© Joël Kermabon - Place Gre-net

Cirques avec ani­maux : dia­logue de sourds entre cir­cas­siens et défen­seurs de la cause ani­male du bas­sin grenoblois

Cirques avec ani­maux : dia­logue de sourds entre cir­cas­siens et défen­seurs de la cause ani­male du bas­sin grenoblois

DÉCRYPTAGE - L'installation concomitante de deux cirques avec animaux sur les communes d'Uriage et d'Échirolles, fin août et début septembre, n'a pas manqué de faire réagir l'association Cause animaux libres Isère (Cali). Déterminés à faire bouger les lignes, ses adhérents multiplient les actions pour sensibiliser le public à la cause animale et obtenir de la part des maires l’interdiction des cirques avec animaux sur leurs communes. Des actions qui ne sont pas toujours du goût des circassiens…

 

 

Affiche annonçant le cirque Franco-Belge à Échirolles. DR

Affiche annonçant le cirque Franco-Belge à Échirolles. DR

De fin août à début septembre, les cirques Achille Zavatta fils et Franco-belge ont respectivement installé sur les communes d'Uriage et d'Échirolles leurs chapiteaux avec, dans leur ménagerie, des animaux dits “sauvages”. Une présence totalement rejetée par les défenseurs des animaux dont l'association grenobloise Cause animaux libres Isère (Cali), présidée par Lydie Visona.

 

Tracts, affiches, discussions avec le public… Ses adhérents et sympathisants multiplient les actionsparfois choc – dans la rue et aux abords des cirques pour sensibiliser à la cause animale le public susceptible de se rendre à leurs représentations.

 

Mais pas seulement. L'association fait aussi des pieds et des mains pour que les maires prennent des arrêtés interdisant les cirques avec animaux sur leur territoire.

 

 

Des “cyberactions” pour peser sur les édiles

 

C'est là tout l'objet des “cyberactions" menées ces derniers jours auprès des édiles pour tenter de les faire fléchir. En particulier Renzo Sulli, le maire d'Échirolles. Le cirque Franco-belge, installé jusqu'au 9 septembre sur sa commune, est ainsi devenue la bête noire de l'association qui s'insurge contre les conditions de vie de ses pensionnaires à quatre pattes. Le cirque Zavatta a quant à lui déjà plié le camp pour s'installer dans une autre ville de France.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 83 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Joël Kermabon

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Meurtre devant un bar à Grenoble : l’autre co-gérant de la bras­se­rie placé en garde à vue

FLASH INFO - Dix jours après le meurtre d'un homme de 68 ans, tué par balles devant un bar de la rue Ampère, à Grenoble, Lire plus

Le salon Artisa doit accueillir quelque 180 exposants jusqu'au 4 décembre inclus. Il se présente comme "la plus grande galerie d'artisanat d'art de la région". DR
Grenoble : les salons Artisa et Naturissima ouvrent simul­ta­né­ment à Alpexpo

ÉVÈNEMENT - Près de trois cents exposants attendent le public à Alpexpo du mercredi 30 novembre au dimanche 4 décembre 2022, à l'occasion des salons Lire plus

Alan Confesson, président de la CCIAG et Frank Leroy, son directeur devant la centrale de chauffage Biomax sur la Presqu'île scientifique à Grenoble, mercredi 23 novembre 2022 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
« On ne peut pas se pas­ser pour le moment du char­bon et du fioul » selon le pré­sident de la Compagnie de chauf­fage de l’ag­glo­mé­ra­tion grenobloise

FOCUS - Pas très vertueux, le réseau de chauffage urbain du territoire grenoblois ? Au contraire, il n’a jamais été aussi vertueux, affirme Alan Confesson, Lire plus

Une "unité de sécurisation des transports" de la police nationale prochainement déployée sur Grenoble
Une « unité de sécu­ri­sa­tion des trans­ports » de la police natio­nale pro­chai­ne­ment déployée sur Grenoble

FLASH INFO - La préfecture de l'Isère annonce la création d'une "unité de sécurisation des transports" dans le département. Ceci "dans le cadre de la Lire plus

Des « coups de pouce mobilité » en décembre sur Grenoble, avec gratuité des transports en commun deux samedis
Des « coups de pouce mobi­lité » en décembre sur Grenoble, avec gra­tuité des trans­ports en com­mun deux samedis

FLASH INFO - Comme chaque année, à l'approche de la période des fêtes, des temps de gratuité sont prévus sur le réseau de transport en Lire plus

Cour d'assises du palais de justice de Grenoble. ©Manon Heckmann - Placegrenet.fr
Grenoble : le pro­fes­seur de vio­lon, condamné à douze ans de réclu­sion cri­mi­nelle pour viols, se pour­voit en cassation

FOCUS - La cour d'assises de l'Isère a condamné, ce vendredi 25 novembre 2022, le professeur de violon Philippe Clément à 12 ans de réclusion Lire plus

Flash Info

|

30/11

17h49

|

|

30/11

12h11

|

|

30/11

9h58

|

|

30/11

0h38

|

|

29/11

17h12

|

|

29/11

12h00

|

|

28/11

10h48

|

|

26/11

9h37

|

|

24/11

14h16

|

|

24/11

10h16

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 48 : « Le chauf­fage au cœur des débats à Grenoble »

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 47 : « La mise en place de la ZFE en question »

Société| Affaire Marie-Thérèse Bonfanti : le crâne décou­vert à La Buissière, sur les lieux indi­qués par le sus­pect du meurtre, est bien celui de la mère de famille disparue

Agenda

Je partage !