« Le roman de l’université » : l’histoire de l’université de Grenoble de 1339 à nos jours racontée par un historien

sep article



FIL INFO – Retracer l’histoire de l’Université Grenoble-Alpes (UGA) depuis ses origines jusqu’à nos jours. Tel était l’objectif de René Favier, auteur de l’ouvrage Le roman de l’université – Grenoble 1339 – 2016. Une épopée romanesque et riche en surprises que l’UGA et ses partenaires, dont Grenoble INP et la Communauté université Grenoble Alpes, ont présentée ce lundi 29 janvier.

 

 

Université de Grenoble

Université de Grenoble © Patricia Cerinsek

À quoi ras­sem­blait dans le passé l’université Grenoble-Alpes, aujourd’hui pôle d’excellence rayon­nant à l’international ? Voici la ques­tion que s’est posée René Favier, pro­fes­seur émé­rite d’histoire à l’UGA, lors de la concep­tion de son der­nier ouvrage.

 

Dans son Roman de l’u­ni­ver­sité – Grenoble 1339 – 2016, ce spé­cia­liste de l’histoire des villes et des ter­ri­toires par­court en effet les grandes étapes de la construc­tion de l’université gre­no­bloise, depuis sa fon­da­tion en 1339 jusqu’à nos jours.

 

 

Une épopée « qui se lit comme un roman »

 

À tra­vers nombre de témoi­gnages, inter­views et docu­ments d’é­poque, l’auteur dresse le por­trait de tous les per­son­nages qui, au fil des siècles, ont contri­bué au rayon­ne­ment de l’université sur le plan natio­nal et inter­na­tio­nal. Les thé­ma­tiques abor­dées ? « Lutte régio­nale pour la maî­trise des diplômes, riva­li­tés entre pro­fes­seurs, mais aussi génie et clair­voyance de ces grands cher­cheurs ».

 

L'ouvrage de René Favier "Le roman de l'université - Grenoble 1339-2016", dévoilé ce lundi 29 janvier, retrace l'histoire de l’Université Grenoble-Alpes.

« Le roman de l’u­ni­ver­sité :  Grenoble 1339 – 2016″, der­nier ouvrage de René Favier.

Publiée sous les marques Presses uni­ver­si­taires de Grenoble et UGA Éditions, cette épo­pée « qui se lit comme un roman » a été lan­cée par l’UGA, Grenoble INP et la Communauté Université Grenoble Alpes, ce lundi 29 jan­vier. L’occasion, pour ces der­niers, de célé­brer les suc­cès pas­sés… mais aussi d’évoquer les défis à venir.

 

Fruit de la fusion en 2016 des uni­ver­si­tés Joseph Fourier, Pierre-Mendès-France et Stendhal, l’UGA est actuel­le­ment l’une des dix plus impor­tantes uni­ver­si­tés en France. À savoir, « la cin­quième par sa taille, et la plus impor­tante de la région Auvergne-Rhône-Alpes en nombre d’é­tu­diants ».

 

Son ambi­tion ? Être à la tête d’une uni­ver­sité inté­grée regrou­pant trois grandes écoles et cinq orga­nismes de recherche ainsi que le CHU Grenoble Alpes. Un pro­jet label­lisé Idex que l’UGA pré­voit de mettre en œuvre à l’horizon 2020. Avec, comme objec­tif, d’« être à la pointe de l’in­no­va­tion ».

 

 

GC

 

 

Infos pra­tiques :

 

« Le roman de l’u­ni­ver­sité – Grenoble 1339 – 2016 », de René Favier, a été coédité par les Presses uni­ver­si­taires de Grenoble et UGA Éditions.

Prix : 30 euros.

 

 

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2249 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.