Projection de La Traviata de Guiseppe Verdi ce jeudi au fort de la Bastille

sep article



Le chef d’œuvre en trois actes de Guiseppe Verdi sera projeté en plein air dès 21 h 45 ce jeudi 27 juillet sur la terrasse Lesdiguières du fort de la Bastille. Une animation d’été proposée dans le cadre de l’appel à projet Opéra d’été initié par l’Opéra national de Paris, auquel la Ville de Grenoble, en partenariat avec la Régie du téléphérique, ont répondu favorablement pour la seconde année consécutive.

 

 

Projection en plein air à la Bastille. © Ville de Grenoble

Projection en plein air à la Bastille. © Ville de Grenoble

L’opéra et les bal­lets du “grand réper­toire” seraient-ils réser­vés à une élite ? Que nenni !

 

C’est bien cette fausse idée de domaine réservé que sou­hai­tait battre en brèche l’Opéra natio­nal de Paris en pro­po­sant aux muni­ci­pa­li­tés inté­res­sées la pro­jec­tion d’opéras et de bal­lets don­nés en pre­mières repré­sen­ta­tions au Palais Garnier ou encore à l’Opéra Bastille.

 

L’objectif de la démarche ? Décentraliser et démo­cra­ti­ser l’ac­cès à l’opéra et aux bal­lets en les ren­dant abor­dables à des publics que la véné­rable ins­ti­tu­tion pari­sienne n’aurait sûre­ment pas tou­chés autre­ment.

 

 

« L’un des portraits de femme les étreignant du répertoire »

 

 

Si vous avez lu le roman d’Alexandre Dumas fils La Dame aux camé­lias, la trame de La Traviata [lit­té­ra­le­ment, “la dévoyée”, ndlr] ne vous sera pas tota­le­ment incon­nue. « Je ne vous ai jamais dit de quel sin­gu­lier atta­che­ment je m’étais pris pour cette char­mante créa­ture. Maintenant, la voilà morte… Et je ne sais quelle étrange corde d’élégie antique vibre dans mon cœur à son sou­ve­nir. »

 

Affiche de la première de La Traviata en 1853. DR

Affiche de la pre­mière de La Traviata en 1853. DR

Ces pro­pos fort roman­tiques, attri­bués à Franz Liszt, évoquent « le fan­tôme inou­bliable de celle qui allait deve­nir la Dame aux camé­lias », pré­cise le synop­sis de l’œuvre.

Après Dumas fils, c’est le célèbre com­po­si­teur roman­tique ita­lien Giuseppe Verdi qui lui donna son immor­ta­lité en 1853 en com­po­sant La Traviata.

 

Un opéra en trois actes d’une durée de deux heures dix, basé sur un livret du libret­tiste Francesco Maria Piave, l’une des œuvres les plus jouées dans les opé­ras de par le monde. « L’un des por­traits de femme les plus étrei­gnant du réper­toire, à la fois cruel et sublime », pro­met encore le synop­sis. Voilà qui augure assu­ré­ment une très belle soi­rée d’été… si la météo le per­met.

 

 

D’autres projections programmées en août

 

 

Toujours dans le cadre de l’o­pé­ra­tion Opéra d’été, d’autres pro­jec­tions en plein air sont pré­vues à Grenoble. Pour ce qui concerne les bal­lets, La Belle au Bois Dormant, cho­ré­gra­phié par Rudolf Noureev, sera pro­jeté le jeudi 10 août à 21 h 15 sur le bel­vé­dère Vauban. Quant au défilé du bal­let de l’Opéra de Paris, Études, cho­ré­gra­phié par Harold Lander ainsi qu’un extrait de Casse Noisette cho­ré­gra­phié par Rudolf Noureev, ils seront pro­je­tés le ven­dredi 4 août à 21 h 30 au parc Bachelard.

 

Si vous avez été embal­lés par la musique de Verdi sachez que vous aurez éga­le­ment l’oc­ca­sion d’as­sis­ter à la pro­jec­tion d’une autre de ses œuvres magis­trales, l’o­péra Aïda, qui sera pro­je­tée, elle aussi, le jeudi 24 août à 21 heures sur la ter­rasse de la salle Lesdiguières.

 

JK

 

 

Fiche technique de La Traviata

 

Opéra en trois actes (1853) sur une musique de Giuseppe Verdi (1813 – 1901)
Livret de Francesco Maria Piave d’après le drame d’Alexandre Dumas fils « La Dame aux camé­lias »
Direction musi­cale : Francesco Ivan Ciampa
Mise en scène : Benoît Jacquot
Orchestre et Chœur : Opéra natio­nal de Paris
Durée de l’œuvre  : deux heures dix
En langue ita­lienne, sous-titrée en fran­çais
Réalisateurs : Benoît Jacquot et Louise Narboni
Coproduction : Opéra natio­nal de Paris, Idéale Audience et France Télévisions
Attention, les places sont limi­tées à 150 per­sonnes. De plus, pen­sez à appor­ter cou­ver­tures et cous­sins pour plus de confort. L’animation vous est offerte sur pré­sen­ta­tion d’un ticket de télé­phé­rique daté du jour.

Grenoble Finaliste pour le concours de Capitale Verte
commentez lire les commentaires
2809 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.