La Ville de Grenoble confiante dans l’obtention du Label Ville d’art et d’histoire

sep article

Grenoble Voisins Voisines : la plateforme des solidarités pour faire face ensemble au coronavirus tout en restant chez soi !

« Une ville puzzle en permanente réinvention. » C’est ainsi que le maire de Grenoble Éric Piolle décrit sa ville, après avoir soutenu sa candidature pour l’obtention du label Ville et pays d’art et d’histoire (Label VPAH). Une soutenance qui s’est déroulée le 22 juin dernier, dans les locaux parisiens du ministère de la Culture.

 

 

Au cours de cet exercice, Éric Piolle était accompagné de Patrick Curtaud, vice-président du Conseil départemental de l’Isère en charge de la Culture et du Patrimoine. Étaient également présent Roland Monon, directeur adjoint de l’Office de tourisme de Grenoble, ainsi que des représentants de la Drac (Direction générale des affaires culturelles) Auvergne-Rhône-Alpes.

 

 

La Ville très optimiste quant à l’obtention du label

 

 

Une soutenance à l’issue positive, puisque la Ville indique que l’Association nationale des Villes et pays d’art et d’histoire a rendu un avis favorable à sa candidature. Notamment, précise la municipalité, en « soulevant l’approche transversale portée par Grenoble, associant transformation sociale, démocratique et environnementale et appropriation d’un territoire complexe et dense d’abord par les habitants, […] mais aussi par les visiteurs et touristes ».

 

Soutenance réussie pour Éric Piolle en vue d'obtenir le label Ville et pays d'art et d'histoire. Un avis favorable a été rendu au ministère de la Culture.Grenoble bientôt Ville d'art et d'histoire ? © Florent Mathieu - Place Gre'net

Grenoble bientôt Ville d’art et d’histoire ? © Florent Mathieu – Place Gre’net

Le Vin des Alpes à la maison : on vous écoute, on sélectionne vos bouteilles, vous êtes livré à vélo le jour même jusqu

 

La décision finale sera rendue par le ministère de la Culture dans quelques semaines. Toutefois, la Ville se montre d’ores et déjà très optimiste. Sur sa page Facebook, Éric Piolle se réjouit ainsi par avance : « Grenoble va être labellisée Ville d’Art et d’Histoire par le ministère de la Culture ! Une formidable reconnaissance pour notre patrimoine culturel, urbain et paysager ! »

 

 

Une convention s’accompagnant d’une aide financière

 

 

Le label VPAH « qualifie des territoires, communes ou regroupements de communes qui, conscients des enjeux que représente l’appropriation de leur architecture et de leur patrimoine par les habitants, s’engagent dans une démarche active de connaissance, de conservation, de médiation et de soutien à la création et à la qualité architecturale et du cadre de vie », indique le ministère de la Culture.

 

Il se traduit par une convention renouvelable tous les dix ans, comportant notamment une aide financière les cinq premières années. Vingt territoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes sont actuellement labellisés, parmi lesquels le Pays voironnais, les communes de Vienne, Chambéry, Albertville ou encore Saint-Étienne.

 

FM

 

commentez lire les commentaires
3375 visites | 4 réactions
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.

Commentaires 4
  1. un point qui m’amuse,
    Je me suis aperçu que les seuls qui se bougeaient les fesses pour essayer d’embellir la ville était ceux du « Street Art Festival ».
    Alors clairement je n’aime pas tout (voir je déteste certains) – il y a en a des très beaux (le renard sur la grande bibliothèque)

    Que les seuls embellissement de la ville, que l’amélioration du quotidien soit fait pas des « privés » me questionne.
    Surtout quand on voit les m… qui sortent de terre d’un point de vue architectural – qui a validé le projet d’ensemble de la presqu’Ile? séparément OK pour presque pour les immeubles, mais l’ensemble n’a aucune unité.
    Pourquoi le sol est maintenant peinturluré en jaune travaux ?
    Bref, quelle ambition pour une ville « plus belle » , qu’est ce qui est construit pour améliorer le quotidien et l’esthétique ?

    sep article
  2. Ville de l’histoire du maire le plus nul et le plus incompétent oui c’est sur on est bien parti.

    sep article
    • Au vu du niveau de votre commentaire, on se doute bien que vous feriez bien mieux que notre maire actuel. Peut-être même méritez-vous un label également.

      sep article
  3. Il va donc falloir créer un nouveau service « d’animation de l’architecture et du patrimoine. « A sa tête, un animateur de l’architecture et du patrimoine recruté par concours, travaille en relation avec des guides-conférenciers. Les actions sont conduites avec le concours d’intervenants multiples : directions régionales des affaires culturelles, services départementaux de l’architecture et du patrimoine, services des archives départementales et municipales, Education nationale, écoles d’architecture et universités, conservateurs des musées, offices du tourisme, autres lieux de diffusion de l’architecture. Une commission de coordination, présidée par le maire, les réunit régulièrement pour évaluer les actions menées et décider de celles à engager. »

    Un service c’est donc entre 300 000et 500 000 euros de frais de fonctionnement par an. Les subvention du ministère de couveront pas cela.

    Résumons: un service régional et la DAC qui s’occupent de ça. Le département. La métro, qui a la compétence tourisme et maintenant la ville.

    Ca fait combien de gens payés avec l’argent public et qui ne servent strictement à rien?
    Là le département à sa carte à jouer, la Métro aussi car l’échelle est cohérente.
    Mais la ville…

    Donc 100% de com’ et c’est pour cela que les Labels ont été créés: faire mousser les élus pour justifier les budgets rachitiques des monuments historiques…

    Sans compter qu’on a pas besoin du Ministère de la Culture pour faire cela. Si on veut se faire remarquer, il ne faut jamais faire comme les autres…

    sep article