Les syndicalistes organisent une réunion publique à Susville ce lundi 8 janvier pour informer le public sur la situation du Centre courrier de La Mure.

Sud PTT dénonce le « pour­ris­se­ment » de la situa­tion du bureau de poste Lionel Terray

Sud PTT dénonce le « pour­ris­se­ment » de la situa­tion du bureau de poste Lionel Terray

Le bureau de Poste Lionel Terray, scène d’une vio­lente agres­sion le samedi 6 jan­vier, est fermé depuis. Le syn­di­cat Sud PTT accuse la direc­tion de « lais­ser pour­rir la situa­tion » en refu­sant de créer des postes de vigiles ou de per­son­nels… dans la pers­pec­tive peut-être d’une fer­me­ture définitive.

Bureau de poste Lionel de Terray à Grenoble ©Juliette Oriot.

Bureau de poste Lionel de Terray à Grenoble © Juliette Oriot pla​ce​gre​net​.fr

« La vio­lence et le mépris », c’est ainsi que Sud PTT Isère décrit la situa­tion du bureau de poste Lionel Terray à Grenoble, fermé au public depuis plus d’une semaine. Le samedi 6 jan­vier, le bureau a en effet été le théâtre d’une scène d’a­gres­sion très vio­lente. Un usa­ger en a agressé un autre avant d’être maî­trisé par les agents, eux-mêmes vic­times de coups de la part de l’individu.

Depuis, cinq pos­tiers sont en arrêt de tra­vail, la plu­part pour des motifs psy­cho­lo­giques. Et La Poste a décidé de fer­mer l’ac­cès au bureau du public, avec la pos­si­bi­lité tou­te­fois de reti­rer colis ou recommandés.

Sud PTT demande des vigiles

Pour Sud PTT, qui décrit des insultes et des menaces fré­quentes, la direc­tion « laisse pour­rir la situa­tion ». « On a demandé des moyens, on a demandé des vigiles, et la Poste ne fait rien ! », s’in­digne Jérémie Braconnier, membre du syn­di­cat et secré­taire du CHSCT (comité d’hy­giène, de sécu­rité et des condi­tions de tra­vail). « Ce que fait la direc­tion, c’est mettre un vigile après une agres­sion, quand cela se calme un peu, puis elle l’en­lève. Et le remet, et l’en­lève… », ajoute-t-il. En deux mois, quatre agres­sions ont ainsi eu lieu dans le bureau.

Bureau de poste Lionel de Terray à Grenoble ©Juliette Oriot.

Bureau de poste Lionel de Terray à Grenoble © Juliette Oriot – pla​ce​gre​net​.fr

Le syn­di­cat reproche éga­le­ment à la direc­tion de La Poste de ne pas tenir ses enga­ge­ments. « Le jour de cette agres­sion, le 6 jan­vier, c’é­tait le pre­mier jour des pres­ta­tions sociales. Et dans ce bureau, le pre­mier jour des pres­ta­tions sociales est un jour d’af­fluence très impor­tante. La direc­tion s’é­tait enga­gée à mettre un vigile chaque début de mois pen­dant une semaine, et ce jour-là il n’y en avait pas. Et elle nie cet enga­ge­ment ! », assure Jérémie Braconnier.

La Poste confirme de son côté avoir, à plu­sieurs reprises, mis en place des sur­veillances de vigiles dans cer­tains bureaux, sur les demandes des CHSCT. La direc­tion régio­nale explique par ailleurs consta­ter une recru­des­cence des inci­vi­li­tés depuis plu­sieurs mois. Sans tou­te­fois éta­blir de lien entre ces inci­vi­li­tés et les jours de ver­se­ment des pres­ta­tions sociales. « Rien ne per­met d’é­ta­blir un lien de cause à effet », insiste-t-on.

Une fer­me­ture définitive ?

Sud PTT redoute sur­tout une fer­me­ture défi­ni­tive du bureau Lionel Terray, dans la fou­lée des fer­me­tures ou réamé­na­ge­ments annon­cés pour la ville de Grenoble. « La Poste ne veut pas mettre de moyens… et la bonne excuse, c’est la sécu­rité des agents », nous dit le syn­di­ca­liste. Une stra­té­gie avé­rée ? « C’est dif­fi­cile à dire, mais on a vrai­ment ce res­senti-là ». De son côté, la direc­tion dément for­mel­le­ment : la fer­me­ture de Lionel Terray n’est abso­lu­ment pas en pro­jet, nous assure-t-on.

Bureau de poste Lionel de Terray à Grenoble ©Juliette Oriot.

Bureau de poste Lionel de Terray à Grenoble ©Juliette Oriot.

