« Engagement exceptionnel » en faveur de la Casemate : la Région accusée de tergiverser

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

Les élus d’opposition du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes accusent la Région de « tergiverser » au sujet de son soutien à la Casemate, lieu de culture scientifique grenoblois victime d’un incendie criminel dans la nuit du 20 au 21 novembre. Et adressent une lettre à Laurent Wauquiez pour demander des garanties.

 

 

La Région tergiverse-t-elle concernant son soutien à la Casemate ? C’est ce que pensent les élus des groupes d’opposition du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir le groupe Socialiste & démocrate (S&D), le groupe du Rassemblement citoyen, écologiste et solidaire (RCES), le groupe du Parti radical de gauche et le groupe communiste et Front de gauche L’Humain d’abord.

 

Le conseiller régional d'opposition Stéphane Gemmani, l'un des signataires de la lettre adressée à Laurent Wauquiez © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le conseiller régional d’opposition Stéphane Gemmani, l’un des signataires de la lettre adressée à Laurent Wauquiez © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Dans une lettre commune, les élus demandent ainsi au président de la Région Laurent Wauquiez de rendre une décision concernant le soutien au Centre de culture scientifique technique et industrielle (CCSTI) de Grenoble, dont une grande partie a été dévastée par un incendie criminel dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre 2017.

 

 

Un soutien… sans « engagement exceptionnel » ?

 

C’est le groupe S&D qui a proposé un vœu de soutien lors de l’assemblée plénière de la Région des 29 et 30 novembre. En demandant à ce que la Région « s’engage à mobiliser les partenaires que sont l’État et les collectivités territoriales, afin que toutes les modalités soient mises en œuvre afin de garantir la poursuite des activités de la Casemate, y compris par un engagement exceptionnel du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes ».

 

L'incendie criminel a touché la Casemate dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

L’incendie criminel a touché la Casemate dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre. © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

 

Un vœu « largement voté »… mais sous-amendé par Yannick Neuder. Le vice-président de la Région en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a en effet retiré la mention « y compris par un engagement exceptionnel du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes », avant que le vœu ne soit soumis aux voix des conseillers régionaux.

 

 

Les élus écrivent à Laurent Wauquiez pour demander des garanties

 

Laurent Wauquiez et Yannick Neuder. DR

Laurent Wauquiez président de la région Auvergne Rhône-Alpes et Yannick Neuder. DR

Motif de cette révision ? Le vice-président juge qu’un tel engagement « nécessiterait une discussion d’ensemble dans le cadre d’une politique globale à l’égard des CCSTI », écrit l’opposition. Qui conteste formellement l’argumentaire : « Un soutien exceptionnel de la Région à la Casemate n’est absolument pas conditionné à un examen général et préalable de la politique des CCSTI sur le territoire. »

 

Les élus d’opposition estiment donc que le retrait de ces quelques mots « dégage la Région de ses responsabilités » autant qu’elle réduit la portée du vœu de soutien de la Région à la Casemate, « établissement culturel emblématique de la Région ». Et disent attendre de Laurent Wauquiez la garantie d’« un soutien financier régional exceptionnel à La Casemate ».

 

FM

 

commentez lire les commentaires
1877 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
  2. La Casemate est assurée. Et si elle ne l’est pas, alors elle hors la loi, car un lieu recevant du public doit l’être – et alors sa direction et son CA sont dedans jusqu’au cou.
    C’est marrant ces oppositions qui ne s’opposent par vraiment à part dans les médias pour des événements certes criminels et fâcheux mais tellement opportuns!
    Mon dieu, la casemate est HS pour quelque temps, il y a urgence impérative de mort! C’est pas comme si les employés et les membres dormaient à la rue en plein hiver, non plus.
    Donc on reproche à la Région de tergiverser sur un bazar purement grenoblois, et ceux qui le font le font juste pour des régions électoralistes grenobloises.
    En quoi devrait-on dans l’absolu donner un soutien exceptionnel à la Casemate? Qu’on nous explique! Alors que justement il y a un peu urgence ailleurs, humaine, et c’est un peu plus important qu’un fablab!
    Si vraiment on veut s’opposer à M. Wauquiez, c’est pas les dossiers qui manquent. Mais faut-il encore les bosser!
    On est dans le degré zéro de la politique.

    sep article
  3. C’est tout ce que l’opposition de « gauche » trouve à faire! Une grosse dans de rigolos par fichus justement de faire de la « vraie » opposition.
    La casemate est assurée…
    la preuve ya la photo de Gemmani dans l’article…

    sep article