Efficacité énergétiquenbsp;: la Métro pérennise Mur/Mur et crée un dispositif de soutien aux TPE-PME

sep article



FOCUS – La Métro a annoncé la création d’un service public de l’efficacité énergétique, le 4 février dernier. Les acteurs visés ? Habitants, entreprises et collectivités. Ce service public, premier de la région, permet de pérenniser le dispositif Mur/Mur mais aussi de lancer un nouveau dispositif de soutien aux TPE-PME en faveur de la transition énergétique.

 

 

Mur/Mur Isolation Immeuble portail rouge chantier ouvrier

Un chan­tier d’i­so­la­tion ther­mique par l’ex­té­rieur. DR

« Sur notre ter­ri­toire, 35 % des loge­ments ont été construits dans les années 50, 60 et 70… La pire époque des pas­soires éner­gé­tiques ! », explique Christine Garnier, vice-pré­si­dente de la Métropole délé­guée à l’habitat, au loge­ment et à la poli­tique fon­cière.

 

« C’est en moyenne 26 % ailleurs », pré­cise-t-elle. Pour y remé­dier, la Métro entend s’ap­puyer sur son tout nou­veau ser­vice public de l’efficacité éner­gé­tique.

 

Premier du genre dans la région, ce ser­vice per­met à la fois de péren­ni­ser le pro­jet Mur/Mur et de lan­cer un nou­veau dis­po­si­tif de sou­tien aux TPE/PME (très petites et moyennes entre­prises) en faveur de la tran­si­tion éner­gé­tique.

 

 

« Un objectif ambitieux »

 

La créa­tion de ce ser­vice public est « un moment évi­dem­ment par­ti­cu­lier et impor­tant », affirme Christophe Ferrari, pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole. Il s’agit de « conci­lier tran­si­tion éner­gé­tique et jus­tice sociale ». La Métro s’engage ainsi à accom­pa­gner, infor­mer et aider les acteurs de ter­ri­toire. Un accom­pa­gne­ment qui peut être « finan­cier, tech­nique ou tout sim­ple­ment humain », détaille Christophe Ferrari.

 

Bertrand Splindler, Christophe Ferrari et Christine Garnier lors de la conférence de presse

Bertrand Splindler, Christophe Ferrari et Christine Garnier lors de la confé­rence de presse. © Charles Thiebaud – Placegrenet.fr

 

De fait, le ser­vice public vise, à l’horizon 2030, une réduc­tion de 22 % de la consom­ma­tion éner­gé­tique du ter­ri­toire et de 30 % de la consom­ma­tion d’énergies fos­siles. Tout en aug­men­tant de 35 % la pro­duc­tion locale d’énergies renou­ve­lables et de récu­pé­ra­tion. « Nous avons un objec­tif ambi­tieux », déclare ainsi Christophe Ferrari. La mise en place du ser­vice s’effectue dès à pré­sent dans le cadre du schéma direc­teur de l’énergie.

 

Le schéma directeur de l’énergie en quelques chiffres

 

Aboutir à des éco­no­mies d’énergie dans tous les sec­teurs d’activités, d’ici 2030 (chiffres par rap­port à 2013)

- 30 % pour les dépla­ce­ments

- 10 % pour l’habitat

- 17 % pour le ter­ri­toire (bureaux, com­merces …)

- 20 % pour l’industrie

 

Le ser­vice public de l’efficacité éner­gé­tique regroupe donc deux élé­ments majeurs. Au dis­po­si­tif Mur/Mur s’ajoute un autre, nou­veau, de sou­tien aux TPE/PME. Petit rap­pel : entre 2010 et 2014, plus de 4 500 loge­ments en copro­priété construits entre 1945 et 1975 ont été réno­vés (iso­la­tion ther­mique) lors de Mur /Mur1. Des réno­va­tions qui per­mettent une réduc­tion impor­tante des consom­ma­tions de chauf­fage.

 

 

« Le dispositif va être prolongé »

 

Dès à pré­sent, il s’agit de péren­ni­ser le pro­jet. « Mur/mur 2 [lancé en 2016, ndlr] devrait nous per­mettre de réno­ver 7 000 loge­ments de plus. […] Un beau résul­tat », annonce Christine Garnier. Le mes­sage qu’elle sou­haite faire pas­ser : « Ce qu’il faut pour tenir notre schéma, c’est non seule­ment conti­nuer, mais c’est aussi aug­men­ter le rythme. Vous pou­vez conti­nuer à vous ins­crire en tant que copro­prié­taires, en tant que pro­prié­taires, le dis­po­si­tif va être pro­longé. La Métropole va conti­nuer à vous accom­pa­gner. »

 

Un autre aspect tient au cœur de la vice-pré­si­dente : la dimen­sion sociale. « Dans Mur/mur 1, la moi­tié des pro­prié­taires occu­pants qui ont fait des tra­vaux étaient des ménages modestes. On touche vrai­ment des per­sonnes avec des reve­nus rela­ti­ve­ment faibles. »

 

 

« Donner les moyens à ceux qui ne les ont pas »

 

Quant au dis­po­si­tif de sou­tien aux TPE/PME, le dis­po­si­tif consiste en un accom­pa­gne­ment gra­tuit des entre­prises vers la tran­si­tion éner­gé­tique. Changement d’éclairage, opti­mi­sa­tion des sys­tèmes de chauf­fage, et bien au-delà. Le dis­po­si­tif a été testé avec suc­cès dans qua­torze entre­prises volon­taires. « On a eu un retour qui nous a mon­tré un véri­table inté­rêt », se réjouit Christophe Ferrari.

 

Bertrand Splindler, Vice-président de la Métropole délégué à l'énergie et à l'aménagement numérique

Bertrand Splindler, vice-pré­sident de la Métropole délé­gué à l’éner­gie et à l’a­mé­na­ge­ment numé­rique. © Charles Thiebaud – Placegrenet.fr

Grand atout du dis­po­si­tif : un pres­ta­taire « spé­cia­lisé dans l’immobilier d’entreprises et aussi, d’une manière géné­rale, dans les pro­blèmes d’énergie des entre­prises », révèle Bertrand Splindler, vice-pré­sident de la Métropole délé­gué à l’énergie et à l’aménagement numé­rique.

 

« La Métropole n’est pas là pour faire à la place, mais elle per­met de don­ner les moyens à ceux qui ne les ont pas », déclare l’élu. « Investir pour éco­no­mi­ser », telle est la démarche.

 

Le pro­jet est en effet ambi­tieux : Les dépenses brutes esti­mées au démar­rage s’é­lèvent à 1,6 mil­lions d’eu­ros par an . « C’est un enga­ge­ment impor­tant de la Métropole, assure Christine Garnier. Nous venons déjà d’obtenir des finan­ce­ments impor­tants de l’Europe et de la région. Et nous allons aussi nous retour­ner vers L’État. » L’objectif étant de « vrai­ment amé­lio­rer la qua­lité de vie ».

 

Charles Thiebaud

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1723 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.