Les Brûleurs de Loups voient le titre de champion de France s’éloigner un peu plus

sep article

FIL INFO – À Rouen ce lundi 26 mars, les Brûleurs de Loups ont été battus (4-3 ap) pour la troisième fois en trois matchs en finale de la Ligue Magnus. Encore une défaite et les hockeyeurs grenoblois diront adieu au titre cette saison.

 

 

Défait deux fois sur sa glace de la patinoire Polesud vendredi 23 et samedi 24 mars, Grenoble devait se relancer en finale de la Saxoprint Ligue Magnus.

 

Pour la première rencontre dans la patinoire des Dragons de Rouen ce lundi 26 mars, les Brûleurs de Loups ont de nouveau subi l’ouverture du score. Après une supériorité numérique infructueuse de Grenoble, Rouen a marqué, dans cette configuration, grâce à Anthony Guttig (1-0, 6e).

 

 

Grenoble en tête au score pour la première fois dans cette finale

 

Cette fois, les Brûleurs de Loups n’ont pas encaissé rapidement un deuxième but. Au contraire, ils sont parvenus à égaliser par Guillaume Leclerc, en situation de quatre contre quatre (1-1, 15e). Les Grenoblois auraient même dû prendre l’avantage mais leur deuxième réalisation n’a pas été accordée par les arbitres. À l’issue d’un premier tiers-temps équilibré, tout restait à faire dans ce match.

 

Sébastien Rohat a été à son avantage du côté des Brûleurs de Loups. © Archive Yuliya Ruzhechka - Place Gre'net

Sébastien Rohat a été à son avantage du côté des Brûleurs de Loups. © Archive Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

En seconde période, les Brûleurs de Loups ont dominé. Et sont parvenus à inscrire ce fameux deuxième but grâce à Joël Champagne (1-2, 25e). Pour la première fois dans cette finale, ils se sont retrouvés en tête au score.

 

Mais ils n’ont pas réussi à faire le break malgré plusieurs occasions franches. Après une mauvaise sortie du gardien Matija Pintaric, David Rodman a par exemple trouvé le poteau en cage vide… Le portier rouennais s’est ensuite rattrapé pour maintenir son équipe dans la partie. Bien lui en a pris puisque Nicolas Deschamps a permis aux Dragons de revenir à hauteur (2-2, 35e). Une réalisation qui a été inscrite en réalité contre son camp par un défenseur grenoblois. Malgré vingt-deux tirs contre dix-sept, Grenoble n’a pas su inscrire ce troisième but.

 

 

Une troisième défaite au bout du suspense

 

Finalement, le troisième but pour les Grenoblois est arrivé en début de troisième tiers-temps. Il a été l’oeuvre de leur attaquant Vincent Kara (2-3, 45e). Les Rouennais ont ensuite eu trois opportunités d’égaliser en supériorité numérique. Les Brûleurs de Loups ont su tenir le choc grâce notamment à leur gardien Lukas Horak.

 

Sur une nouvelle faute d’indiscipline, ils ont fini par céder. À moins de deux minutes de la fin, Gutting a inscrit son doublé (3-3, 59e). Emmenant les deux formations en prolongation. Malgré une supériorité numérique, Grenoble n’a pas trouvé la faille, laissant passer sa chance. Marc-André Thinel a donné ensuite la victoire à Rouen (4-3, 64e). Cruel.

 

Après ce troisième succès rouennais, les deux équipes se retrouveront dès ce mardi 27 mars, toujours en Normandie. Si les Dragons s’imposent, ils décrocheront un quinzième titre de champion de France. Les Brûleurs de Loups n’ont plus le droit à l’erreur.

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1559 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.