Appel Forêt -

Les locaux de France Bleu Isère dévastés par un incendie criminel dans la nuit du lundi 28 janvier

Les locaux de France Bleu Isère dévastés par un incendie criminel dans la nuit du lundi 28 janvier

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

EN BREF – Les locaux de France Bleu Isère ont été ravagés par un incendie dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 janvier. La piste criminelle ne fait aucun doute : la porte du bâtiment a été fracturée et deux départs distincts de feu on été identifiés. La radio est, pour le moment, dans l’impossibilité d’émettre et s’appuie sur l’antenne de Radio Bleu Pays de Savoie. 

 

 

« On n’est pas près de refaire de la radio là-dedans ! » Ce constat, c’est le jour­na­liste Laurent Gallien, res­pon­sable de la mati­nale de France Bleu Isère, qui le dresse. Les locaux du siège gre­no­blois de la radio locale ont brûlé, dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 jan­vier. L’origine cri­mi­nelle du sinistre ne fait guère de doute : les locaux ont été frac­tu­rés, et deux départs de feu dis­tincts ont été identifiés.

 

Le rez-de-chaussée des locaux de France Bleu Isère détruit par un incendie criminel © Florent Mathieu - Place Gre'net

Le rez-de-chaus­sée des locaux de France Bleu Isère détruit par un incen­die cri­mi­nel. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

L’étendue des dégâts ? Les flammes ont détruit une grande par­tie du rez-de-chaus­sée, tan­dis que la fumée a investi les pre­mier et deuxième étage. Si l’o­deur de brûlé per­siste autour des locaux ainsi que dans la rue Étienne-Forest adja­cente, les pom­piers n’ont pas pro­cédé à l’é­va­cua­tion des bâti­ments voisins.

 

 

Une radio dans l’impossibilité d’émettre

 

« Nous n’a­vons pas pu ren­trer faire des constats. On ne sait pas exac­te­ment ce qui marche et ne marche pas », indique Laurent Gallien. Les locaux de France bleu Isère sont en effet inter­dits d’ac­cès par les forces de l’ordre, tan­dis que la police tech­nique et scien­ti­fique pro­cède à des ana­lyses. En atten­dant de pou­voir émettre de nou­veau, l’é­quipe de la radio locale pro­fite des ondes de France Bleu Pays de Savoie. Et peut ainsi tenir infor­més ses auditeurs.

 

Un premier aperçu des dégâts à travers la porte ouverte de l'entrée principale © Florent Mathieu - Place Gre'net

Un pre­mier aperçu des dégâts à tra­vers la porte ouverte de l’en­trée prin­ci­pale. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Difficile, à l’heure actuelle, d’a­voir une idée pré­cise du pro­fil des auteurs du sinistre. Quand bien même cha­cun garde en tête les incen­dies des gen­dar­me­ries de Grenoble et de Meylan ou de la Casemate. « Il n’y a pas eu de menaces directes. On n’a pas reçu de lettres de menace ni quoi que ce soit », assure encore Laurent Gallien. Qui rap­pelle tou­te­fois la sur­ve­nue récente de plu­sieurs incen­dies de pou­belles dans des halls d’im­meubles voisins.

 

 

Réactions en cascade

 

Les pre­mières réac­tions com­mencent à affluer sur les réseaux sociaux ou par voie de com­mu­ni­qués. Après s’être rendu sur les lieux du sinistre dans la mati­née, le maire de Grenoble Éric Piolle fait part de sa « colère et indi­gna­tion ». Même tona­lité de la part du conseiller régio­nal Stéphane Gemmani qui, sur Facebook, estime que « s’attaquer à un média, c’est s’attaquer à la liberté toute entière ».

 

La police technique et scientifique procède aux constatations © Florent Mathieu - Place Gre'net

La police tech­nique et scien­ti­fique pro­cède aux consta­ta­tions. © Florent Mathieu – Place Gre’net

 

Le pré­sident de Grenoble-Alpes Métropole Christophe Ferrari exprime, lui aussi, sa « conster­na­tion » face à « une atteinte insup­por­table à la liberté de la presse ». Constat simi­laire pour le secré­taire dépar­te­men­tal du PCF Isère Jérémie Giono, qui juge que « cet acte est […] bien plus [que du] van­da­lisme ». Europe-Écologie-les-Verts Grenoble condamne éga­le­ment « avec la plus grande fer­meté » une attaque contre « le droit à l’in­for­ma­tion et la liberté de la presse ». Entre autres.

