Théodore Christakis : “Le pro­fil du pirate infor­ma­tique s’est beau­coup aggravé”

Théodore Christakis : “Le pro­fil du pirate infor­ma­tique s’est beau­coup aggravé”

TROIS QUESTIONS À - « Cyberattaques, hack-back : enjeux de sécurité nationale et internationale ». Tel est le thème de la prochaine conférence organisée par la Maison des sciences de l'Homme - Alpes, jeudi 8 juin à 19 h 30 à l'Espace Cowork in Grenoble. Une conférence de Théodore Christakis, qui s'inscrit dans le cadre du cycle Lieux dits, en partenariat avec le réseau Amnecys et le Grenoble Alpes Data Institute.

 

 

 

Théodore Christakis. DR

Théodore Christakis. DR

Théodore Christakis est, entre autres, professeur de Droit international à l'Université Grenoble-Alpes et directeur adjoint du Grenoble Alpes Data Institute. Il est co-créateur d'Amnecys (Alpine multidisciplinary network on cyber-security studies), réseau multidisciplinaire d'études sur la cybersécurité présent sur le site universitaire de Grenoble.

 

Il est également le co-auteur, avec la maître de conférence Karine Bannelier, de l'ouvrage Cyberattaques prévention-réactions : rôle des États et des acteurs privés, préfacé par Guillaume Poupard, directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). L'ouvrage est disponible en français à cette adresse.

 

 

 

Place Gre'net : Quelle est, aujourd'hui, la réalité des cyberattaques dans le monde, et qui en sont les auteurs ?

 

 

Théodore Christakis : Il y a un grand débat au niveau international sur ce qu'il faut entendre par “cyberattaques”, et l'on voit que les États donnent des définitions très larges de ce terme. Si l'on se réfère à celle donnée par un très grand nombre d'États, la cyberattaque est un accès involontaire ou non autorisé à des renseignements ou à des infrastructures électroniques. C'est une définition très large, et c'est peut-être la raison pour laquelle l'ex-ministre de la Défense a déclaré que la France avait déjoué 24 000 cyberattaques durant l'année 2016.

 

Ce que l'on constate, c'est une explosion de ces intrusions non autorisées, avec des objectifs très différents. Cela peut être pour voler des données ou obtenir des informations personnelles. Cela peut être pour une attaque Ddos [Attaque par déni de service, ndlr], c'est-à-dire pour bloquer un site internet. Cela peut être remplacer du contenu par un autre, ou encore du malware [logiciel malveillant, ndlr]… Cela recouvre beaucoup de choses différentes.

 

En 1983 dans Wargames, Matthew Broderick campte un hacker prodige qui menace de déclencher la Troisième guerre mondiale en croyant jouer à une simulation. Le profil des hackers a bien changé depuis. DR

En 1983 dans Wargames, Matthew Broderick campe un hacker prodige qui manque de déclencher la Troisième guerre mondiale en croyant jouer à une simulation. Le profil des hackers a bien changé depuis. DR

 

Et ce que l'on constate encore, c'est l'évolution du profil de celui qui attaque. Il y a plusieurs années, on voyait plutôt des hackers qui faisaient cela comme signe de gloire. Le profil du pirate informatique a changé et s'est beaucoup aggravé. Avec, entre autres, le crime organisé, comme on l'a vu récemment dans l'affaire WannaCry, où il y avait vraiment un montage crapuleux et un logiciel de rançon. On voit de plus en plus d'attaques de ce genre, même si celle-ci était la plus médiatique.

Poursuivez votre lecture

Il vous reste 52 % de l’article à lire. Obtenez un accès illimité.

Vous êtes déjà abonné.e ? Connectez-vous

Florent Mathieu

Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire aussi sur Place Gre'net

Chronique Place Gre'net - RCF : La colère de la MJC - Théâtre Prémol
Chronique Place Gre’net – RCF : La colère de la MJC – Théâtre Prémol

CHRONIQUE - Place Gre'net s'associe à la radio RCF Isère chaque lundi midi dans la chronique L'Écho des médias. Notre objectif? Revenir sur une actualité, Lire plus

Rassemblement contre la tansphobie, le dimanche 26 mai 2024 à Grenoble. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Grenoble : plus de 150 per­sonnes ont par­ti­cipé à un ras­sem­ble­ment contre la transphobie

FOCUS - À l'appel du mouvement Contre offensive trans 38 et d'autres associations et collectifs, près de 150 personnes se sont rassemblées rue Félix-Poulat, dimanche Lire plus

Jeudi 23 mai 2024, des représentants de la Métropole et de la Ville de Grenoble visitaient les locaux de l'association Ça déménage. © Joël Kermabon - Place Gre'net
L’association gre­no­bloise Ça démé­nage qui aide les vic­times de vio­lences à quit­ter leur conjoint s’ins­talle à Sassenage

FOCUS - Aider les femmes victimes de violences conjugales à partir de chez elles et leur fournir au maximum ce dont elles ont besoin pour Lire plus

Après restauration, la chapelle Saint-Paul-de-Beauvert à Grenoble rouvre ses portes aux fidèles
Après res­tau­ra­tion, la cha­pelle Saint-Paul-de-Beauvert à Grenoble a rou­vert ses portes aux fidèles

FLASH INFO - La chapelle Saint-Paul-de-Beauvert, avenue Léon-Blum à Grenoble, a rouvert ses portes le samedi 18 mai 2024, après des travaux de restauration menés Lire plus

De gauche à droite : Rida Ghalloudi (Sages), Mathieu Tovenatti (Ogic), Savinien De Pizzol, (agence Dumétier), Isabelle Peters, première adjointe de la Ville de Grenoble et Margot Belair, déléguée à l'Urbanisme lors de la présentation du projet de réhabilitation des Volets Verts de l'Abbaye. © Joël Kermabon - Place Gre'net
Réhabilitation de la cité des Volets verts : « Nous nous bat­trons jusqu’au bout contre ce projet ! »

REPORTAGE - La Ville de Grenoble organisait, mercredi 22 mai 2024, une réunion publique d'information sur la réhabilitation de la cité des Volets verts dans Lire plus

Le comité local Attac 38 donne le coup d'envoi à une nouvelle campagne appelant à taxer les plus riches
Le comité local Attac 38 lance une nou­velle cam­pagne appe­lant à taxer les plus riches

FLASH INFO - Des militants du comité local Attac 38 se sont donné rendez-vous devant l'hôtel des impôts de Grenoble, avenue Rhin-et-Danube, jeudi 23 mai Lire plus

Flash Info

Les plus lus

Agenda

Je partage !