Le nombre de jours consécutifs où la température ne descend pas de jour comme de nuit en-dessous de 35 °C sera de 46 à Grenoble en 2050.

Cop21… Cop24 : retrait des glaciers, éboulements rocheux… un patrimoine naturel en sursis

Cop21… Cop24 : retrait des glaciers, éboulements rocheux… un patrimoine naturel en sursis

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

WEB-DOCUMENTAIRE – Épisode 3 – L’impact le plus visible du réchauffement, on le voit en haute montagne. Sur les glaciers qui s’érodent, sur les parois rocheuses qui s’éboulent. En quatre ans, les Alpes viennent de traverser leur troisième été caniculaire. Alors qu’en Pologne, le 24e sommet sur le climat s’est traduit par un accord a minima, en altitude, le changement climatique continue son travail de sape. Dans les Alpes mais aussi plus loin, plus haut, jusqu’aux plus hauts sommets de l’Himalaya.

 

Sur le gla­cier de Sarenne. © Cédric Colomban

La 24e confé­rence des Nations unies sur le cli­mat s’est close le 15 décembre à Katowice en Pologne sur une note pas vrai­ment réjouissante.

 

Si les 196 États se sont accor­dés sur des règles tech­niques com­munes d’ap­pli­ca­tion à l’Accord de Paris signé en 2015, ce nou­veau som­met reste pour beau­coup notoi­re­ment insuffisant.

 

Manque d’am­bi­tion pour l’an­cien ministre des Affaires étran­gères Laurent Fabius qui, il y a trois ans, pré­si­dait la Cop21. Accord inopé­rant pour les asso­cia­tions envi­ron­ne­men­tales qui dénoncent une iner­tie. Alors que les pays signa­taires conti­nuent de fixer à + 1,5 °C le pla­fond de la hausse des tem­pé­ra­tures à ne pas dépas­ser à la fin du siècle, un rap­port du Giec sorti en octobre der­nier pré­voyait, à l’aune de l’en­ga­ge­ment des États et de la hausse des émis­sions mon­diales, une aug­men­ta­tion de + 3,3 °C.

 

 

En quatre ans, les Alpes ont connu trois étés caniculaires

 

Si ce nou­veau som­met a réussi à rendre opé­ra­tion­nel l’Accord de Paris, il a échoué à enga­ger une hausse col­lec­tive des efforts. Seuls deux pays signa­taires, les îles Marshall et les îles Fidji, ont revu ou pro­mis de revoir – objec­tifs chif­frés à la clé – leurs contri­bu­tions d’ici 2020. Opérationnel, l’ac­cord reste guère contrai­gnant. Pas de sanc­tions à la clé. Il impose seule­ment aux États de se revoir et de se fixer de nou­veaux enga­ge­ments tous les cinq ans.

 

En atten­dant, le réchauf­fe­ment cli­ma­tique suit son che­min. Dans les Alpes, c’est en haute mon­tagne qu’il est le plus visible. Les gla­ciers s’y érodent dou­ce­ment. D’ici 2100, la plu­part des petits gla­ciers auront été rayés de la carte. Et, en alti­tude, les ébou­le­ments se mul­ti­plient. Cet été, les Alpes viennent de vivre leur troi­sième été cani­cu­laire en l’es­pace de quatre ans. Le per­ma­frost, qui jouait le rôle de ciment des parois rocheuses, se délite chaque année un peu plus…

 

Cliquez sur l’i­mage ci-des­sous pour lan­cer le web-documentaire :

Webdoc Coup de chaud sur les Alpes : au cœur du réchauffement climatique

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Patricia Cerinsek

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Les glaciers fondent, et de plus en plus vite. Chaque année, les glaciers alpins perdent ainsi 3 mètres d'épaisseur. Une nouvelle étude enfonce le clou.
Réchauffement climatique : les glaciers alpins fondent de plus en plus vite

EN BREF - Les glaciers fondent, c'est un fait. Mais la fonte s'est nettement accélérée ces dix dernières années. A tel point que les glaciers Lire plus

La glace des Alpes conservée en Antarctique. Projet Protecting Ice Memory Crédit Sarah Del Ben - Wild Touch - Fondation UGA
Ice memory : après le Mont-Blanc, les glaciologues forent dans les Andes

Dans un mois, des glaciologues français, américains, russes, brésiliens et boliviens impliqués dans le projet Ice memory iront forer un glacier andin, à 6 300 m d'altitude, Lire plus

A Saint-Pierre-de-Chartreuse, le maire a été dessaisi de ses pouvoirs budgétaires. Le temps pour le préfet de reprendre la main et redresser la barre.
Hiver sans neige (ou presque) : un avant-goût de fin de siècle

DÉCRYPTAGE - La douceur de cet hiver vient nous rappeler que de telles températures seront tout à fait ordinaires à la fin du siècle. Préfiguration Lire plus

Les dix vice-présidents du PNRV sont désormais nommés.
Recul des glaciers des Kerguelen : la sécheresse plus que le réchauffement

La sécheresse qui sévit depuis le milieu des années soixante expliquerait en grande partie le recul record qu'ont enregistré les glaciers de l’archipel des Kerguelen Lire plus

Flash Info

|

22/06

22h54

|

|

22/06

21h39

|

|

22/06

14h36

|

|

21/06

17h04

|

|

21/06

13h01

|

|

21/06

10h31

|

|

19/06

18h19

|

|

18/06

17h03

|

Ville de Grenoble - Anneau de vitesse

Les plus lus

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

Émilie Gindre et Joséfa Gallardo de La Rampe - la Ponatière. © Tim Buisson – Place Gre’net

Culture| Échirolles : La Rampe – La Ponatière lance sa saison 2021 – 2022 après plusieurs mois sans spectacles

Abonnement| Le magasin en ligne de produits bio et locaux Oclico​.com fête ses dix ans

David Smétanine

Abonnement| Le Grenoblois David Smétanine candidat pour être porte-drapeau paralympique aux Jeux de Tokyo

La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d'oiseaux

Environnement| La Ville de Grenoble met les agents (volontaires) à contribution pour observer sa population d’oiseaux

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin