La Métro bientôt fixée après la présentation de ses projets à l’Agence nationale de rénovation urbaine

sep article



FIL INFO – Une délégation grenobloise a été reçue ce mercredi 11 juillet à l’Agence nationale de rénovation urbaine (Anru). Plusieurs élus de l’agglomération ont présenté à cette occasion les projets de renouvellement urbain, en présence du préfet de l’Isère et de représentants de bailleurs sociaux.

 

 

Renzo Sulli, maire d'Échirolles © Ville d'Échirolles

Renzo Sulli, maire d’Échirolles © Ville d’Échirolles

« Notre délé­ga­tion était venue en nombre, sou­ligne Renzo Sulli, maire d’Échirolles. La pré­sence du pré­fet, notam­ment, a per­mis de mon­trer l’importance du dos­sier que nous por­tions. »

 

Ils étaient effec­ti­ve­ment nom­breux, ce mer­credi 11 juillet, à s’être dépla­cés à l’Agence natio­nale de réno­va­tion urbaine (Anru), à Paris : pré­fet de l’Isère, pré­sident de la Métro, maires de Grenoble, Échirolles et Saint-Martin‑d’Hères, bailleurs sociaux… Tous avaient la même mis­sion : pré­sen­ter les pro­jets urbains des quar­tiers des Villeneuve de Grenoble et Échirolles, de Mistral à Grenoble et de Renaudie-Champberton de Saint-Martin‑d’Hères. Un total d’in­ves­tis­se­ments repré­sen­tant 455 mil­lions d’euros.

 

 

Convaincre l’Anru de « mobiliser d’importantes aides »

 

Les col­lec­ti­vi­tés devraient par­ti­ci­per à hau­teur de 130 mil­lions d’euros et les bailleurs sociaux Actis et SDH de 61 mil­lions d’euros. L’objectif de la délé­ga­tion isé­roise ? Convaincre l’Anru de « mobi­li­ser d’importantes aides ».

 

Conférence de presse contre les démolitions à la Villeneuve

Derrière le CCAS, le 20 Galerie de l’Arlequin

Les conclu­sions du comité d’engagement devraient être connues au cours de l’été. Les pro­jets pour­raient ainsi entrer dans une nou­velle phase en sep­tembre et la signa­ture d’une conven­tion avec l’Anru inter­ve­nir avant la fin de l’année.

 

« Nous sommes plu­tôt confiants, assure Renzo Sulli. Mais nous devons quand même attendre cette déci­sion avant de nous réjouir. » Pour la ville d’Échirolles, ces pro­jets repré­sentent une cen­taine de mil­lions d’euros. « Nous pré­voyons la démo­li­tion de 190 loge­ments dans les quar­tiers du Gâtinais et des Essarts », pré­cise le maire.

 

 

Démolitions, réhabilitations… et oppositions

 

À Grenoble, la réno­va­tion du 10 gale­rie de l’Arlequin et, sur­tout, la démo­li­tion du 20 sont par­ti­cu­liè­re­ment contes­tées. Ce lundi 9 juillet, le Collectif contre les démo­li­tions impo­sées s’était donné ren­dez-vous sur les marches de l’hôtel de ville, avant la tenue du conseil muni­ci­pal.

 

Le Collectif contre les démolitions imposées de la Villeneuve devant la mairie © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le Collectif contre les démo­li­tions impo­sées de la Villeneuve devant la mai­rie © Joël Kermabon – Place Gre’net

Le mot d’ordre res­tait le même : « On conti­nue la lutte ! Quelle que soit ce qui sera dit mer­credi. »

 

La semaine pré­cé­dente, ces habi­tants sou­te­nus par l’association Droit au loge­ment (Dal) 38, avaient déposé un recours conten­tieux au tri­bu­nal admi­nis­tra­tif deman­dant l’annulation d’une déli­bé­ra­tion de la Métro approu­vant le bilan de la concer­ta­tion.

 

FE

 

 

Aides aux commerçants
commentez lire les commentaires
2160 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.