Le nombre de loups pouvant être abattus passe du simple au double. Cent loups vont pouvoir être abattus en France. Quatre ont déjà été tués en Isère en 2019

Le loup “fran­çais” est-il encore… un loup ? Non, selon un col­lec­tif d’é­lus et d’éleveurs

Le loup “fran­çais” est-il encore… un loup ? Non, selon un col­lec­tif d’é­lus et d’éleveurs

FOCUS - Une étude remet en cause le nombre de loups hybrides, mi-chien mi-loup, en France. À quinze jours du début des négociations du futur plan Loup, les analyses d'un laboratoire allemand, missionné par un collectif d'élus et d'éleveurs, mettent en doute les mesures officielles. Le loup hybride n'étant pas protégé par la Convention de Berne, le collectif réclame qu'il soit sorti des quotas de loups à abattre et que la transparence soit faite sur les analyses officielles.

 

 

Une étude remet en cause le taux de loups hybrides, mi-chien mi-loup, en France. A quelques jours du début des négociations du futur plan Loup.

© Gourdol-Max-ONCFS

Les loups, dont les attaques répétées contre les troupeaux mettent le milieu pastoral à bout de nerfs, sont-ils bien des loups, génétiquement parlant ? Certains éleveurs et élus en doutent.

 

À quinze jours du début des négociations autour du futur plan Loup 2018-2023, les anti-loups montent au créneau. Et brandissent les résultats d'une étude réalisée à leur demande par un laboratoire allemand indépendant.

 

Basé à Hambourg, le laboratoire Forgen, spécialisé dans les analyses médico-légales a, sur les 127 prélèvements réalisés ces six derniers mois en France, effectué vingt analyses génétiques complètes. L'échantillon est maigre mais suffisant, estime Yann Souriau, le maire de Chichiliane, pour jeter le doute, voire le discrédit sur les chiffres officiels.

 

 

« Il n'y a aucun loup pur !  »

 

« Sur ces vingt analyses complètes, on trouve vingt loups hybrides », souligne l'édile, qui a pris la tête de la fronde en Isère, fatigué de voir se multiplier sur sa commune les attaques au point d'être sacré pour la seconde année consécutive première zone d'attaque du département. « Statistiquement, cela veut dire qu'il n'y a que des hybrides. Il n'y a aucun loup pur ! »

 

La question n'est ni anodine, ni innocente. Seul le loup gris (canis lupus), qui présente un intérêt au titre de la conservation de la biodiversité, est protégé par la Convention de Berne. Les éleveurs demandent donc que les hybrides soient soustraits du nombre total de loups qui peuvent être abattus. Soit quarante dans le cadre de la campagne 2017-2018.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 71 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Le nombre de loups en France devrait dépasser le chiffre de cinq cents. Et donc le seuil de viabilité de l'espèce que s'était fixé le gouvernement.
La Fédération natio­nale de défense du pas­to­ra­lisme déclare la guerre aux loups et aux ours

FIL INFO – Créée en 2018 par des représentants de différents territoires français, la Fédération nationale de défense du pastoralisme attaque avec virulence la politique Lire plus

Candidat à la présidence de la Communauté université Grenoble Alpes, Bernard Augier réclame plus de transparence et de démocratie.
L’Unef réclame une ral­longe bud­gé­taire excep­tion­nelle pour l’UGA

Dans une motion, l'Union nationale des étudiants de France (Unef) dénonce la responsabilité de l'État dans les difficultés budgétaires que rencontre depuis plusieurs années l'Université Lire plus

Le nombre de loups en France devrait dépasser le chiffre de cinq cents. Et donc le seuil de viabilité de l'espèce que s'était fixé le gouvernement.
Le gou­ver­ne­ment auto­rise l’a­bat­tage de deux loups supplémentaires

Le gouvernement vient de donner l'autorisation d'abattre deux loups supplémentaires d'ici le mois de juin. Le décret est tombé le 19 avril, à quelques jours Lire plus

Le juge des référés a pour la 2e fois rejeté une demande de suspension du projet Cœurs de ville, cœurs de métropole. A Grenoble, les travaux se poursuivent.
CVCM : le juge de réfé­rés donne son feu vert à la pour­suite des travaux

FOCUS - En rejetant le recours du collectif formé par l’association Grenoble à cœur et une centaine de riverains et commerçants, le juge des référés Lire plus

Le plan d'économies de l'université de Grenoble se traduira par une réduction du personnel (d'une centaine d'emplois) et 10 000 heures de cours de moins.
L’Université Grenoble-Alpes se serre la cein­ture… sur son personnel

FOCUS - Confrontée à un déficit grandissant, l’Université Grenoble-Alpes a, pour tenter de redresser la barre, voté un plan d’économies de 13 millions d’euros. Une centaine Lire plus

Le nombre de loups pouvant être abattus passe du simple au double. Cent loups vont pouvoir être abattus en France. Quatre ont déjà été tués en Isère en 2019
Les tirs de loups mettent en péril la sur­vie de l’espèce à long terme

FOCUS - Dans un rapport rendu fin mars, des spécialistes de l’Office national de la chasse et du Muséum national d’histoire naturelle plaident pour une Lire plus

Flash Info

|

30/09

12h10

|

|

30/09

11h36

|

|

30/09

10h33

|

|

29/09

16h09

|

|

29/09

10h21

|

|

28/09

19h43

|

|

28/09

11h54

|

|

27/09

11h19

|

|

27/09

10h35

|

|

26/09

17h09

|

Les plus lus

A écouter| Chronique Place Gre’net – RCF 40 : « La res­tau­ra­tion de la tour Perret à Grenoble »

Abonnement| Rentrée poli­tique pour Isabelle Peters, nou­velle pre­mière adjointe du maire de Grenoble

À voir| La ville d’Eybens face à une pol­lu­tion aux micro­billes de pelouse syn­thé­tique suite à « des négligences »

Agenda

Je partage !