« Engagement exceptionnel » en faveur de la Casemate : la Région accusée de tergiverser

sep article

Offres de locations exceptionnelles aux 2 Alpes

Les élus d’opposition du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes accusent la Région de « tergiverser » au sujet de son soutien à la Casemate, lieu de culture scientifique grenoblois victime d’un incendie criminel dans la nuit du 20 au 21 novembre. Et adressent une lettre à Laurent Wauquiez pour demander des garanties.

 

 

La Région ter­gi­verse-t-elle concer­nant son sou­tien à la Casemate ? C’est ce que pensent les élus des groupes d’op­po­si­tion du Conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes, à savoir le groupe Socialiste & démo­crate (S&D), le groupe du Rassemblement citoyen, éco­lo­giste et soli­daire (RCES), le groupe du Parti radi­cal de gauche et le groupe com­mu­niste et Front de gauche L’Humain d’a­bord.

 

Le conseiller régional d'opposition Stéphane Gemmani, l'un des signataires de la lettre adressée à Laurent Wauquiez © Joël Kermabon - Place Gre'net

Le conseiller régio­nal d’op­po­si­tion Stéphane Gemmani, l’un des signa­taires de la lettre adres­sée à Laurent Wauquiez © Joël Kermabon – Place Gre’net

 

Dans une lettre com­mune, les élus demandent ainsi au pré­sident de la Région Laurent Wauquiez de rendre une déci­sion concer­nant le sou­tien au Centre de culture scien­ti­fique tech­nique et indus­trielle (CCSTI) de Grenoble, dont une grande par­tie a été dévas­tée par un incen­die cri­mi­nel dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre 2017.

 

 

Un soutien… sans « engagement exceptionnel » ?

 

C’est le groupe S&D qui a pro­posé un vœu de sou­tien lors de l’as­sem­blée plé­nière de la Région des 29 et 30 novembre. En deman­dant à ce que la Région « s’engage à mobi­li­ser les par­te­naires que sont l’État et les col­lec­ti­vi­tés ter­ri­to­riales, afin que toutes les moda­li­tés soient mises en œuvre afin de garan­tir la pour­suite des acti­vi­tés de la Casemate, y com­pris par un enga­ge­ment excep­tion­nel du conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes ».

 

L'incendie criminel a touché la Casemate dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre © Anaïs Mariotti - Place Gre'net

L’incendie cri­mi­nel a tou­ché la Casemate dans la nuit du lundi 20 au mardi 21 novembre. © Anaïs Mariotti – Place Gre’net

 

Un vœu « lar­ge­ment voté »… mais sous-amendé par Yannick Neuder. Le vice-pré­sident de la Région en charge de l’Enseignement supé­rieur, de la Recherche et de l’Innovation a en effet retiré la men­tion « y com­pris par un enga­ge­ment excep­tion­nel du conseil régio­nal Auvergne-Rhône-Alpes », avant que le vœu ne soit sou­mis aux voix des conseillers régio­naux.

 

 

Les élus écrivent à Laurent Wauquiez pour demander des garanties

 

Laurent Wauquiez et Yannick Neuder. DR

Laurent Wauquiez pré­sident de la région Auvergne Rhône-Alpes et Yannick Neuder. DR

Motif de cette révi­sion ? Le vice-pré­sident juge qu’un tel enga­ge­ment « néces­si­te­rait une dis­cus­sion d’ensemble dans le cadre d’une poli­tique glo­bale à l’égard des CCSTI », écrit l’op­po­si­tion. Qui conteste for­mel­le­ment l’ar­gu­men­taire : « Un sou­tien excep­tion­nel de la Région à la Casemate n’est abso­lu­ment pas condi­tionné à un exa­men géné­ral et préa­lable de la poli­tique des CCSTI sur le ter­ri­toire. »

 

Les élus d’op­po­si­tion estiment donc que le retrait de ces quelques mots « dégage la Région de ses res­pon­sa­bi­li­tés » autant qu’elle réduit la por­tée du vœu de sou­tien de la Région à la Casemate, « éta­blis­se­ment cultu­rel emblé­ma­tique de la Région ». Et disent attendre de Laurent Wauquiez la garan­tie d”« un sou­tien finan­cier régio­nal excep­tion­nel à La Casemate ».

 

FM

 

MC2 - La morsure de l
commentez lire les commentaires
2198 visites | 3 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 3
  1. sep article
  2. La Casemate est assu­rée. Et si elle ne l’est pas, alors elle hors la loi, car un lieu rece­vant du public doit l’être – et alors sa direc­tion et son CA sont dedans jus­qu’au cou.
    C’est mar­rant ces oppo­si­tions qui ne s’op­posent par vrai­ment à part dans les médias pour des évé­ne­ments certes cri­mi­nels et fâcheux mais tel­le­ment oppor­tuns !
    Mon dieu, la case­mate est HS pour quelque temps, il y a urgence impé­ra­tive de mort ! C’est pas comme si les employés et les membres dor­maient à la rue en plein hiver, non plus.
    Donc on reproche à la Région de ter­gi­ver­ser sur un bazar pure­ment gre­no­blois, et ceux qui le font le font juste pour des régions élec­to­ra­listes gre­no­bloises.
    En quoi devrait-on dans l’ab­solu don­ner un sou­tien excep­tion­nel à la Casemate ? Qu’on nous explique ! Alors que jus­te­ment il y a un peu urgence ailleurs, humaine, et c’est un peu plus impor­tant qu’un fablab !
    Si vrai­ment on veut s’op­po­ser à M. Wauquiez, c’est pas les dos­siers qui manquent. Mais faut-il encore les bos­ser !
    On est dans le degré zéro de la poli­tique.

    sep article
  3. C’est tout ce que l’op­po­si­tion de « gauche » trouve à faire ! Une grosse dans de rigo­los par fichus jus­te­ment de faire de la « vraie » oppo­si­tion.
    La case­mate est assu­rée…
    la preuve ya la photo de Gemmani dans l’ar­ticle…

    sep article