Le syn­di­cat n’en dif­fuse pas moins un com­mu­ni­qué pour « s’op­po­ser fer­me­ment à la fer­me­ture du bureau ». Et pour exi­ger « des moyens sup­plé­men­taires pour assu­rer la sécu­rité des agents et des clients, ainsi qu’un ser­vice public de qua­lité ». Et une ren­contre entre La Poste, la muni­ci­pa­lité, les asso­cia­tions de quar­tiers et les repré­sen­tants du per­son­nel pour dis­cu­ter du cas pré­cis du bureau de poste Lionel Terray, à l’i­mage de ce qui s’est passé dans la ville de Stains.

FM

LA MOBILISATION CONTRE LES FERMETURES SE POURSUIT

La mobi­li­sa­tion se pour­suit autour de la fer­me­ture pos­sible ou pro­bable de plu­sieurs bureaux de poste sur Grenoble. Le col­lec­tif J’aime ma Poste à Grenoble lance ainsi un appel en ligne contre la fer­me­ture de ces bureaux, en rap­pe­lant la situa­tion : le bureau du quar­tier Île verte serait main­tenu pour assu­rer uni­que­ment les ser­vices finan­ciers, l’in­cer­ti­tude demeure sur celui de Grand Place, les bureaux de Stalingrad, Eaux claires et Bajatière sont en étude, et celui de Championnet est voué à fermer.

Première réunion publique quartier de l'Ile verte contre la fermeture de bureaux de poste en avril 2017 © Florent Mathieu - Place Gre'net

Première réunion publique quar­tier de l’Ile verte contre la fer­me­ture de bureaux de poste en avril 2017 © Florent Mathieu – Place Gre’net

Parmi les signa­taires de l’ap­pel, des par­tis poli­tiques tels que la France insou­mise, le NPA ou le PCF, ainsi que les syn­di­cats CGT ou Solidaires ou encore les unions de quar­tier. De même que dif­fé­rentes figures poli­tiques locales, dont les maires de Saint-Martin-d’Hères David Queyros et d’Échirolles Renzo Sulli, les conseillers muni­ci­paux de Grenoble Pascal Clouaire ou Maryvonne Boileau, ainsi que de nom­breux autres élus.

Le Collectif J’aime ma poste à Grenoble orga­nise enfin une nou­velle réunion publique contre la fer­me­ture des bureaux, le jeudi 18 jan­vier à 18 h 30 à la salle poly­va­lente Île Verte, rue Blanche Monnier. Objectif ? « Faire le point sur la situa­tion, et échanger pour décider ensemble des actions à venir ».

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Usine_STMicroelectronics_Crolles. © Artechnic
STMicroelectronics : une nou­velle enquête publique en pré­vi­sion pour le pro­jet d’ex­ten­sion de l’u­sine de Crolles

FOCUS - Rebondissement pour le projet d'agrandissement de l'usine STMicroelectronics de Crolles. L'industriel a répondu aux conclusions de la Commission nationale du débat public (CNDP) Lire plus

Réserve natu­relle des Hauts de Chartreuse : un iti­né­raire de ran­don­née auto­risé sur les terres pri­vées du marquis

FOCUS - Après un an de conflit opposant les randonneurs au marquis Bruno de Quinsonas-Oudinot, propriétaire d'une partie de la Réserve naturelle des Hauts de Lire plus

Auvergne-Rhône-Alpes : élu député, Laurent Wauquiez quitte la Région en lais­sant « ses cas­se­roles », selon l’opposition

FOCUS - Élu député de Haute-Loire le 7 juillet 2024, Laurent Wauquiez devrait quitter la présidence de la Région Auvergne-Rhône-Alpes durant l'été, en vertu du Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : ras­sem­ble­ment contre la trans­pho­bie en hom­mage à Géraldine et Angélina, deux femmes trans assassinées

FLASH INFO - Les associations Déviations et Organisation de solidarité trans’ Grenoble ont organisé, mardi 16 juillet 2024, un rassemblement en mémoire de Géraldine et Lire plus

La stratégie de la Métropole envers les commerçants et l'attractivité commerciale en débat au conseil métropolitain
Attractivité com­mer­ciale : vifs débats autour de la stra­té­gie de la Métropole de Grenoble

FOCUS - Le conseil métropolitain de Grenoble a adopté, le 5 juillet 2024, une délibération-cadre sur la "stratégie d'intervention pour relever les défis d'une attractivité Lire plus

Les adjoints Gilles Namur et Margot Belair, Bertrand Raynaud (Alp’Études), Quentin De Neeff ( directeur de projet en mission d’aménagement des espaces publics), Frédéric Cacciali (pour la Sages) et Nathalie Durand (direction de l’urbanisme et de l’aménagement). © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : de nou­veaux espaces publics quar­tier Flaubert pour le trans­for­mer et l’a­dap­ter au chan­ge­ment climatique

FOCUS - À l'occasion d'une visite guidée organisée sur site, la Ville de Grenoble a présenté, le 10 juillet 2024, ce que va devenir le Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !