Pollution à l’ozone : le bassin grenoblois en niveau « information et recommandation »

sep article

L’Isère connaît un nouvel épisode de pollution à l’ozone. Les températures élevées enregistrées ces derniers jours favorisent en effet une augmentation de concentration d’ozone sur la région. C’est pourquoi le bassin Nord-Isère comme le bassin grenoblois sont placés par la Préfecture au niveau « Information et recommandation ».

 

 

Les populations vulnérables ou sensibles sont invitées à limiter les sorties durant l’après-midi et à limiter les activités physiques et sportives en plein air, du fait de cet épisode de pollution. La préfecture conseille aussi de s’adresser à son pharmacien ou à son médecin en cas de symptômes ou d’inquiétudes.

 

 

Limiter ses déplacements et baisser sa vitesse de 20 km/h

 

 

Les services de l’État adressent également des « recommandations comportementales » à la population afin de réduire les émissions de polluants : reporter l’utilisation de barbecue à combustible solide (bois, charbon et charbon de bois) et éviter l’utilisation d’outils non électriques ou de solvants organiques pour les travaux d’entretien ou de nettoyage. Il est encore suggéré de limiter l’usage de la climatisation dans son logement.

 

Les conditions estivales favorisent la pollution à l'ozone. Le Nord- Isère et le Bassin grenoblois sont placés en niveau Information et recommandation.

Les conditions estivales favorisant la pollution à l’ozone, la préfecture demande de privilégier les transports les moins polluants. DR

 

Concernant les déplacements, la préfecture demande de privilégier des modes de transports les moins polluants, et recommande aux entreprises de faciliter le télétravail. L’automobiliste doit « s’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à Euro 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 ».

 

 

Réductions de vitesse sur les voies et les autoroutes

 

 

Depuis le vendredi 4 août, la vitesse est réduite de 20 km/h sur les voies où la vitesse maximale est supérieure ou égale à 90 km/h. C’est-à-dire sur le territoire des 49 communes de la Métropole grenobloise, de la Communauté de communes du Grésivaudan et sur certaines communes de la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais.

 

La vitesse est également limitée à 70 km/h sur les autoroutes A51, A480, A48 entre les péages de Vif et Voreppe, et A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.

 

Samedi 5 août, la persistance d’une forte concentration d’ozone entraîne le maintien de ces mesures, ainsi que des recommandations.

 

 

 

FM

 

 

Article actualisé suite à l’annonce de la persistance de la pollution et du maintien des mesures le samedi 5 août.

commentez lire les commentaires
2076 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.