Lieux de culte musulmans dans l’agglomération grenobloise : des associations parfois sous influence ?

sep article

DÉCRYPTAGE – Troisième épisode du dossier sur l’Islam dans l’agglomération. Place Gre’net se penche cette fois sur les lieux de culte musulmans du bassin grenoblois. Plus d’une vingtaine au total. Comment fonctionnent ces mosquées ou salles de prière de quartier ? Comment se financent-elles ? Un contrôle est-il exercé sur le discours des imams ? Petit tour d’horizon.

 

 

Appel à la prière au Centre culturel musulman de Grenoble © Florian Espalieu - Place Gre'net

Appel à la prière au Centre cultu­rel musul­man de Grenoble. © Florian Espalieu – Place Gre’net

Il est midi et quart. La prière du ven­dredi com­men­cera dans douze minutes très pré­ci­sé­ment au Centre cultu­rel musul­man de Grenoble (CCMG), 8 rue Lazare-Carnot.

 

Les fidèles, quasi-exclu­si­ve­ment des hommes, passent la porte et s’installent, dans la salle prin­ci­pale d’abord, puis dans l’entrée.

 

L’imam Abdenacer Zitouni, membre du Conseil des imams de l’Isère (CII), assure le prêche tous les ven­dre­dis. Visage rond et barbe blanche, l’homme attend la fin de l’ap­pel à la prière avant de lire son ser­mon sur un smart­phone d’une voix calme.

 

 

Un prêche quasi-exclusivement en français

 

À l’exception de quelques ver­sets du Coran, le prêche est pro­noncé uni­que­ment en fran­çais. « Un choix pra­tique, indique Lotfi Makhlouf, pré­sident du CCMG, étant donné que le public est plu­tôt jeune et fran­co­phone. »

 

Lotfi Makhlouf, président du Centre culturel musulman de Grenoble © Florian Espalieu - Place Gre'net

Lotfi Makhlouf, pré­sident du Centre cultu­rel musul­man de Grenoble. © Florian Espalieu – Place Gre’net

Hormis quelques chi­ba­nis (che­veux blancs, en arabe) au fond de la salle, la moyenne d’âge de l’assistance se situe en effet autour de la tren­taine.

 

Pendant une dizaine de minutes, les fidèles s’inclinent et se pros­ternent en direc­tion de La Mecque, rituel ponc­tué par la voix de l’imam réci­tant le Coran. Enfin, la cen­taine de per­sonnes se lève. Sourires et saluts égayent les visages.

 

Quelques femmes, sor­tant de la petite salle située à l’étage, et des hommes mas­sés dans la biblio­thèque les rejoignent vers la sor­tie. Non sans s’être aupa­ra­vant acquit­tés de l’aumône recueilli par l’imam.

 

 

Mosquées ou salles de prière ?

 

Situé en plein centre-ville à côté de la pis­cine muni­ci­pale Jean Bron, le Centre cultu­rel musul­man de Grenoble n’est pas à pro­pre­ment par­ler une mos­quée, mais une salle de prière. « La dif­fé­rence est qu’une mos­quée s’engage à être ouverte pour les cinq prières quo­ti­diennes », détaille Lotfi Makhlouf.

 

L’agglomération grenobloise compte plus d’une vingtaine de lieux de culte musulmans. Comment fonctionnent ces mosquées ou salles de prière ?Horaire des prières dans la mosquée As-Sunnah du Village olympique © Florian Espalieu - Place Gre'net

Horaire des prières  © Florian Espalieu – Place Gre’net

Le CCMG étant plu­tôt un lieu de for­ma­tion, avec du sou­tien sco­laire, des cours d’arabe et une biblio­thèque, il n’est ouvert que de 9 à 19 heures. Ce qui exclut, de fait, la pre­mière prière du matin, entre 5 et 6 heures, et les deux der­nières du soir, au-delà de 20 heures.

 

Salles de prière ou mos­quées, les lieux de culte ont bien sou­vent un sta­tut asso­cia­tif à but non lucra­tif. Ce sont la plu­part du temps des “asso­cia­tions de loi 1901” ou plus rare­ment “de loi 1905”. Un sta­tut qui offre quelques avan­tages fis­caux, mais limite l’objet à l’aspect cultuel. Sur la grosse ving­taine de lieux de culte dénom­brés dans l’ag­glo­mé­ra­tion (cf. carte ci-des­sous), seule la salle de prière Al-Nour, située dans un foyer Adoma (ex-Sonacotra) à Échirolles, n’a pas de sta­tut légal.

 


Légende :
– Vert clair : mos­quées essen­tiel­le­ment fré­quen­tées par des popu­la­tions d’o­ri­gine magh­ré­bine
– Vert foncé : mos­quées sala­fistes ou pré­su­mées comme telles
– Rouge : mos­quées essen­tiel­le­ment fré­quen­tées par des popu­la­tions d’o­ri­gine turque

Afficher la carte en plein écran

[…]
La suite du contenu est réservé aux abon­nés

Connectez vous…

Veuillez vous connec­ter pour accé­der à cette page.
S’inscrire

 

…ou choi­sis­sez votre abon­ne­ment ci-des­sous !

Musée de Grenoble et ses artistes du XIXe siècle
commentez lire les commentaires
2965 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.