Pollution à l’ozone : le bassin grenoblois en niveau « information et recommandation »

sep article

Notre indépendance c

L’Isère connaît un nouvel épisode de pollution à l’ozone. Les températures élevées enregistrées ces derniers jours favorisent en effet une augmentation de concentration d’ozone sur la région. C’est pourquoi le bassin Nord-Isère comme le bassin grenoblois sont placés par la Préfecture au niveau « Information et recommandation ».

 

 

Les popu­la­tions vul­né­rables ou sen­sibles sont invi­tées à limi­ter les sor­ties durant l’a­près-midi et à limi­ter les acti­vi­tés phy­siques et spor­tives en plein air, du fait de cet épi­sode de pol­lu­tion. La pré­fec­ture conseille aussi de s’a­dres­ser à son phar­ma­cien ou à son méde­cin en cas de symp­tômes ou d’in­quié­tudes.

 

 

Limiter ses déplacements et baisser sa vitesse de 20 km/h

 

 

Les ser­vices de l’État adressent éga­le­ment des « recom­man­da­tions com­por­te­men­tales » à la popu­la­tion afin de réduire les émis­sions de pol­luants : repor­ter l’u­ti­li­sa­tion de bar­be­cue à com­bus­tible solide (bois, char­bon et char­bon de bois) et évi­ter l’u­ti­li­sa­tion d’ou­tils non élec­triques ou de sol­vants orga­niques pour les tra­vaux d’en­tre­tien ou de net­toyage. Il est encore sug­géré de limi­ter l’u­sage de la cli­ma­ti­sa­tion dans son loge­ment.

 

Les conditions estivales favorisent la pollution à l'ozone. Le Nord- Isère et le Bassin grenoblois sont placés en niveau Information et recommandation.

Les condi­tions esti­vales favo­ri­sant la pol­lu­tion à l’o­zone, la pré­fec­ture demande de pri­vi­lé­gier les trans­ports les moins pol­luants. DR

 

Concernant les dépla­ce­ments, la pré­fec­ture demande de pri­vi­lé­gier des modes de trans­ports les moins pol­luants, et recom­mande aux entre­prises de faci­li­ter le télé­tra­vail. L’automobiliste doit « s’abstenir de cir­cu­ler avec un véhi­cule de norme infé­rieure ou égale à Euro 3 et/ou dont la date d’immatriculation est anté­rieure au 1er jan­vier 2006 ».

 

 

Réductions de vitesse sur les voies et les autoroutes

 

 

Depuis le ven­dredi 4 août, la vitesse est réduite de 20 km/h sur les voies où la vitesse maxi­male est supé­rieure ou égale à 90 km/h. C’est-à-dire sur le ter­ri­toire des 49 com­munes de la Métropole gre­no­bloise, de la Communauté de com­munes du Grésivaudan et sur cer­taines com­munes de la Communauté d’agglomération du Pays Voironnais.

 

La vitesse est éga­le­ment limi­tée à 70 km/h sur les auto­routes A51, A480, A48 entre les péages de Vif et Voreppe, et A41 entre Carronnerie et le péage de Crolles.

 

Samedi 5 août, la per­sis­tance d’une forte concen­tra­tion d’ozone entraîne le main­tien de ces mesures, ainsi que des recom­man­da­tions.

 

 

 

FM

 

 

Article actua­lisé suite à l’an­nonce de la per­sis­tance de la pol­lu­tion et du main­tien des mesures le samedi 5 août.

commentez lire les commentaires
2240 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.