La chambre régionale des comptes épingle la gestion de la Ville d’Échirolles de 2010 à 2016

sep article

Creative Mobilities Mou

FOCUS – La chambre régionale des comptes (CRC) épingle, dans un rapport publié le 27 mars dernier, la situation financière de la commune d’Échirolles. « Lourdement endettée », la municipalité devra au cours des trois prochaines années renforcer « ses efforts » pour « maîtriser les charges de gestion » des ressources humaines et de la commande publique. Autant de domaines où les magistrats financiers ont « relevé des graves irrégularités ».

 

 

Une situation financière « très dégradée » et un niveau d’endettement très lourd. Tel est le constat dressé par la chambre régionale des comptes dans un rapport qui épingle la gestion de la commune d’Échirolles sur la période de 2010 à 2016.

 

 

Dans un rapport publié ce mardi 27 mars, la chambre régionale des comptes (CRC) épingle la gestion de la commune d’Échirolles sur la période de 2010 à 2016.La chambre régionale des comptes au complet : en tout, quarante magistrats financiers sont chargés de contrôler 1 600 établissements.

La chambre régionale des comptes au complet : en tout, quarante magistrats financiers sont chargés de contrôler 1600 établissements. © Patricia Cerinsek

 

« Bien que les taux d’imposition soient très élevés, en particulier celui de la taxe foncière, la section de fonctionnement ne dégage pas de capacité d’autofinancement depuis 2011, ce qui peut mener à court terme à une situation de déséquilibre budgétaire », notent les magistrats financiers.

 

Troisième ville de l’Isère en nombre d’habitants (plus de 36 000), la commune d’Échirolles est en effet d’ores et déjà « lourdement endettée ».

[…]

La suite du contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

Veuillez vous connecter pour accéder à cette page.
S'inscrire

 

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

commentez lire les commentaires
2914 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.