 

Incendie France Bleu Isère © Florent Mathieu - Place Gre'net

Police scien­ti­fique devant les locaux de France Bleu Isère. © Florent Mathieu – Place Gre’net

Quelles suites ? Le direc­teur délé­gué aux antennes de Radio France Guy Lagache est attendu à Grenoble dans le cou­rant de l’a­près-midi, confie Laurent Gallien. De leur côté, les jour­na­listes de France Bleu Isère espèrent natu­rel­le­ment pou­voir reprendre au plus vite leur acti­vité. Quitte à se faire héber­ger par des confrères ou à mon­ter un stu­dio pro­vi­soire. Moins de dix heures après le sinistre, le flou demeure dans les esprits. Ainsi qu’une forte dose d’effarement.

 

Florent Mathieu

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Najat Vallaud-Belkacem candidate aux élections régionales d'Auvergne Rhône-Alpes, le 7 juin 2021 au Ring grenoblois, quartier Mistral à Grenoble. © Ilan Khalifa-Delclos - Placegre.net
Visite à Grenoble : Najat Vallaud-Belkacem au chevet du secteur associatif “abandonné par Laurent Wauquiez”

REPORTAGE VIDEO – Najat Vallaud-Belkacem, candidate aux élections régionales des 20 et 27 juin 2021 pour la liste "L’Alternative en Auvergne Rhône-Alpes", s’est rendue dans Lire plus

Les candidats de l'alternative avec Najat Vallaud-Belkacem se dévoilent
L’alternative avec Najat Vallaud-Belkacem présente ses candidats aux Régionales en Isère… et écarte l’un d’eux

  FOCUS - La liste L'alternative avec Najat Vallaud-Belkacem a dévoilé, jeudi 20 mai, les 34 noms de ses candidats en Isère pour les élections Lire plus

Printemps isérois: Stéphane Gemmani moque une union de "gauches irréconciliables"
Stéphane Gemmani désigné porte-parole de Najat Vallaud-Belkacem pour les régionales

  FLASH INFO — Pas encore de liste complète ni de programme, mais déjà quatre porte-parole. La candidate socialiste aux régionales en Auvergne-Rhône-Alpes Najat Vallaud-Belkacem Lire plus

La révision des lois bioéthiques fait réagir l'église catholique. En Isère, l'évêque de Grenoble interpelle les parlementaires dans un courrier.
Proposition de loi sur l’euthanasie : Émilie Chalas est pour… l’évêque de Grenoble contre

  FOCUS — Alors que les députés débattent sur la proposition de loi sur l'euthanasie, l'évêque de Grenoble-Vienne écrit aux parlementaires isérois pour les appeler Lire plus

Vidéosurveillance et polices municipales: la Région adopte des "contrats régionaux de sécurité"
Après l’accord avec le PS, des militants de Cap21 et de l’AEI démissionnent pour créer un nouveau mouvement

  EN BREF - Certains militants voient une « erreur politique » dans le ralliement au PS de Cap21 et de l'Alliance écologiste indépendante (AEI) pour Lire plus

Des militants Insoumis refusent de voir leurs noms figurer aux côtés du PS dans le Printemps isérois

  FLASH INFO — Le Printemps isérois sera-t-il orageux? Après avoir sévèrement critiqué l'union des gauches face au président sortant du Département de l'Isère, Stéphane Lire plus

Flash Info

|

04/08

17h11

|

|

04/08

11h55

|

|

04/08

10h30

|

|

04/08

10h05

|

|

03/08

18h30

|

|

03/08

11h56

|

|

03/08

10h37

|

|

03/08

9h41

|

|

02/08

11h42

|

|

02/08

10h23

|

Les plus lus

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin