Bannière NL JEP 2021
Les agents du service Transition énergétique de Grenoble annoncent un mouvement de grève le lundi 6 novembre, protestant contre la révision des astreintes.

Défilé intersyndical le 1er mai… avec des syndicats divisés sur le vote au second tour

Défilé intersyndical le 1er mai… avec des syndicats divisés sur le vote au second tour

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

« 1er mai 2017 en lutte ! » Tel est le message de l’appel intersyndical à manifester ce lundi, « journée de luttes et de solidarité internationale ». La CGT, la FSU, Solidaires Étudiants et Salariés, l’Unef et l’UNL appellent ainsi au rassemblement à Grenoble, Bourgoin-Jallieu et Roussillon.

 

 

À Roussillon, la mobi­li­sa­tion est annon­cée pour 10 heures devant le foyer muni­ci­pal. À Bourgoin-Jallieu, les mani­fes­tants sont atten­dus pour 10 h 30 devant le cinéma Kinépolis. Enfin, à Grenoble, c’est à 14 heures devant la gare SNCF que la mani­fes­ta­tion débutera.

 

« Dans un contexte trouble de mon­tée des idées d’extrême-droite, il serait dan­ge­reux de faire l’impasse sur les poli­tiques éco­no­miques et sociales qui nous ont ame­nés à cette situa­tion. L’intersyndicale réaf­firme son com­bat contre le racisme et la xéno­pho­bie, comme elle réaf­firme son enga­ge­ment pour la paix », affirment les syn­di­cats dans leur com­mu­ni­qué commun.

 

« Le pacte de res­pon­sa­bi­lité, le CICE, en pas­sant par les exo­né­ra­tions de coti­sa­tions sociales fra­gi­lisent nos sys­tèmes de soli­da­rité que sont les ser­vices publics et la pro­tec­tion sociale. Dans cette période de confu­sion, la bous­sole doit res­ter les luttes et la soli­da­rité comme nous le montre la mobi­li­sa­tion exem­plaire en Guyane », ajoutent-ils.

 

 

La CGT appelle à faire barrage à l’extrême droite

 

Le second tour des élec­tions reste cepen­dant dans tous les esprits, et la posi­tion sur le choix à faire dans les urnes est, pour sa part, beau­coup moins una­nime. Sans appe­ler expli­ci­te­ment à voter pour Emmanuel Macron, la CGT veut « faire bar­rage à l’ex­trême droite » et clame que « pas une voix ne doit se por­ter sur sa can­di­date ».

 

Pour le syn­di­cat, la pré­sence de la can­di­date du Front natio­nal au second tour de la pré­si­den­tielle est « un dan­ger pour la démo­cra­tie, la cohé­sion sociale et le monde du tra­vail ». Un dan­ger dont sont res­pon­sables, estime-t-il, « les gou­ver­ne­ments, qui depuis 2002 se sont suc­cédé sans jamais répondre aux aspi­ra­tions légi­times à plus de jus­tice sociale, sans ouvrir de pers­pec­tives d’avenir meilleur ».

 

« L’autoritarisme des gou­ver­ne­ments suc­ces­sifs, les enga­ge­ments non tenus ou les renie­ments, le renon­ce­ment à une Europe sociale, les dénis de démo­cra­tie, l’utilisation à répé­ti­tion du 49.3 et les poli­tiques menées ont cultivé la déses­pé­rance et le fata­lisme d’une par­tie de la popu­la­tion », écrit encore la CGT. Qui ne cite le nom du can­di­dat “en marche” que pour men­tion­ner la loi Macron.

 

 

Solidaires renvoie Emmanuel Macron et Marine Le Pen dos à dos

 

Solidaires, de son côté, choi­sit de ren­voyer Macron et Le Pen dos à dos. « Macron et Le Pen sont les deux faces d’une même pièce : le capi­ta­lisme mon­dial ou natio­nal. Un capi­ta­lisme libé­ral et euro­péiste côté face, et un capi­ta­lisme natio­na­liste et auto­ri­taire côté pile », déclare le syn­di­cat dans son communiqué.

