Autorisation de défrichement du Center parcs prorogée : la Frapna saisit le Premier ministre

sep article

FIL INFO – La fédération régionale des associations de protection de la nature réclame le retrait du décret signé le 2 juillet dernier qui a permis au préfet de l’Isère de prolonger de deux ans l’autorisation de défrichement préalable aux travaux du Center parcs de Roybon. Le projet porté par Pierre & Vacances est entre les mains du Conseil d’État après son annulation par la cour d’appel de Lyon.

 

 

Les anti-Center Parcs ont manifesté lundi, jour du démarrage des travaux dans le bois de Chambaran. Une action silencieuse, symbolique, alors que les associations de défense de l'environnement prévoient à nouveau de saisir le juge. © Patricia Cerinsek - placegrenet.fr

© Patricia Cerinsek – placegrenet.fr

La fédération régionale des associations de protection de la nature (Frapna) vient de saisir le préfet de l’Isère d’un recours gracieux visant l’arrêté de prorogation de l’autorisation de défrichement préalable aux travaux du Center parcs de Roybon en Isère.

 

Le 9 juillet dernier, Lionel Beffre avait en effet signé un arrêté préfectoral prolongeant de deux ans, soit jusqu’au 12 juillet 2020, l’autorisation de défrichement délivrée à Pierre & Vacances. Autorisation qui avait été déjà prorogée une première fois en juin 2015 grâce à un décret signé du Premier ministre Manuel Valls.

 

 

Rebelote

 

Rebelote en 2018. Cette fois, c’est sous la plume d’Édouard Philippe et de Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture, qu’un décret a le 3 juillet permis de rallonger les délais de deux ans supplémentaires, le temps que la justice, saisie à maintes reprises, se prononce sur le sort du Center parcs de Roybon. Celui-ci est en effet à l’arrêt depuis que la cour administrative d’appel de Lyon l’a jugé illégal, décision contestée par Pierre & Vacances qui s’est pourvu en cassation.

 

La Frapna a également saisi ce 25 août le Premier ministre, et son collègue de l’Agriculture, d’un recours gracieux pour réclamer le retrait du décret.

 

 

PC

 

 

commentez lire les commentaires
1938 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.