Corrigé à Montpellier (54-14), le FC Grenoble rugby quasiment relégué

sep article

En déplacement à Montpellier, 3e du Top 14, les rugbymen grenoblois, avec une équipe rajeunie, ont subi la loi des Héraultais bien plus puissants. Avec cette 12e défaite à l’extérieur en 12 matches, le FCG jouera à 99 % en Pro D2, en Deuxième division, la saison prochaine.

 

 

Il n’y a pas eu d’exploit pour Grenoble à Montpellier. Avant-derniers du championnat, les Grenoblois ont logiquement cédé face à des Montpelliérains surpuissants qui tentent de ravir à Clermont la 2e place, qualificative pour les demi-finales.

 

Le Montpellier Hérault rugby (MHR) a aussi confirmé qu’il était bien la bête noire du FCG. Avant cette rencontre, lors des 9 précédents matches entre les deux équipes, le MHR l’avait emporté 8 fois ! Montpellier est également la dernière formation à s’être imposée cette saison au stade des Alpes. Cela remonte au 3 décembre 2016 (37-51).

 

 

Une première demi-heure cauchemardesque

 

Samedi soir dans l’Hérault, Grenoble a énormément souffert, encaissant 8 essais dont 5 en première période. À la 30e minute, Montpellier menait déjà 33-0. On était alors sur un rythme de plus de 80 points encaissés par le FCG à la fin du match .

 

La défense iséroise a réagi en fin de première mi-temps. Quant à l’attaque, elle a monopolisé le ballon en seconde période. Problème, il lui a fallu 25 minutes pour réussir à marquer son premier essai. Il a été l’oeuvre du talonneur Arnaud Heguy, transformé par David Mélé (33-7, 65e). Côté montpelliérain, il a suffi d’une minute au pilier Bazadze pour inscrire le 6e essai du MHR (40-7, 69e). Toute la différence entre les deux équipes.

 

Après deux nouvelles réalisations héraultaises dont un exploit personnel de l’ailier Nadolo, Grenoble a sauvé l’honneur dans la dernière minute. Le centre Maritimo Nemani, le joueur du FCG le plus en vue, a marqué en force le deuxième essai isérois entre les poteaux (52-14, 80e+1). Lourde mais logique défaite pour le FCG ultra-dominé par Montpellier.

 

 

Si la relégation est presque actée, le FCG doit bien finir la saison

 

Avec la victoire à 5 points du Stade français à Bayonne (32-16), Grenoble a un pied et quatre orteils en Pro D2 la saison prochaine. Le FCG compte 14 points de retard sur Toulouse qui joue dimanche à Toulon.

 

Il reste désormais 3 matches à Grenoble pour terminer son aventure en Top 14 de belle manière. Et conserver son avant-dernière place, laissant à Bayonne la lanterne rouge. Samedi 15 avril (18 h 30), le FCG accueillera Clermont. Face à un nouveau cador du Top 14, il tentera de préserver son invincibilité au stade des Alpes en 2017.

 

LG

 

 

commentez lire les commentaires
1914 visites | 0 réaction
logos commentaires logos commentaires

Commentez ou réagissez

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Votre commentaire sera publié dans les plus brefs délais, après modération.