 

Reprenant le slo­gan « On vaut mieux que ça », Solidaires annonce vou­loir oppo­ser « une soli­da­rité inter­na­tio­nale de classe » aux deux can­di­dats : « Nous affir­mons, avec le monde asso­cia­tif et en unité syn­di­cale, que nous comp­tons ini­tier à par­tir du 1er mai 2017 une véri­table conver­gence civile et mili­tante pour construire un autre ave­nir que celui que nous impo­sera le ou la future président.e et son gouvernement. »

 

« Face aux régres­sions pas­sées et à venir […], nous répon­drons en occu­pant la rue et les places, et nous construi­rons – comme en Guyane – les luttes et les grèves qui inver­se­ront la ten­dance sociale et feront gagner nos reven­di­ca­tions de soli­da­rité et de pro­grès », scande encore Solidaires, avant de conclure : « Au-delà d’élire, il faut agir ! »

 

FM

 

 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Florent Mathieu

Auteur

A lire aussi sur Place Gre'net

Grève dans la fonction publique mardi 15 juin, la restauration scolaire annulée à Grenoble

FLASH INFO — Les salariés de la fonction publique sont de nouveau appelés à faire grève mardi 15 juin, à l'appel des syndicats CGT Fonction Lire plus

Une "Marche des libertés" à Grenoble comme partout en France samedi 12 juin
Une « Marche des libertés » à Grenoble comme partout en France samedi 12 juin

  FLASH INFO — Une "marche des libertés" et "contre les idées d'extrême-droite". Tel est le message de l'appel à manifester partout en France samedi Lire plus

Les anti-réforme de l'assurance-chômage écrivent aux parlementaires isérois et aux candidats aux régionales
Les anti-réforme de l’assurance-chômage écrivent aux parlementaires isérois et aux candidats aux régionales

  FLASH INFO — Un projet "d’autant plus inacceptable qu’il intervient en pleine crise sanitaire, politique et sociale, avec un niveau plus élevé de chômage Lire plus

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées pour soutenir les "7 de Briançon". © Tim Buisson – Place Gre’net
Grenoble : rassemblement en soutien aux « 7 de Briançon », jugés pour avoir aidé des migrants à passer la frontière

  EN BREF - Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées, jeudi 27 mai 2021, devant le tribunal de Grenoble pour afficher leur soutien aux Lire plus

1er mai 2021 à Grenoble. © Tim Buisson – Place Gre’net
Près de 3 000 personnes dans la rue pour un 1er mai festif et revendicatif à Grenoble

  REPORTAGE - Près de 3 000 personnes ont défilé dans les rues de Grenoble ce samedi 1er mai, lors d'une marche unitaire regroupant syndicats Lire plus

© Joël Kermabon - Place Gre'net
Manifestations à Grenoble, Voiron, Bourgoin-Jallieu et Roussillon à l’occasion du 1er mai 2021

  FLASH INFO — Comme chaque année, la Fête du Travail du 1er mai 2021 sera marquée par les revendications du monde du travail. L'intersyndicale Lire plus

Flash Info

|

15/09

16h55

|

|

14/09

18h06

|

|

14/09

17h28

|

|

13/09

19h30

|

|

13/09

15h10

|

|

12/09

12h26

|

|

10/09

19h32

|

|

10/09

10h00

|

|

09/09

11h44

|

|

09/09

9h58

|

L'Oeil de Perotto - Les manifestations antipass sur Place Gre'net, vues par Marc Perotto

Les plus lus

Art en ville. © Grenoble-Alpes Métropole

Culture| Des sentiers d’art vont relier une vingtaine d’œuvres sur le territoire métropolitain grenoblois

L’art déconfiné, des confiné(e)s : une expo participative sur la pandémie © Sarah Krakovitch - Place Gre'net

Culture| L’art déconfiné, des confiné(e)s : une exposition participative de réflexion artistique sur la pandémie

Économie| Deux « Petits Magasins » de la marque Kiabi vont voir le jour à Grenoble pour soutenir l’insertion par l’emploi

Tourisme de l'Isère : VAE en montagne

Société| Tourisme : le Département de l’Isère place l’été 2021 sous le signe de la santé et du bien-être

Flash info| Grenoble accueille les championnats de France individuels de tennis-fauteuil, du 24 au 27 juin 2021

La Rampe-Lancement de saison

Agenda

Je partage !
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin