Xavier Pénicaud dans une tribune adressée aux médias.

 

« Notre territoire ne devait en aucun cas être l’otage des responsabilités nationales »

 

« Notre territoire ne devait en aucun cas être l’otage des positionnements, postures et responsabilités nationales des uns et des autres. Une gouvernance partagée devait en découler, appuyée sur les deux jambes de la majorité dont on s’assurerait que chacune soit, en toute occasion, musclée et confortée, pour que le corps de la majorité ne penche à l’extrême d’aucun côté. Cette promesse n’est plus tenue.»

 

Laurent Wauquiez, salon Mountain Planet 2016. © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

Laurent Wauquiez, salon Mountain Planet 2016. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

Le détonateur de cette décision et de sa décision de démissionner de la commission Formation continue et apprentissage* dont il est le vice-président ? « La décision de l’exécutif régional de faire échouer la signature d’un contrat d’objectifs avec le gouvernement pour la mise en place du plan d’investissement sur les compétences », précise le conseiller régional.

 

Un plan de formation de 750 millions d’euros alloués par l’État sur trois ans. « Ce choix est fait au détriment des personnes les plus fragiles face à l’emploi, les moins qualifiées, les plus en difficulté. »

 

Sur ce sujet comme sur d’autres, le conseiller régional MoDem reproche à Laurent Wauquiez de les avoir écartés des discussions « pour des raisons qui ne semblent pas dictées par l’intérêt général ». Il lui reproche aussi une gouvernance autoritaire, sans pour autant tout condamner. Et décerne notamment un bon point aux économies de fonctionnement, à la rénovation des lignes ferroviaires ou à la modernisation des lycées. Reste à savoir si les sept autres conseillers régionaux du groupe démocrate lui emboîteront le pas…

 

PC

 

 

* François-Xavier Pénicaud est également membre de la commission Sécurité et de la commission Enseignement supérieur et recherche

 

commentez lire les commentaires
1123 visites | 2 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 2
  1. sep article
    • Cela doit être comme le gars qui s’appelle Carignon et qui tente d’exister encore politiquement 😀

      sep article