Deux bâtiments sur trois à Grenoble sont encore inutilement éclairés la nuit. Depuis 2013, un décret impose pourtant l'extinction des feux.

Éclairages « inutiles » : Grenoble brille encore beau­coup trop la nuit

Éclairages « inutiles » : Grenoble brille encore beau­coup trop la nuit

Alors qu’un décret impose depuis juillet 2013 l’ex­tinc­tion des éclai­rages « inutiles » (bâti­ments, façades, vitrines) passé une heure du matin, deux tiers d’entre eux sont encore éclai­rés toute la nuit à Grenoble. C’est le bilan que dresse l’as­so­cia­tion natio­nale pour la pro­tec­tion du ciel et de l’en­vi­ron­ne­ment noc­turnes (Anpcen) qui s’est pen­chée sur treize villes françaises*.

Action "légumes debout à grenoble". © Yuliya Ruzhechka - Place Gre'Net

La pré­fec­ture de l’Isère. © Yuliya Ruzhechka – Place Gre’net

La capi­tale des Alpes fait, au même titre que Bordeaux, Limoges, Marseille ou Saint-Étienne, figure de mau­vais élève, quand bien même l’as­so­cia­tion, res­tant diplo­mate, la range dans la caté­go­rie des “pro­grès à faire”.

En effet, 11 % des bâti­ments ont fait la moi­tié du che­min, comme la pré­fec­ture de l’Isère, puisque obser­vés par l’as­so­cia­tion par­tiel­le­ment éclai­rés. Mais 22 %, soit moins d’un sur quatre, res­pectent scru­pu­leu­se­ment la loi. Et 67 % sont non conformes.

Bonnet d’âne ? De nom­breux com­merces. Mais pas seule­ment. Si la col­lé­giale Saint-André, l’Hôtel-de-ville et le par­le­ment du Dauphiné sont bien éteints, la Tour Perret, elle, brillait visi­ble­ment de mille feux lors du pas­sage de l’as­so­cia­tion, entre la mi-octobre et la fin novembre 2016.

Grenoble, avant-der­nière devant Bordeaux

L’association n’a néan­moins pas fait un relevé exhaus­tif, le but n’é­tant pas de poin­ter du doigt mais de conti­nuer à sen­si­bi­li­ser. Ainsi, au mini­mum une façade de bâti­ment com­mu­nal, une façade de bâti­ment appar­te­nant à l’État, une église, trois monu­ments emblé­ma­tiques de la ville et une rue com­mer­çante avec au moins une dizaine de vitrines, ont été répertoriés.

Grenoble de nuit et son fameux voile de pollution

Grenoble de nuit et son fameux voile de pol­lu­tion. DR

Si l’Anpcen, qui fai­sait là son troi­sième relevé, note des amé­lio­ra­tions notables, les situa­tions sont très contras­tées, entre villes et à l’in­té­rieur d’une même ville. Nantes par exemple, à laquelle Grenoble se com­pare sou­vent, compte 60 % de bâti­ments en règle, Strasbourg 65 %, Toulouse 67 %. Carton rouge pour Bordeaux qui, avec seule­ment 17 % de bâti­ments dans les clous, fait figure du pire des treize élèves, juste devant Grenoble…

« Actuellement, les objec­tifs éner­gé­tiques sont confon­dus à tort avec une poli­tique des enjeux de l’é­clai­rage qui n’existe pas aujourd’­hui, sou­ligne l’as­so­cia­tion dans un com­mu­ni­qué. Au contraire, bien des pres­crip­tions éner­gé­tiques actuelles conduisent aujourd’­hui en réa­lité et dans la pra­tique à un accrois­se­ment dépassé de la lumière arti­fi­cielle émise ! »

PC

  • * Bordeaux, Grenoble, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Paris, Saint-Étienne, Strasbourg et Toulouse.

Patricia Cerinsek

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Mobilisation du comité de soutien à la MJC-théâtre Prémol, devant la mairie de Grenoble, à l'occasion d'une rencontre avec les élues aux Cultures et à la Jeunesse, lundi 10 juin 2024 © Séverine Cattiaux - Place Gre'net
Grenoble : pour sau­ver la MJC-théâtre Prémol, son comité de sou­tien pro­pose de décro­cher le label « Éducation popu­laire pour la culture »

FOCUS - La MJC-théâtre Prémol à Grenoble va-t-elle devoir céder la gestion du théâtre à l'association Le centre des Arts du récit ? Il semblerait Lire plus

Le CHU Grenoble-Alpes présente ses douze engagements "pour une alimentation saine et durable"
Le CHU Grenoble-Alpes pré­sente ses douze enga­ge­ments « pour une ali­men­ta­tion saine et durable »

FLASH INFO - Le CHU Grenoble-Alpes annonce s'engager "pour une alimentation saine et durable" avec Mon restau responsable (déjà adopté par le Crous Grenoble-Alpes), une Lire plus

Grenoble : ras­sem­ble­ment le 15 juin 2024 à Alsace-Lorraine contre les fer­me­tures annon­cées de bureaux de poste

FOCUS - Des représentants d'unions de quartier et du collectif "J'aime ma poste" (qui regroupe des usagers et syndicats de postiers) ont de nouveau tiré Lire plus

Pompiers illustration (c) Elias Muhlstein - Place Gre'net
Deux trans­for­ma­teurs élec­triques incen­diés à La Tronche et Grenoble, des mil­liers de foyers pri­vés d’électricité

FLASH INFO - Deux transformateurs électriques ont été incendiés dans la nuit du mercredi 12 au jeudi 13 juin 2024, à La Tronche et Grenoble, Lire plus

Chronique Place Gre'net - RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution
Chronique Place Gre’net – RCF : L’affaire Piolle-Martin sur fond de dissolution

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Projet de nou­velle unité d’in­ci­né­ra­tion des déchets d’Athanor à La Tronche : le bud­get s’envole

EN BREF - Le marché de "conception-réalisation process" pour le projet de nouvelle unité d'incinération et de valorisation énergétique (UIVE) des déchets sur le site Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !