Les déchetteries du Grésivaudan offrent de nouveaux services

sep article
48 € par an pour louer un vélo : et si c

Par souci de développement du tri des déchets, le Grésivaudan a fait le choix d’agrandir son offre de services sur son territoire. Les déchetteries intercommunales de Crolles, Saint-Ismier et du Touvet sont concernées par ces nouveautés.

 

 

Grâce à différents partenaires, le Grésivaudan propose à l’occasion de ce printemps des nouveautés dans les déchetteries de son territoire, afin de sensibiliser les consommateurs au tri. Ce sont au total quatre services inédits qui voient le jour, le tout dans trois communes.

 

 

Baraque à huile et collecte de déchets d’amiante

 

On retrouve ainsi la baraque à huile, dispositif qui permet la collecte des huiles usagées provenant des ménages. Le principe est simple : un seau étanche (Olibox) qui peut contenir trois litres leur est remis gratuitement en déchetterie. Les consommateurs doivent ensuite venir la déposer à la déchetterie, une fois celle-ci remplie d’huile usée (huile végétale et graisses de cuisson). Un nouveau seau propre leur est alors donné.

 

Deuxième nouveauté : les déchets d’amiante peuvent aussi être collectés. Quatre permanences sont ainsi prévues à la déchetterie de Crolles (la première ayant eu lieu le 4 mars 2017), destinées aux particuliers. Seules les plaques de toiture et de fibrociment et les déchets d’amiante non friables sont acceptés.

 

 

Donner une deuxième vie à ses vieux objets

 

Grâce à un partenariat avec l’association R de récup’, il est désormais possible de se débarrasser d’objets en bon état, qui seront ensuite recyclés et revalorisés puis revendus à petits prix. Cette recyclerie a pour but de sensibiliser les consommateurs à l’importance de la réduction des déchets, mais aussi de les initier à un mode de consommation plus durable. Les déchetteries de Crolles, du Touvet, de Saint-Ismier et Pontcharra sont concernées par ce nouveau service.

 

Enfin, la déchetterie de Crolles a accueilli une nouvelle benne, qui permettra de se désencombrer de mobiliers et matelas usagers des particuliers.

 

Par souci « d’équité de l’usage de ces services, de suivi d’exploitation et de gestion des flux de circulation« , les déchetteries du Grésivaudan mettent également en place un système de carte. A commencer par celle de Saint-Ismier, dont la carte est déjà obligatoire depuis le 1er avril. Elle le sera à partir du 1er juillet à Crolles, puis à Saint-Martin-d’Uriage à partir du 1er octobre et au Touvet à compter du 1er janvier 2018. Cette carte, qui fonctionnera sur les quatre déchetteries, permettra aux particuliers de déposer gratuitement jusqu’à 30 m3 de déchets par an.

 

MC

 

commentez lire les commentaires
2288 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.