Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Le Snes-FSU s’inquiète des sureffectifs et du manque de postes dans les collèges et lycées

sep article

FOCUS – La section académique du Snes-FSU, qui tenait ce jeudi 31 août sa réunion de rentrée à la Bourse du travail, s’inquiète de la pénurie de postes d’enseignants dans les collèges et lycées de l’académie de Grenoble. Des préavis de grève ont d’ores et déjà été déposés dans certains établissements, notamment à Échirolles. Autre motif d’inquiétude, l’annonce récente et brutale du gouvernement qui a décidé de réduire d’un tiers les contrats aidés d’ici 2018.

 

 

© Adèle Duminy - Place Gre'net

© Adèle Duminy – Place Gre’net

La rentrée scolaire 2017 dans le secondaire ne s’annonce pas bien. Mais ce n’est pas vraiment une surprise. Le Syndicat national des enseignements du second degré (Snes-FSU) de Grenoble avait tiré la sonnette d’alarme dès le mois de juin.

 

À l’occasion de sa réunion de rentrée académique de ce jeudi 31 août, le syndicat persiste, signe et s’inquiète : il y aura bien pénurie d’enseignants alors même que les effectifs augmentent. De plus, le non-renouvellement de contrats d’auxiliaires de vie scolaire (AVS), conséquence de la récente annonce gouvernementale visant à les réduire d’un tiers à l’horizon 2018, n’arrange rien à l’affaire.

 

Cette décision – qualifiée de brutale – risque en effet de ne faire qu’aggraver les difficultés que rencontrent les établissement secondaires de l’académie dans la gestion de leurs ressources humaines.

 

[…]

 

La suite de contenu est réservé aux abonnés

Connectez vous…

…ou choisissez votre abonnement ci-dessous !

Email this to someoneShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter
commentez lire les commentaires
576 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.