Budget participatif 2017 : cette fois, les Grenoblois pourront voter en ligne

sep article

Festival oenologique et musical Le Millésime à Grenoble du 5 au 20 octobre 2019

FOCUS – Pour la troisième édition du budget participatif, les habitants de Grenoble de plus de 16 ans auront 25 projets citoyens à départager. L’élection se tiendra durant cinq jours, du 10 au 14 octobre prochains. Grande nouveauté, cette année : les électeurs vont pouvoir voter en ligne sur le site jeparticipe.fr. Aucune ville en France, y compris Paris, n’a jusqu’à présent proposé un système aussi fiable dans le cadre de son budget participatif.

 

 

Lancement de la semaine de vote pour le budget participatif 2017 du 10 au 14 octobre

Vote pour le budget participatif 2017 du 10 au 14 octobre

Pour ce troisième vote du budget participatif organisé à Grenoble, les habitants pourront bien entendu toujours se rendre physiquement dans l’un des douze lieux de vote, ouverts pour l’occasion. Mais ceux qui n’auront pas le temps ou l’envie de faire le déplacement auront la possibilité de voter en ligne… grâce à un dispositif sécurisé et anonymisé. Il leur suffira d’aller sur le site jeparticipe.fr et de se laisser guider.

 

 

« On ne peut pas voter deux fois »

 

 

Les mêmes modalités sont appliquées pour le vote en ligne et en présentiel. Au moment de voter, les Grenoblois doivent impérativement présenter leur carte d’identité, ou en transmettre la photo dans le cas du vote sur Internet (via un ordinateur ou un smartphone). Les personnes non inscrites sur les listes électorales doivent en plus apporter un justificatif de domicile ou en envoyer la photo pour voter en ligne. Les votants sur Internet doivent ensuite attendre le feu vert du service Élection de la Ville de Grenoble – qui vérifie les documents envoyés – pour procéder au vote en faveur de leurs projets préférés.

 

Lancement de la semaine de vote pour le budget participatif 2017 du 10 au 14 octobre en présence du maire Eric Piolle, de Pascal Clouaire, de Thierry Chastagner et de Sonia Yassia © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Lancement de la semaine de vote pour le budget participatif 2017 du 10 au 14 octobre. © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« Les deux systèmes, en présentiel et en ligne, sont reliés précise Pascal Clouaire, adjointe à la démocratie locale, lors de la présentation de cette innovation 2017. On ne peut donc pas voter deux fois, contrairement à ce qui a pu se produire dans d’autres villes [y compris lors du budget participatif de Paris, ndlr]. Les votes des personnes sont anonymisés, que ce soit en ligne ou via les urnes », indique également l’adjoint.

 

 

Mobiliser davantage les jeunes et les quartiers prioritaires

 

Autres nouveautés : les habitants pourront voter en soirée le mercredi 11 octobre de 18 heures à 20 heures, et le samedi de 10 heures à 17 heures dans plusieurs lieux de vote dont l’hôtel de Ville. Le vote par procuration est aussi rendu possible. Enfin, la commission de suivi de l’initiative citoyenne, à l’origine de ces évolutions, a souhaité que les actions de mobilisation soient renforcées pour inciter les 16-25 ans à voter, ainsi que les résidents étrangers et les habitants des quartiers “politique de la Ville »”. La présence citoyenne sera en outre plus importante dans les lieux de vote.

 

Dragonne Saint-Bruno © Place Gre'net.fr

Dracque, la dragonne, sur le square Saint Bruno, un jeu d’enfants réalisé dans le cadre du budget participatif 2015. © Place Gre’net

 

« Une nouvelle manière de faire la ville »

 

 

En 2016, 6 046 Grenoblois ont participé à la semaine de vote du budget participatif, alors jumelée avec une votation citoyenne. Une progression considérable par rapport à l’édition 2015, où seuls 998 habitants avaient voté.

 

Lancement de la semaine de vote pour le budget participatif 2017 du 10 au 14 octobre en présence du maire Eric Piolle, de Pascal Clouaire, de Thierry Chastagner et de Sonia Yassia © Séverine Cattiaux - Place Gre'net

Lancement de la semaine de vote pour le budget participatif 2017 du 10 au 14 octobre  © Séverine Cattiaux – Place Gre’net

« L’évolution de la participation est impressionnante, se réjouit Eric Piolle, maire de Grenoble. L’engouement dans les phases amonts a aussi augmenté, avec des retours positifs, y compris de la part des porteurs de projet qui n’aboutissent pas. »

 

Depuis le lancement des budgets participatifs, rappelle le maire de Grenoble, « huit projets ont été réalisés, et treize sont en cours de réalisation et verront le jour d’ici la fin de l’année ». Et de considérer que le budget participatif est « une nouvelle manière de faire la ville dans laquelle le rôle de l’élu, du citoyen et des services, évolue ».

 

 

Séverine Cattiaux

 

commentez lire les commentaires
2522 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. J’ai participé au vote 2015 , et choisi le projet  » refection place St-Bruno « , qui avait recueilli le plus de suffrages ….

    Je déplore que ce projet ne se soit pas réalisé .

    sep article