Une nouvelle marche pour le climat à Grenoble et partout dans le monde samedi 8 décembre

sep article

FIL INFO — Une grande marche internationale pour le climat se tient le samedi 8 décembre. Objectif ? Appeler à l’adoption de mesures limitant le réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius, soit le chiffre que préconisent les experts du Giec. À Grenoble, le rendez-vous est donné place de Verdun à 14 heures.

 

 

« Aujourd’hui, nous n’avons plus le luxe d’attendre », clame le collectif “Il est encore temps” face au réchauffement climatique. Alors que la Cop24 se déroule actuellement en Pologne, les militants appellent à rejoindre une grande marche internationale pour le climat le samedi 8 décembre. À Grenoble, elle débutera à 14 heures place de Verdun. Des rassemblements similaires auront également lieu à Chambéry et Annecy.

 

Marche pour le climat du 13 octobre 2018 © Joël Kermabon - Place Gre'net

Marche pour le climat du 13 octobre 2018. © Joël Kermabon – Place Gre’net

« Le réchauffement climatique se conjugue au présent partout dans le monde et les catastrophes climatiques se multiplient en faisant d’ores et déjà de nombreuses victimes », écrit le collectif. Qui ne manque pas de rappeler les récentes prévisions du Giec sur les conséquences du changement climatique.

 

Aux États-Unis, des experts gouvernementaux ont, par ailleurs, livré des conclusions similaires, contestées par Donald Trump.

 

 

Faire résonner l’alarme partout dans le monde

 

Pour les chercheurs, il est encore temps de limiter la hausse à 1,5 degré Celsius, sous condition d’une forte volonté politique… et industrielle. Mais, soulignent les militants, « les engagements pris lors de l’Accord de Paris, même s’ils étaient respectés, emmènent toujours vers une trajectoire de +3 °C ». Or ces engagements n’ont bien souvent pas été suivis d’effets…

 

Marche pour le climat du 13 octobre 2018 © Joël Kermabon - Place Gre'net

Marche pour le climat du 13 octobre 2018. © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Objectif de la marche ? Exiger « que tous les choix présents et futurs respectent l’impératif des +1,5 °C ». La marche n’aura rien de silencieux. Au contraire, les organisateurs des différentes marches ont bien l’intention de donner l’alerte en faisant le plus de bruit possible. Le mot d’ordre : « Faire entendre nos réveils, nos cloches, nos sonneries de téléphone et tout ce qui permettra de sonner l’alarme climatique ».

 

FM

 

commentez lire les commentaires
3322 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.