Le FC Grenoble frappe un grand coup en s’imposant à Bayonne (26-21)

sep article

Les rugbymen grenoblois ont décroché leur cinquième victoire en six matches à Bayonne jeudi soir. Le FCG marque les esprits dans ce championnat de Pro D2 face à une équipe qui évoluait aussi en Top 14 la saison dernière.

 

 

Grenoble avait une occasion à saisir à Bayonne. En ce début de saison, l’Aviron bayonnais doute avec trois lourdes défaites à l’extérieur. Cela s’est vu dès l’entame de match. Fabien Alexandre a transpercé la défense basque puis servi d’une longue passe Bastien Guillemin. L’ailier du FCG a retrouvé à l’intérieur son arrière Gervais Cordin pour le premier essai de cette partie. Après deux pénalités d’Adrien Latorre, sorti sur blessure, puis de son remplaçant Clément Gelin, les Grenoblois menaient 13-0 après 20 minutes. En face, Bayonne gâchait trois occasions d’essai pour des maladresses dans les 5 mètres isérois.

 

 

Le FCG a mené 20-0 avant d’encaisser 21 points

 

 

À l’inverse, le FCG faisait preuve de réalisme. Après une avancée de ses avants, le demi de mêlée Lilian Saseras feintait la passe et marquait en allongeant son bras. Grenoble a infligé un 20-0 aux Basques en 26 minutes. Bayonne confirmait ainsi son statut de plus mauvaise défense du championnat.

 

Le ciel s’est ensuite assombri pour les Grenoblois. C’est d’abord Van Lill qui inscrivait le premier essai bayonnais, transformé par Bustos Moyano (34e). Revenus à 13 points, les Basques ont bénéficié d’une supériorité numérique après le carton jaune de Nigel Hunt (40e+3). Après plusieurs fautes du FCG près de son en-but, l’arbitre accordait un essai de pénalité aux Bayonnais (40e+4).

 

À la mi-temps, le match était totalement relancé avec seulement six points d’avance pour Grenoble (20-14). Galvanisés, les Bayonnais attaquaient fort la seconde période avec un nouvel essai marqué par Tisseron sur un exploit personnel (45e). Le FCG payait cher son infériorité numérique. Après le 20-0 grenoblois, Bayonne a répondu par un 21-0.

 

 

Une défense héroïque en fin de match

 

 

Grenoble avait ensuite l’occasion par deux fois de reprendre l’avantage mais Gelin manquait deux pénalités (49e, 59e). L’ouvreur grenoblois était ensuite remplacé par David Mélé qui lui a réussi à passer trois points (23-21, 67e). Le FCG se retrouvait en plus à 15 contre 14. Mélé ajoutait ensuite une nouvelle pénalité (26-21, 74e). La victoire tendait les bras aux Grenoblois. Mais ils se sont fait peur en fin de match. Bayonne était proche de marquer mais la défense iséroise n’a rien lâché. Le coup de sifflet final était vécu comme une délivrance par Grenoble.

 

Grâce à ce succès le FCG s’empare provisoirement de la première place du classement. Les Grenoblois peuvent désormais souffler et profiter d’une semaine de repos bien méritée. Prochain rendez-vous pour eux : la réception de Narbonne le vendredi 6 octobre (20 heures).

 

LG

 

commentez lire les commentaires
1163 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.