La passerelle Saint-Laurent de Grenoble sera fermée pour travaux dès octobre 2017

sep article

Nouvelles formations au centre de formation des Charmilles pour la rentrée 2020

À partir de ce mois de juin 2017, Grenoble-Alpes Métropole – responsable de l’ouvrage – va procéder à la réhabilitation de la passerelle Saint-Laurent, à Grenoble. Un chantier d’ampleur pour un coût de 2,3 millions d’euros qui va nécessiter la fermeture à toute circulation du vénérable pont suspendu bien connu des Grenoblois. Et ce pendant treize mois à compter de la fin septembre 2017.

 

 

La passerelle Saint-Laurent sera fermée à partir d'octobre 2017, pendant les treize mois que dureront les travaux réhabilitation engagés par la Métropole. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

Les habitants du quartier s’impatientaient. Annoncés de longue date, les travaux de réhabilitation de la passerelle suspendue semblaient ne devoir jamais commencer. En effet, depuis plus d’une année la passerelle Saint-Laurent est enlaidie par la pose de grilles de protection de chaque côté de la travée ne laissant libre pour les piétons qu’un étroit passage en son centre.

 

Leur utilité ? Prévenir les attroupements de personnes qui auraient pu passer à travers la charpente métallique, attaquée par une corrosion perforante pouvant atteindre… 100 %.

 

 

Des déplacement compliqués par les travaux

 

 

La durée des travaux peut surprendre mais on est moins étonné lorsque l’on prend connaissance de la liste des travaux que se propose de réaliser la Métropole au cours de ces treize mois. Notamment le désamiantage – sous confinement – de la structure métallique et des câbles, le démontage et remplacement du tablier en béton, le remplacement des pièces corrodées, la mise aux normes des gardes-corps… Des opérations pour lesquelles il est prévu d’encapsuler l’ouvrage à l’aide d’un échafaudage et de renforcer le tablier de la passerelle pour ne pas le surcharger

 

La passerelle Saint-Laurent sera fermée à partir d'octobre 2017, pendant les treize mois que dureront les travaux réhabilitation engagés par la Métropole. © Joël Kermabon - Place Gre'net

© Joël Kermabon – Place Gre’net

De quoi singulièrement compliquer les déplacements de tous ceux qui, venant du quartier Saint-Laurent ou du centre-ville, empruntent quotidiennement la passerelle. Ils n’auront dès lors pour seules alternatives que d’emprunter les ponts Marius Gontard ou de la Citadelle. Soit avec cette dernière option un détour d’environ 230 mètres…

 

Pour autant, les usagers ne seront pas livrés à eux-mêmes. Des mesures d’accompagnement, signalétique spécifique, panneaux, fresques, sont en train d’être étudiées avec les unions de quarter, les commerçants et autres personnes ou structures concernées. La finalité de ces mesures ? Rendre attractive la zone de chantier, donner envie de rejoindre le quartier Saint-Laurent et le promouvoir malgré la déviation et les inévitables nuisances induites par le chantier.

 

JK

 

 

Comment est réparti le financement de la réhabilitation ?

 

Grenoble-Alpes Métropole : 1 297 500 euros
Département de l’Isère : 550 000 euros
Ville de Grenoble : 432 500 euros

Coût global des travaux : 2 310 000 euros

commentez lire les commentaires
5964 visites | 1 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 1
  1. sep article