Pari réussi pour Émergences, événement voué à valoriser et encourager les jeunes talents grenoblois

sep article



EN BREF – Valoriser la jeunesse grenobloise en encourageant les talents émergents. Tel était le credo de la première édition d’Émergences, ce samedi 20 octobre. Organisé par la municipalité et plusieurs associations dans le cadre de Grenoble Ville de Demain, cet événement festif et populaire a donné carte blanche aux jeunes sur scène, avant d’accueillir des célébrités nationales.

 

 

Avec sa voix soul et son timbre alto, le jeune Imran a bluffé son audi­toire en inter­pré­tant un titre de la chan­teuse amé­ri­caine Alicia Keys, ce samedi 20 octobre. Il n’était pas le seul à avoir enflammé l’estrade ins­tal­lée sur le par­vis de l’Hôtel de ville. Des chan­teurs, des dan­seurs, des rap­peurs… autant de jeunes talents qui ne deman­daient qu’à être éveillés.

 

Le jeune chan­teur (au centre) a fait vibrer le public gre­no­blois, avec son inter­pré­ta­tion du mor­ceau « Some people want it all » d’Alicia Keys. © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

 

Et c’était jus­te­ment l’objectif d’Émergences, un évé­ne­ment fes­tif, popu­laire et soli­daire, orga­nisé par la muni­ci­pa­lité dans le cadre de la mis­sion Grenoble Ville de demain. Plusieurs asso­cia­tions et col­lec­tifs ont par­ti­cipé à ce pro­jet : le Plateau Mistral, AssociaJeunes, Hope Hopers, À l’Unisssons, Kiap, la MJC Robert Desnos etc.

 

 

Valoriser et soutenir la jeunesse grenobloise

 

Pour cette pre­mière édi­tion, près d’un mil­lier de per­sonnes sont venues accla­mer les talents gre­no­blois, selon les orga­ni­sa­teurs. « C’est une franche réus­site », s’est féli­cité le maire de Grenoble Éric Piolle, alors pré­sent sur scène parmi les par­ti­ci­pants.

 

 

De 14 à 16 heures, de jeunes gens talen­tueux ont donc eu carte blanche sur scène. Les asso­cia­tions ont aussi pris la parole pour expli­quer leurs enga­ge­ments et pour invi­ter la jeu­nesse à s’in­ves­tir dans la vie col­lec­tive. Parmi elles, Associa’Jeunes qui accom­pagne les jeunes dans leurs pro­jets artis­tiques, sco­laires et pro­fes­sion­nels.

 

« Notre but est d’é­veiller les esprits en met­tant en place des outils artis­tiques comme la danse et la musique. Mais aussi en leur rap­pe­lant qu’il faut pré­pa­rer son ave­nir, être acteur de son ter­ri­toire et de sa vie en géné­ral », a expli­qué un membre de l’as­so­cia­tion au public.

 

Les par­ti­ci­pants et les orga­ni­sa­teurs d’Émergences se sont réunis sur scène à la fin de l’a­près-midi pour un moment fes­tif et convi­vial. © Anaïs Mariotti – Placegrenet.fr

 

Cette mani­fes­ta­tion publique avait jus­te­ment pour ambi­tion d’en­cou­ra­ger les démarches artis­tiques et de ser­vir de trem­plin aux plus talen­tueux. Il s’a­gis­sait aussi de bri­ser cer­tains sté­réo­types liés au milieu social, tout en ren­for­çant les liens entre les habi­tants. « Nous cher­chons à tis­ser des ponts, à faire tom­ber nos bar­rières men­tales et à bri­ser les pré­ju­gés. Chacun doit se sen­tir libre d’ap­por­ter ses com­pé­tences et ses talents à la col­lec­ti­vité », assure Éric Piolle.

 

 

Wahid, Salim et Linda… Des célébrités pour inspirer les nouveaux talents

 

Le couple gre­no­blois, vain­queur du jeu télé­visé Pékin Express en 2013, est venu trans­mettre des mes­sages de sou­tien aux par­ti­ci­pants. © Anaïs Mariotti

Des célé­bri­tés dont Salim et Linda, les « amou­reux voya­geurs », sont aussi venues ins­pi­rer et sou­te­nir les nou­veaux talents gre­no­blois.

 

Blogueurs et vain­queurs du jeu télé­visé Pékin Express en 2013, le couple gre­no­blois voyage désor­mais autour du monde et peut ser­vir de modèle pour une par­tie de la jeu­nesse.

 

« Plus on voyage, plus on se rend compte qu’on a énor­mé­ment de chance d’ha­bi­ter à Grenoble et d’être fran­çais. […] Je m’a­dresse par­ti­cu­liè­re­ment aux jeunes des quar­tiers : si vous pen­sez que vous êtes dans la galère, allez à l’é­cole et fon­cez vers vos rêves car on est tous capables de quelque chose ! », pro­cla­mait Salim sur scène.

 

L’acteur et humo­riste Wahid Bouzidi est venu encou­ra­ger les jeunes talents, le samedi 20 octobre sur le par­vis de l’Hôtel de ville de Grenoble. © Anaïs Mariotti

L’acteur et humo­riste Wahid Bouzidi a ensuite joué un extrait de son der­nier one-man-show Graisse Anatomy. Le comé­dien du Jamel Comedy Club était aussi pré­sent pour encou­ra­ger les par­ti­ci­pants.

 

« Ils ont besoin qu’on leur dise qu’ils peuvent y arri­ver. On doit faire naître l’es­poir et leur don­ner envie de croire en leurs pro­jets. On m’a encou­ragé au cours de ma car­rière, donc il m’a sem­blé natu­rel de le faire pour les autres », a‑t-il confié à la fin de son spec­tacle. Quid des pro­chaines édi­tions ? « On peut ima­gi­ner qu’il y en aura d’autres », a juste indi­qué Éric Piolle, se mon­trant satis­fait de cette pre­mière édi­tion d’Émergences sans vou­loir tou­te­fois s’a­van­cer pour la suite.

 

Anaïs Mariotti

 

Pays Voironnais, un jour, une activité
commentez lire les commentaires
1564 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.